kamini

  • KAMINI PARMI LE PUBLIC À HANNUT LORS DU POLYGON FESTIVAL

    Le chanteur a prolongé sa soirée avec les festivaliers, pour faire la promo de son film !  

    Kamini a mis le feu au Polygon Festival ce vendredi soir. Les Hannutois se sont pressés au portillon pour voir le chanteur, on peut dire qu’ils en ont eu pour leur argent puisque le chanteur a prolongé sa soirée aux côtés des festivaliers.

    Ces vendredis et samedi, Hannut accueillait le Polygon Festival pour sa quatrième édition. Kamini, James Deano, DJ Furax, ces têtes d’affiche n’ont pas manqué d’attirer les Hannutois malgré le temps maussade qui, malheureusement, en a découragé plus d’un. « Le temps n’est pas de la partie, ça joue beaucoup sur l’affluence. Le temps a été mitigé toute la journée, par moments du soleil et par moment de la pluie. Ça a vraiment joué en notre défaveur », nous explique Jean-Michel Dubois, Président de l’asbl New Polygon et organisateur de l’événement.

    La tête d’affiche du vendredi n’était autre que Kamini, le chanteur a attiré du monde. « C’était vraiment une chouette ambiance, Kamini a mis le feu, les gens étaient hyper répondant. Après son concert, il est resté avec nous et il s’est mêlé à la foule, au public. Bien sûr comme il sort un film il en a profité pour faire un peu sa publicité.

    BIENVENUE À MARLY-GOMONT

    On peut dire que les deux, sa venue et la sortie de son film, coïncidaient bien » , détaille Jean-Michel Dubois. En effet, c’est en juin que le chanteur a vu son film, Bienvenue à Marly-Gomont, sortir sur grand écran ; une comédie largement inspirée de la vie de Kamini en hommage à son père.

    Il s’agit de la 4ème édition du Festival sur les 5 dernières années. « On a encore quelques difficultés à faire venir les gens au Polygon Festival. Ici à Hannut, les gens ne sont pas habitués à ce concept où ça commence en pleine journée, ils sont davantage dans l’optique des soirées. C’est aussi pour ça que les gens n’arrivent pas très tôt », nous explique Loïc Lademacher, Vice-Président et fondateur du Polygon Festival. Au total, environ 800 personnes ont assisté au festival.

    Le bourgmestre, Manu Douette, souligne l’importance du mouvement et salue notamment l’initiative et la persévérance des jeunes de Hannut. « Il y a quelque temps maintenant, un groupe de jeunes a voulu remédier à ce manque d’activités qu’a connu la Ville pendant 2-3 ans et a lancé un Festival. Bien sûr la Ville s’est jointe à eux. Je tiens vraiment à les féliciter. »

    Source > C.CHAROT Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 25/07/2016 > Photo > LP