justice de paix

  • HUY-WAREMME-HANNUT > PROJET DE LOI « JUSTICE DE PAIX »

    Justice de Paix : Chabot se bat pour Hamoir et Hannut 

    Le ministre de la justice Koen Geens (CD&V) prépare une refonte des justices de paix du pays. Si le projet passe, c’est près d’un siège sur 4 en Wallonie qui est appelé à disparaître.

    Ce projet de réforme inquiète les élus socialistes : « rien que pour l’arrondissement de Liège, le projet du ministre prévoit la suppression de 8 lieux d’audience » , déplore le député-bourgmestre de Waremme, Jacques Chabot. À Huy-Waremme, la justice de paix de Hamoir et le siège de Hannut sont sur la sellette.

    Le député PS ajoute : « même si au … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 13/12/2017

    … / … Avec les élus socialistes, il vient de déposer des amendements en commission de la justice.

    … / … La phase I qui supprime les doubles et triples cantons fait disparaître 5 sièges de justice de paix, dont Hannut pour l’arrondissement de Huy-Waremme. « Les distances à parcourir pour les citoyens seront donc augmentées de manière considérable », déplore encore Jacques Chabot. « Sans parler de la surcharge de travail pour les juges. Elle est estimée à 25 %. Inévitablement, cette surcharge se répercutera sur les justiciables. »

    « Pour ces raisons, concluent les signataires des amendements, il est essentiel de maintenir l’ensemble des sièges de la province de Liège ainsi que les cantons de St-Nicolas et Hamoir » .

    Source > votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 13/12/2017

    L’article au grand complet en ligne pour les abonnés à la version digitale >http://huy-waremme.lameuse.be/165718

  • HUY-WAREMME > LA FIN DES JUSTICES DE PAIX DE HAMOIR ET DE HANNUT !

    À plus long terme, les citoyens devront se rendre à Huy, Waremme, Sprimont ou Grâce-Hollogne 

    C’est officiel, les justices de Paix de Hamoir et de Hannut devraient fermer leurs portes, dans un laps de temps qui n’a pas encore été précisé.

    Les citoyens devront dorénavant se diriger vers Huy, Sprimont, Waremme ou Grâce-Hollogne dans le cas de la commune de Fexhe. Une décision prise au détriment des justiciables mais qui vise à faire des économies.

    On l’attendait depuis longtemps déjà et la nouvelle est tombée : le ministre de la Justice, Koen Geens (cd&V) a dévoilé la troisième phase de son plan concernant la réforme des justices de Paix. Concrètement, plus de 60 bâtiments devraient voir leurs portes fermer à la suite de ce plan global.

    Chez nous, les justices de Paix de Hannut et de Hamoir sont directement concernées. Les justiciables seront dès lors redirigés vers Sprimont, Waremme et Huy (sud). La justice de Paix de Grâce-Hollogne recevra quant à elle la commune de Fexhe dans son giron.

    « Cela faisait quelque temps que l’on s’en doutait mais on espérait toujours », a commenté … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce 09/03/2017

    Source > E.D sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 09/03/2017

    L’article succin en ligne > http://www.lameuse.be/1803621

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/54482