linkedin

  • 6 CHOSES QUE LES RECRUTEURS VEULENT VOIR SUR VOTRE PROFIL LINKEDIN

    linkedin_logo.jpg

    Aujourd'hui, presque tous les travailleurs possèdent un profil LinkedIn: c'est presque indispensable pour exister sur le marché de l'emploi, développer et entretenir son réseau de contacts professionnels, et offrir une extension "en ligne" à son CV.

    Le site de networking professionnel est en effet la première ressource utilisée par les recruteurs pour trouver un candidat ou vérifier leurs informations. Y avoir un profil est donc incontournable. Mais pour convaincre les recruteurs, cela n'est pas suffisant: ils veulent surtout y voir certaines choses spécifiques… Lesquelles ?

    1. Un profil complété

    C’est simple : plus votre profil est rempli, plus facilement vous serez trouvé par les recruteurs. En plus, si celui-ci arrive sur un profil à moitié vide, il fera simplement demi-tour! Les recruteurs veulent trouver sur votre profil Linkedin les détails de votre carrière professionnelle, un développement de votre CV papier. Ne soyez donc pas paresseux et prenez le temps de remplir les champs laissés vide : vos compétences, votre expérience, votre éducation etc.

    De plus, le site vous indique lui-même les champs qu'il vous reste à compléter. Vous n'avez plus aucune excuse!

    2. Votre photo

    Même si cela peut sembler futile, ajouter une photo à votre profil LinkedIn est important pour deux raisons.

    Tout d’abord, car c'est plus pratique. Par exemple pour vérifier que vous connaissez bien les gens qui veulent vous ajouter ou pour retrouver des personnes après un networking: en cas d'homonymes, vous êtes ainsi sûr de vous adresser à la bonne personne.

    Ensuite, parce que LinkedIn est un site de réseautage et que c'est plus facile de se lier aux personnes quand on peut associer leur visage à leur nom: cela rend les contacts plus humains. Choisissez donc une photo chaleureuse mais professionnelle pour illustrer votre profil.

    3. Votre réseau

    Si vous avez moins de 50 relations sur votre profil LinkedIn, le recruteur peut s’imaginer trois choses.

    • Vous êtes peu sociable et vous connaissez très peu de monde.
    • Vous n’aimez pas vous connecter aux autres, vous êtes un peu paranoïaque.
    • La technologie et les médias sociaux vous effraient.

    Dans les trois cas, cela peut vous porter préjudice. Il n’est pas pour autant question de collectionner les relations sans importance pour gonfler votre réseau, mais essayez d’avoir au moins une centaine de contactspertinents pour commencer.

    4. Le fait que vous êtes un high performer

    Les recruteurs recherchent des candidats performants sur LinkedIn. Faites donc en sorte de vous vendre comme tel, à travers votre vocabulaire (verbes d’action, résultats, succès…) et en ayant de nombreuse recommandations de compétences et d’expertises de la part de vos contacts. Pour en avoir, donnez-en : vos contacts devraient vous rendre la pareille!

    5. Votre passion et votre enthousiasme

    Les employeurs veulent engager des gens qui sont passionnés par ce qu’ils font. Pour communiquer votre enthousiasme, rejoignez des groupes liés à votre champ d’expertise, annoncez vos missions actuelles dans votre statut, partagez des articles intéressants, connectez vous aux leaders de votre secteur…

    6. Des recommandations

    Les témoignages de personnes tierces ont beaucoup de poids sur votre profil LinkedIn (si ils sont positifs, bien sûr). Sollicitez quelques personnes-clés en étant assez précis sur le type de recommandation que vous souhaiteriez (compétences, enthousiasme, relater une mission précise,...) sans pour autant lui dicter quoi écrire, bien évidemment.

    Source: TheDailyMuse.com > Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

  • CET ETE, LE CEFORA MET L'ACCENT SUR LE RESEAU SOCIAL PROFESSIONNEL LINKEDIN

    reseaux%20sociaux.jpg

    Et si on profitait de l'été pour se former aux médias sociaux?

    La communication 2.0 a vécu. Appropriez-vous les nouveaux outils et flux numériques.

    Les nouvelles possibilités offertes par le web et les télécommunications sont quasi infinies. Parmi celles-ci, le réseau social professionnel en ligne LinkedIn, imaginé en 2003 en Californie.

    Cefora asbl est un centre de formation dédié aux entreprises de la commission paritaire 218 (construction, automobile, commerce international, gros et détail, intérim, tourisme, verre, bois…), soit environ 56.000 entreprises, dont une très grande majorité de PME. Ces entreprises de la commission paritaire 218 cotisent pour préfinancer des formations qui sont ensuite données (gratuitement) par Cefora aux employés de ces entreprises. Ces formations touchent des domaines aussi divers que les langues, la bureautique, la gestion d’équipes ou encore le coaching.

    Notons que Cefora organise aussi régulièrement, en partenariat avec des organismes comme le Forem ou Actiris, des formations (communication, comment se présenter à un entretien d’embauche ?...) pour les demandeurs d’emploi.

    « Nous étudions les besoins des entreprises pour organiser des formations et être le maillon entre les entreprises et les demandeurs d’emploi », explique Laurence Gonze, senior communication officer chez Cefora.

     Partant du constat qu’il n’est pas toujours aisé, pour une entreprise, de libérer un ou des employés pour des journées de formation, sans oublier parfois la distance avec le centre de formation, Cefora a développé une offre en e-learning. Depuis 3ans, chaque été, le centre de formation envoie un mail à toutes les personnes qui, les mois précédents, ont suivi des formations chez eux et les invite à suivre « les trucs et astuces de l’été ».

     Parmi ces trucs et astuces de l’été, on retrouve cette année les médias sociaux et plus particulièrement le réseau social professionnel LinkedIn (plus de 300 millions d’inscrits, dans 170 secteurs d’activités et 200 pays). « Chaque semaine, la personne inscrite reçoit dans sa boîte mail un mail avec du contenu pédagogique relatif à la thématique et ceux qui n’ont jamais suivi de formation chez nous mais qui entrent dans les conditions (être employé dans une entreprise de la commission paritaire 218) sont évidemment les bienvenus », ajoute Laurence Gonze.

     Si vous voulez vous inscrire ou obtenir de plus amples informations, e-mail : contact@cefora.be

    Source > LAURENCE BRIQUET sur > http://www.jobsregions.be

  • 5 RAISONS POUR LESQUELLES LES RECRUTEURS NE CLIQUENT PAS SUR VOTRE PROFIL LINKEDIN

    linkedin.jpg

    Vous êtes un candidat qualifié et très compétent ? Cela n’empêchera pas les recruteurs de zapper votre profil LinkedIn s’il n’est pas assez mis en valeur.

    D’après un sondage de Bullhorn mené sur 160.000 recruteurs, 97 % des responsables recrutement utilisent LinkedIn pour se renseigner sur les candidats (contre 27 % qui utilisent Twitter et 22 % qui vérifient les profils Facebook). En tout, 64 % des recruteurs utilisent uniquement LinkedIn pour se renseigner sur les personnes qui ont postulé chez eux.

    Mais plus que pour une vérification, certains recruteurs et chasseurs de tête recrutent leurs futurs employés directement sur le réseau social professionnel. Pour cela, encore faudrait-il qu'ils ouvrent votre page LinkedIn...

    Pourquoi les recruteurs ne cliquent-ils pas sur votre profil ? Voici 5 raisons.

    1. Vous n’êtes pas connectés aux recruteurs

    Ni aux personnalités de votre secteur, ni à vos collègues, ni à personne. Faites-vous connaître sur le réseau, c’est via vos contacts que les recruteurs pourront tomber sur votre profil.

    2. Vous n’avez pas de photo de profil

    Ou il s’agit d’un vieux cliché pris il y a dix ans. Le but de LinkedIn est de se connecter avec les gens de façon professionnelle, et ajouter une photo permet de personnifier votre profil. Comment réussir votre photo de profil LinkedIn ?

    3. Votre résumé est banal ou ennuyeux

    Ecrire votre résuméest une étape essentielle de la création de votre profil LinkedIn. Il s'agit du cadre qui apparaît en premier : tâchez d’écrire un texte original et engageant, sans aucune faute d’orthographe bien sûr.

    4. Vous n’avez pas ajouté de compétences

    Si vous n’ajoutez pas les mots-clés correspondants à vos domaines de compétences, votre profil n’apparaîtra jamais dans les résultats de recherche.

    5. Votre profil n’est pas public

    Contrairement à votre profil Facebook qu’il vaut mieux garder le plus privé possible, votre profil LinkedIn est votre vitrine professionnelle : il doit donc être le plus visible possible. Pour modifier vos paramètres, allez dans l’onglet Préférences et confidentialité. Ensuite, dans le cadre Contrôle de la confidentialité, vous pouvez régler qui peut voir vos flux d’activités, vos relations, votre profil.

    Enfin, assurez-vous de mettre régulièrement votre profil à jour et d’interagir avec vos contacts.

    Source > Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

  • 5 CHOSES QUE VOUS DEVRIEZ FAIRE SUR LINKEDIN (MÊME SI VOUS NE CHERCHEZ PAS D’EMPLOI)

    shutterstock_95538487b.jpg

    C’est l’une des règles de bases du networking et nous avons pourtant tendance à la négliger : le meilleur moment pour constituer et élargir son réseau, c’est lorsque nous avons déjà un emploi. Comme le veut l’adage, mieux vaut intervenir « avant » pour éviter les ennuis « après ». Si vous veillez activement à entretenir votre réseau, vous serez paré(e) en cas de mauvaise nouvelle. Voici dès lors 5 choses à faire sur LinkedIn, LE site de réseautage par excellence. 

    1. Boostez votre en-tête  

    Pour la plupart des gens, l’en-tête du profil LinkedIn sert à mentionner le titre de la fonction que l’on occupe. Logique, pourrait-on penser. Mais pourquoi ne pas profiter de cet espace de 120 caractères pour décrire ce que vous faites le mieux et pour faire une première impression mémorable ?

    Par exemple, au lieu d’écrire « Responsable des achats chez TrucMuche », vous pourriez opter pour :
    « Réalise des marges substantielles grâce à une maîtrise remarquable en matière de passation de marchés ! Supply Chain Management/Négociation/Contrats. »  
     

    Cela vous décrit beaucoup mieux que l’intitulé de votre fonction. Par ailleurs, les recruteurs auront plus tendance à utiliser ce genre de mots-clés lorsqu’ils recherchent quelqu’un avec vos qualités. Votre profil émergera donc plus souvent dans les résultats de recherche.

    2. Demandez une recommandation par mois 

    Souvent, les gens attendent d’être activement à la recherche d’un emploi avant de demander des recommandations sur LinkedIn. Ils craignent alors que leur boss ou leurs collègues ne découvrent qu’ils recherchent un autre emploi. Mais si vous le faites régulièrement, si demander des recommandations fait partie de votre plan carrière général, cela lèvera tout soupçon. Lorsque quelqu’un vous complimente sur un travail que vous avez bien fait, demandez-lui de vous écrire une recommandation sur LinkedIn. 

    Lorsque vous formulez votre demande, n’hésitez pas à préciser quelques points sur lesquels vous aimeriez que la recommandation se focalise (par exemple : « Je vous serais très reconnaissant(e) si vous pouviez m’écrire une recommandation. J’apprécierais tout particulièrement que vous parliez de mon éthique professionnelle, de mon sens du détail et de ma contribution au projet de recherche qui nous a valu un prix. »  

    Les recommandations généralistes, du genre « c’était un plaisir de travailler avec Gertrude », ne sont pas vraiment utiles puisqu’elles ne mettent rien de spécifique en valeur. En revanche, quelque chose comme « grâce à la contribution de Gertrude, nous avons pu épargner 5% par rapport au budget initial », mettra concrètement vos compétences en évidence.    

    3. Affiliez-vous à un groupe LinkedIn et engagez-vous 

    Si vous ne vous connectez à LinkedIn que toutes les six lunes, vous n’êtes probablement pas vraiment engagé(e) dans la communauté LinkedIn. Et vous passez à côté de beaucoup de choses. 

    Pour vous impliquer un peu plus, vous pouvez trouver un groupe LinkedIn qui se rapproche de vos préoccupations ou qui traite de sujets relatifs à votre secteur. Joignez-vous au groupe au moins une fois par semaine. Voyez ce qu’il s’y passe et interagissez. Posez vous-mêmes des questions ou postez un commentaire dans un débat déjà engagé. Si vous êtes confronté(e) à un challenge au travail, LinkedIn est un bon endroit pour demander des conseils à des professionnels. Par exemple, si vous êtes recruteur et que vous désirez enfin trancher la question de la nécessité (ou non) de la présence d’une photo sur les CV, vous pouvez lancer le débat sur LinkedIn. Vous serez sûr(e) d’avoir une foule d’avis et de pouvoir vous forger votre propre opinion en meilleure connaissance de cause. 

    4. Postez une mise à jour par semaine 

    Vous êtes sans doute très occupé(e) et vous n’avez que peu de temps à consacrer à LinkedIn. Si vous n’avez pas beaucoup de temps, vous pouvez rester actif(/ve) en partageant simplement un article ou une opinion chaque semaine. 

    Les gens qui regardent votre profil verront ainsi que vous êtes un(e) participant(e) actif(/ve) et que vous vous imposez comme un(e) expert(e) dans votre domaine. Et s’ils aiment et partagent votre contenu, vous pourrez aussi élargir votre réseau. 

    5. Redirigez vos e-mails LinkedIn vers votre boîte de réception principale 

    Enfin, configurez vos paramètres personnels afin de rediriger tous vos messages entrants et toutes les demandes de connexion vers votre adresse de messagerie principale. Cela vous évitera de rater des choses importantes si vous ne vous connectez pas sur LinkedIn pendant quelques jours. 

    Prendre soin de votre e-réputation est fondamental pour votre carrière. Ne la négligez pas sous prétexte que vous croulez sous le travail. Ces 5 astuces vous aideront à rester dans le jeu. 

    Source : The Daily Muse > Via > http://www.references.be

     

  • INFO BOULOT > 4 TYPES DE CONTACTS À AVOIR SUR LINKEDIN

    shutterstock_85858207.jpg

    Pour être efficace, votre réseau LinkedIn doit miser sur la qualité et non sur la quantité.

    Cela signifie que vous devez sélectionner avec soin vos contacts LinkedIn. Qui devez-vous inviter à rejoindre votre réseau professionnel ?

    • Vos camarades d’université

    Par définition, ils ont fait des études, et sont de près ou de loin actifs dans la même branche que vous. Pour les retrouver, rien de plus simple : cliquez sur l’onglet réseau puis sur « chercher des anciens élèves ». Que vous les ayez perdus de vue ou que vous les fréquentiez encore régulièrement, ils sont une bonne base pour votre réseau. Vous resterez ainsi en contact, par exemple grâce à un groupe d’alumni, pour échanger des nouvelles et les offres d’emploi intéressantes.

    • Vos collègues actuels

    N’ayez pas peur d’ajouter vos collègues, patrons, clients, fournisseurs actuels. Etre actif sur LinkedIn ne signifie pas que vous cherchez secrètement un autre emploi : s’ils vous considèrent avec méfiance, expliquez-leur que LinkedIn est un outil de business, de networking interne, et une façon de promouvoir votre entreprise. Aider vos collègues à créer leur compte LinkedIn, et vous deviendrez même un précurseur pour votre entreprise.

    • Vos anciens collègues

    Invitez également vos réseaux d’hier à vous rejoindre sur LinkedIn. Vos collègues, patrons et collaborateurs de vos précédents postes peuvent eux aussi être utiles à votre carrière, puisqu’ils sont actifs dans votre secteur. Si vous ne les avez plus vus depuis un certain temps, profitez de l’invitation pour leur demander des nouvelles.

    • Les stars de votre secteur

    En ajoutant une personnalité professionnelle reconnue dans votre secteur, vous profiterez de tout son réseau (très étendu et de qualité) au deuxième degré. En général, ces personnalités ne rechignent pas à accepter un professionnel de leur branche. Identifiez donc, dans votre domaine, ces « stars » dont l’expertise est reconnue, qui bénéficient d’une bonne visibilité et dont l’avis est régulièrement sollicité.

    Source : nouvelle-carrière.fr via > http://www.references.be

  • COMMENT NAVIGUER DE FAÇON ANONYME SUR LINKEDIN ?

    invisible.jpg

    Sur LinkedIn, l’outil "Qui a consulté votre profil" vous permet de voir qui a récemment consulté votre profil et combien de fois vous êtes apparu dans des résultats de recherche.

    Contrairement à Facebook où vous pouvez passer des heures à stalker tranquillement les profils et les photos de vos amis ou vagues connaissances, le réseau professionnel LinkedIn mentionne donc votre nom aux personnes dont vous avez visité le profil.

    Rien de grave à priori, tant que vous ne vous rendez pas compulsivement sur le profil d'un ou d'une collègue. Le site a en effet une vocation professionnelle, et il peut se révéler intéressant de savoir qui a montré un intérêt pour votre profil, ou signifier à quelqu’un que vous avez visité son CV en ligne. Il y a des avantages à jouer la transparence, mais quid si vous avez vos raisons de vouloir rester invisible sur LinkedIn ?

    Voici la marche à suivre pour surfer incognito sur LinkedIn! > ICI

    Source > http://www.references.be

  • INFO BOULOT > 7 ERREURS IMPARDONNABLES SUR LINKEDIN

    linkedin.jpg

    LinkedIn est le plus connu et le plus utilisé des réseaux sociaux professionnels.

    Y posséder un profil est très efficace pour développer et entretenir son réseau de contacts professionnels, et pour offrir une extension "en ligne" à votre CV, consultable par tous.

    Néanmoins, l'utilisation de LinkedIn se révèle plus subtile que celle de Facebook ou Twitter. Elle comporte certains pièges, qu'il vaut mieux éviter pour ne pas nuire à sa carrière... En voici quelques-uns!

    1. Envoyer des demandes d’ajout à des personnes que vous ne connaissez absolument pas

    Le but de LinkedIn est de se connecter à vos contacts professionnels, virtuels ou réels. Mais si vous envoyez des demandes d'ajout aux utilisateurs que vous ne connaissez ni d’Eve ni d’Adam, vous risquez de les ennuyer, surtout si vous ne prenez pas la peine d’envoyer un message personnalisé.

    De plus, si vous en envoyez un certain nombre et que toutes ces personnes indiquent qu’elles ne vous connaissent pas, LinkedIn pourrait même vous empêcher d’envoyer d’autres demandes d’ajouts à l'avenir...

    2. Mettre trop souvent à jour votre statut LinkedIn

    Vous n'êtes pas sur Facebook ou Twitter : LinkedIn est un site de réseautage professionnel. Si vous "polluez" le mur de vos contacts avec des dizaines de posts par jour ou des informations sans intérêt, certaines de vos contacts vont à coup sûr vous supprimer de leurs relations.

    3. Essayer de contourner le système de candidature d’une entreprise

    Si une entreprise a mis sur pied un système de candidature en ligne, c’est sans doute pour que vous l’utilisiez. Il est donc délicat d'utiliser LinkedIn pour essayer de le contourner en y contactant des employés de cette entreprise, que vous n'avez jamais rencontré mais à qui vous demandez de faire parvenir votre CV à la bonne personne.

    Puisqu’ils ne vous connaissent de toute façon pas, ils sont peu susceptibles de vous aider ; de plus, vous risquez de les agacer et cela ne jouera pas en votre faveur.

    4. Mentir sur votre fonction ou vos responsabilités

    Si vos collègues ou votre patron remarque que vous avez exagéré vos responsabilités sur LinkedIn, ils perdront tout respect envers vous. Pire : si un recruteur recroise les infos de votre CV avec celles de votre profil LinkedIn, vous perdrez instantanément votre crédibilité.

    5. Négliger votre profil

    Si vous envoyez des demandes d’ajout à gauche et à droite mais que votre profil mentionne à peine plus que votre nom et votre fonction, vos contacts se demanderont pourquoi diable vous les avez ajoutés.

    Si vous choisissez d’utiliser le site, utilisez-le correctement – et cela commence en vous créant un profil digne de ce nom.

    6. Visiter compulsivement certains profils

    N’oubliez pas que certains utilisateurs LinkedIn peuvent voir qui a consulté leur profil. Rien de grave à les consulter une fois de temps en temps bien sûr (ils sont là pour être vus), mais les regarder chaque jour peut vous faire passer pour un maniaque.

     

    7. Utiliser les groupes pour essayer de vendre vos produits

    Les groupes de LinkedIn sont une excellente façon de partager des informations avec des personnes aux intérêts similaires. A moins de faire cela dans un groupe destiné à la vente, vous ennuierez les autres membres si vous utilisez cet espace pour promouvoir vos produits ou vos services.

    Source: businessinsider.com Via http://www.references.be

  • INFO BOULOT > DOIS-JE ABSOLUMENT ÊTRE SUR LINKEDIN ?

    LinkedIn.jpgTous les spécialistes vous le diront : être sur LinkedIn n’est plus une possibilité, c’est une nécessité. « Le phénomène se développe depuis un an ou deux, il se confirmera en 2012 », prévoit Aniana Taelman, spécialiste ressources humaines chez Securex. « LinkedIn correspond aux aspirations de la génération Y :

    On ne veut plus chercher du travail, on veut être repéré. » Être sur LinkedIn, facile ! Encore faut-il pouvoir utiliser l’outil. Et connaître les pièges à éviter… « Le pire est d’être sur LinkedIn mais de ne rien y faire. On donne alors une image négative de soi-même », reprend Aniana Taelman. « LinkedIn permet de se présenter comme un expert crédible. Il faut donc jouer le jeu à fond : participer à des groupes thématiques, établir des connexions, répondre aux questions… »

    Source > http://www.references.be/carriere > Texte: Max Denver