katia

  • BRAIVES: L'APPEL AU SECOURS D'UNE MAMAN MENACÉE D'EXPULSION AVEC SA FILLE DE 13 ANS

    1115775828_B971676679Z_1_20131224090313_000_GNS1MV88F_1-0.jpg

    Trouver un logement quand on est chômeuse, pas facile, dénonce Katia Demeulemeester.

    C’est un véritable appel au secours que lance cette maman de Braives. Depuis un an, Katia Demeulemeester (52 ans) et sa fille de 13 ans occupent un logement de transit du CPAS à Fallais. « Un an », c’est le maximum autorisé, vient de lui rappeler le CPAS qui la menace d’expulsion.

    Vendredi, elle a reçu une convocation à comparaître le 14 janvier prochain devant la justice de Paix de Hannut.

    Katia Demeulemeester n’est pas une inconnue de nos lecteurs. Il y a quelques années, nous l’avions rencontrée dans le cadre d’un tout autre dossier, celui du meurtre de la taverne chantante, à Latinne (Braives).

    Déjà en recherche de logement, elle avait réussi à louer la maison dans laquelle Isabelle Hody avait été retrouvée morte assassinée dans sa baignoire. Elle avait même prêté son concours lors de la reconstitution du crime en interprétant le rôle de la victime et en se couchant dans la baignoire.

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme de ce mardi.

    Source > Rédaction en ligne de M-CL.G sur > http://www.lameuse.be/888408