juprelle

  • FOOTBALL > 623 JOURS APRÈS, MERDORP GAGNE > (PROVINCIALE 4)

    MERDORP - P4A - Un succès acquis dimanche à Juprelle (1-5)

    Sa dernière victoire remontait au 1er mars 2015 à l’US Neuville (0-1).

    Merdorp aura dû attendre 623 jours avant de regoûter aux joies du succès du côté de Juprelle (1-5). Trois points que les gars de Victor Beaupain ont fêtés comme il se doit.

    Lanterne rouge de la série A depuis de nombreuses années, Merdorp est habitué à enchaîner les défaites. La saison dernière, les Hannutois étaient même parvenus à réaliser l’exploit de ne prendre aucun point sur l’ensemble de leur exercice. Le succès de ce dimanche à Juprelle (1-5) constitue donc une véritable surprise pour les joueurs de Victor Beaupain qui n’avaient plus gagné depuis plus d’un an et demi. « Après le match, certains supporters qui n’étaient pas à la rencontre nous ont téléphoné. Au vu du score, ils ont cru qu’on avait gagné par forfait. Finalement, heureusement que Juprelle a marqué un but sinon on ne nous aurait pas cru », rigole le coach hannutois qui, avec ses joueurs, a fêté dignement cette victoire. « On est tous revenus au club pour manger une pizza ensemble.

    Certains supporters nous ont même rejoints. » Après avoir décroché un point, il y a un mois, contre l’Union Hesbignonne (2-2), Merdorp continue donc sa marche vers l’avant. « On progresse de semaine en semaine. Les joueurs commencent à comprendre que le collectif fait la différence et qu’il faut se battre l’un pour l’autre. Ce succès à Juprelle est totalement mérité même s’il faut préciser que notre adversaire a été réduit à dix à l’heure de jeu. Mais une fois qu’on a fait le 1-3, je n’ai pas peur de dire qu’on s’est promené. »

    Ce qui ravit surtout Victor Beaupain, c’est que ses joueurs ont réussi à trouver le chemin des filets à cinq reprises alors qu’il n’avait marqué que 8 buts lors des 13 matches précédents. « Et ce sont trois buteurs différents. Ça va leur faire du bien pour leur confiance. » Désormais, Merdorp va tenter de confirmer et d’engranger son premier succès à la maison. « Il n’y a rien de plus dangereux qu’une bête blessée qui se relève. Ce dimanche, on reçoit Rosoux, qui est antépénultième.

    C’est l’occasion de gagner devant nos supporters. Mais on … La site sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 17/11/2016

    Source > OLIVIER JOIE Dans votre journal LA MEUSE H/W de ce 17/11/2016