justice

  • HANNUT > STATION-ESSENCE ROUTE DE LANDEN> : LE PROMOTEUR ENVISAGE D’ALLER EN RECOURS

    Le promoteur de la station-essence rue de Landen à Hannut envisage d’aller en recours contre le refus du Collège hannutois de lui accorder le permis unique.

    Il dispose d’un délai de vingt jours pour introduire son recours auprès du ministre wallon Carlo Di Antonio en charge de l’environnement. « Nous ne l’avons pas encore introduit mais il est plus que probable que c’est ce que nous allons faire » , avance Paul Pirotte de la SPRL Verlaine, auteur du projet.

    hannut,blog,jcd,station service,route landen,allez,recours,justicePaul Pirotte rejette les arguments du Collège lié à la stabilité du sol. Le site d’implantation est effectivement une ancienne décharge qui fait craindre aux riverains comme aux élus des problèmes de stabilité. « Nous n’allons jamais investir dans un projet de 3 millions d’euros sur un sol qui se laisserait aller ou qui menacerait à terme de se fissurer. Je peux vous l’assurer, on ne construira jamais s’il y a un problème de stabilité » , réagit Paul Pirotte qui rappelle aussi les conditions très strictes de sécurité auxquelles une station-essence est généralement soumise.

    Autre reproche fait par le Collège au projet : sa localisation dans une zone résidentielle. « Mais il n’y a rien de résidentiel. Ce qu’on trouve à 200 mètres, c’est une série d’implantations commerciales et notamment des concessionnaires voitures. »

    La SPRL Verlaine est spécialisée dans le commerce … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/02/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/02/2017

    Lire notre article précédent sur ce blog > PROJET DE STATION ESSENCE SUR HANNUT > LE PROMOTEUR N’A PEUT-ÊTRE PAS DIT SON DERNIER MOT > Sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/02/01

    L’article succin en ligne sur > http://www.lameuse.be/1782655

  • A CIPLET: DIX MAISONS MAIS PAS D'EGOUTTAGE, UN RIVERAIN ATTAQUE LA COMMUNE EN JUSTICE

    1550277397_B975204418Z_1_20150403193341_000_GKK49AJFQ_1-0.jpg

    Depuis 2007, Henri Hanot, un riverain de la rue Genon à Ciplet (Braives) est en conflit avec l’administration communale.

    La commune lui reproche d’avoir autorisé un lotissement de dix maisons sans avoir au préalable prévu d’égouttage dans la rue.

    Son recours contre le permis de bâtir est toujours pendant devant le Conseil d’État qui devrait trancher dans les prochains mois.

    La dernière maison du lotissement de la rue Genon a été construite il y a un peu moins de Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1255806

  • BENOÎT ROBERT DE HANNUT > «J'ESPÈRE JUSTE QUE LA JUSTICE SERA IMPARTIALE»

    hannut,blog;jcd,benoit robert,justice

    Benoît Robert, le papa d'Alexis, tué dans l'effondrement rue Léopold: «J'espère juste que la justice sera impartiale» 

    « Il est temps que l’on détermine enfin les responsabilités. » 

    La demande de récusation d’un expert, annoncée vendredi dernier par la RTBF, a surpris plus d’une partie civile dans le dossier du drame de la rue Léopold. Il y a déjà plus de quatre ans qu’un immeuble s’est effondré dans le centre de Liège, provoquant la mort de quatorze occupants, et le procès qui devra déterminer les responsabilités ne sont toujours pas programmées. 

    Voilà à présent qu’un agent du service de sécurité et de salubrité publique de la Ville de Liège a introduit une requête en récusation à l’encontre d’un expert qui a participé à la rédaction du rapport relatif à l’explosion de l’immeuble. Ledit rapport met en cause le service de sécurité et de salubrité publique de la Ville alors que l’un des experts y a travaillé par le passé. La requête en récusation est donc motivée par un potentiel conflit d’intérêts.

    «C’est un peu fort, estime le hannutois Benoît Robert, qui a perdu son fils Alexis et sa belle-fille Vicky lors de la catastrophe survenue en janvier 2010. Nous allons nous réunir avec nos avocats cette semaine pour voir quelle attitude adopter. Cette décision est prise deux mois avant les élections, cela me surprend, même si j’estime que c’est de bonne guerre 

    La suite dans La Meuse d’hier lundi 3 mars ou à consulter via nos éditions numériques. 

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/949401 Photo > ddh 

  • HANNUT-BRAIVES-VILLERS-LE-BOUILLET : LES TROIS BOURGMESTRES EN JUSTICE CONTRE ELIA

    ggette_.jpg

    P. Guillaume et H. Jamar associés à C. Wéry pour valoir leurs droits.

    Les bourgmestres de Hannut, Braives et Villers-le-Bouillet ont organisé hier une conférence de presse pour annoncer qu’ils allaient ester en justice la société Elia et la Région wallonne.

    La ligne haute tension Tihange-Avernas qui traverse les trois communes n’a plus de permis d’urbanisme depuis 2009. Les trois bourgmestres, lassés d’attendre une régularisation de ce vide juridique, ont décidé d’attaquer la société Elia et la Région wallonne pour faire avancer le dossier.

    Tous les détails dans la Meuse Huy-Waremme d’hier mercredi.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/794449 Photo > DDH

  • PAS D’AUGMENTATION DES HONORAIRES D’AVOCATS

    Bonne nouvelle !

    49807_100002976590548_613654043_n.jpgTout justiciable et donc potentiellement tout citoyen, qui devrait avoir recours aux services de la justice et donc d'un avocat ne verra pas ses honoraires augmentés de 21% de TVA. C'est pour moi une bonne nouvelle afin de ne pas avoir une justice à deux niveaux.

    Source > Facebook > Hervé Jamar > https://www.facebook.com/profile.php?id=100002976590548