leadership

  • INFO BOULOT > LE LEADERSHIP EN 5 LEÇONS

    shutterstock_120558502.jpg

    « Ouais ouais, c’est bon, j’ai compris ». Parfois, nous évoluons dans la vie à moitié conscients.

    Difficile de faire autrement : on est tellement bombardés d’informations dans tous les sens que si on prêtait vraiment attention à tout, on arpenterait les rues en camisole de force en deux temps trois mouvements. Publicités, réseaux sociaux, musique, télé, applications de tout poil, jeux… des millions de voix se battent pour prendre le contrôle de notre cœur, de notre esprit et de notre portefeuille. Trop compliqué à gérer tout ça… Donc, on ne le gère pas. On passe en mode « messagerie vocale » dès qu’on voit poindre ce tsunami sensoriel. C’est une question d’instinct de survie.

    Sauf quand ça devient une source de perdition. Pour un leader – ou quiconque qui désire embaucher ou garder les meilleurs talents – savoir écouter est une qualité essentielle. Parce que si vous passez à côté du bon talent ou de l’info utile, vous vous privez d’instruments inestimables qui vous permettront de pousser votre carrière et votre vie à de nouveaux sommets d’accomplissement, de reconnaissance et de plaisir.

    L’art d’écouter n’est pas simple : il nécessite une certaine sensibilité. Il faut réfléchir à ce que l’on entend. Il faut se servir des informations perçues pour les appliquer aux challenges auxquels l’on est confronté en tant que leader.

    Voici 5 conseils pour vous aider à garder vos meilleurs talents :

    1. Dressez l’inventaire des informations utiles

    Nous ne pouvons pas raisonnablement prêter une attention égale à toutes les informations qui fusent vers nous. Il faut faire la part des choses et repérer d’où proviennent les informations les plus pertinentes. Qui devriez-vous écoûter au boulot ? Dans votre vie privée ? Quel réseau social doit retenir votre attention? Faites une sélection minutieuse, mettez-là par écrit, quitte à l’élargir (ou la restreindre) au fil du temps.

    2. Entraînez-vous

    Maintenant que vous savez qui écouter et ce à quoi prêter attention, entraînez-vous. Dans les prochaines 24 heures, choisissez quelqu’un que vous pensez être intelligent et clairvoyant et demandez-lui son avis sur certaines questions. Remerciez-le et écrivez ensuite ce qu’il a dit et les impressions que vous en retirez. Vos oreilles et votre cerveau doivent apprendre à être synchros. Ça devient plus facile avec le temps… et c’est amusant !

    3. Écoutez les non-dits

    Que ce soit dans nos vies personnelle ou professionnelle, la candeur à l’état pur se fait rare. Pour un tas de raisons, nous communiquons de manière indirecte, voire hypocrite, surtout lorsqu’un sujet est sensible. Être en désaccord avec son boss, exprimer son mécontentement par rapport à un projet, un collègue ou une tâche, peut s’avérer délicat. Les leaders brillants parviennent à lire entre les lignes. Ils encouragent les expressions directes, mais comprennent que les gens peuvent se sentir mal à l’aise. Dans les prochaines 24 heures, ayez une conversation au cours de laquelle vous écouterez les non-dits. Ensuite, écrivez ce qui a été dit et ce que vous pensez que votre interlocuteur a voulu dire. Cet exercice demande une bonne dose d’intelligence émotionnelle. Maîtrisez-là et votre arc sera muni d’une nouvelle corde puissante.

    4. Rafraichissez-vous les oreilles

    On finit tous par avoir de vieilles habitudes et des croyances bien ancrées. Celles-ci finissent par nous enliser et par enrayer notre carrière. Restez au goût du jour. Rafraichissez-vous les oreilles en écoutant de nouveaux sons. Changez de station de radio lorsque vous vous rendez au travail. Échangez Lady Gaga contre Bach (ou vice versa) pour un jour. Visitez un nouveau site de réseau social. Le temps d’une soirée, ne regardez pas Dexter mais Starter (oui, vous pouvez enregistrer Dexter !). Demandez à la caissière du GB comment elle va et écoutez vraiment sa réponse. Enchainez sur une autre question.

    5. Gardez l’œil (et l’esprit) ouvert

    Molière disait : « je prends mon bien où je le trouve ». Paroles avisées. Commencez à écouter des gens que vous n’écoutiez jamais avant. (Oui, ça peut paraître en contradiction avec le conseil n° 1, mais en fait ça le complète). Cela veut dire que vous devez chercher des gens auxquels vous n’avez jamais vraiment fait attention et leur demander leur avis. Vous seriez surpris de voir ce que les gens peuvent vous apporter quand on les sollicite. La réceptionniste, le gars qui s’occupe du ménage, le boss d’un autre département, un type avec lequel le feeling ne passe pas sur le plan personnel, une connaissance qui travaille dans un domaine totalement différent, un copain de secondaires avec qui vous avez renoué via Facebook. Cet exercice marche le mieux lorsque vous avez un objectif spécifique. Partez à la recherche d’idées. Écoutez-les. Écrivez-les. Vous pourriez être surpris(e) de ce que vous allez apprendre (oui, 90% de ces idées peut être inutile, mais… n’oubliez pas les 10% !)

    Apprendre à écouter est un atout incontestable. Cela nous rend plus intelligents, plus empathiques et plus brillants. Enlevons tous nos boules Quies et prêtons l’oreille à la magnifique vague d’inspiration qui nous entoure.

    Vos employés, présents et futurs, vous en seront reconnaissants.

    Source : Forbes.com via > http://www.references.be