journal

  • BONNE NOUVELLE > CONSULTER LA MEUSE DEPUIS 1856 EST À NOUVEAU POSSIBLE !

    La Meuse, c’est un peu la mémoire de Liège.

    Depuis 161 ans, elle informe tous les jours les Liégeois sur l’actualité de leur ville et de leur région. Une véritable mine d‘or pour tous ceux qui recherchent un élément de leur histoire personnelle ou qui étudient le passé de notre arrondissement.

    Mais il y a 12 ans, la collection complète que possédait la Ville de Liège, et qu‘elle avait installée à la salle des périodiques Ulysse Capitaine des Chiroux, a dû quitter les lieux.

    Et ce fut alors le début d‘un long chemin de croix pour la huitaine de bibliothécaires attachés à l‘institution.

    Depuis 2009, ils ont trouvé un nouveau refuge dans un local situé au 118, rue Feronstrée à Liège. Mais ce dernier était beaucoup trop étroit pour accueillir toutes les collections de journaux qui ont alors attendu 12 ans dans les caves de l‘ex-Innovation, puis dans un entrepôt loué par la Ville dans la rue du Fourneau à Grivegnée.

    « Mais aujourd’hui, elles viennent d‘être rapatriées à l‘ancien musée BAL à l‘îlot St-Georges, explique l‘échevin de la culture Jean-Pierre Hupkens. Car c‘est là aussi que, l‘an prochain, déménagera la bibliothèque Ulysse Capitaine. »

    Sur réservation

    Vu que la distance n‘est plus très grande entre les deux lieux … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 13/07/2017

    Bibliothèque Ulysse Capitaine, en Féronstrée, 118 à Liège. 04/221.94.74 buc@liege.be  Ouverte du lundi au vendredi,de 14 à 17 heures

    Source > LUC GOCHEL sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 13/07/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/102962

  • LE JOURNAL TINTIN FÊTE SES 70 ANS

    Disparu dans les années 1980, le « Journal Tintin » est l’ancêtre des magazines périodiques de bande dessinée tels que nous les connaissons aujourd’hui.

    Le “ Journal Tintin ”, qui a bercé l’enfance de plusieurs générations, a vu le jour en Belgique il y a tout juste 70 ans, rappelle lundi son éditeur

    Le Lombard, qui continue à œuvrer dans le monde de la BD malgré la disparition du magazine en 1988. L’hebdomadaire naît au lendemain de la guerre de la rencontre entre un jeune éditeur belge actif dans la Résistance, Raymond Leblanc, et du “père” de Tintin, Hergé, qui a créé le personnage en 1929.

    Distraire la jeunesse

    Leblanc, dont les bureaux sont alors situés dans la rue du Lombard, à Bruxelles, cherche une locomotive pour lancer un nouveau magazine pour la jeunesse, à la fois distrayant et éducatif. Le premier numéro, daté du 26 septembre 1946, propose notamment une nouvelle aventure de Tintin, “ Le Temple du Soleil ”, ainsi que les premières vignettes de … Lire la suite de l'article ici ...

    Pour les nostalgiques, un ouvrage de 777 pages sur la “ grande aventure du Journal Tintin ” vient de paraître aux Editions Le Lombard, en association avec la société Moulinsart, qui détient les droits sur les créations d’Hergé. > En savoir plus sur l'édition du livre, ici ...

    Source > Soirmag avec AFP sur > http://www.lesoir.be > Illustration > © PHOTOPQR / Thomas LO PRESTI © PHOTOPQR / Thomas LO PRESTI