jorsala

  • REPORTAGE "LA MEUSE" SUR LES MARCHEURS DE JORSALA

    REPORTAGE "LA MEUSE" SUR LES MARCHEURS DE JORSALA

    Projet3.jpg

    Le reportage photos sur ce blog

    Voir plus bas a droite les albums ou sur >

     http://hannut.blogs.sudinfo.be/album/les-marcheurs-de-jorsala/

     

    Jorsala 048.jpg




  • LES MARCHEURS « JORSALA » DANS NOTRE VILLE

    jorsala.jpgArrivée des marcheurs JORSALA ce mercredi matin dans notre ville  vers 16 ; 00h!

    Porté par le désir de vivre la rencontre par le moyen de locomotion le plus naturel et le plus proche de l’homme, Sébastien de Fooz, jeune citoyen européen, s’est lancé en 2005 le défi de traverser toute l’Europe d’Ouest en Est à pied et de traverser le Proche-Orient pour rejoindre la ville emblématique de Jérusalem.

    Six mois environ pour atteindre Jérusalem, le but réel et symbolique de son périple. Ce chemin de paix a été peuplé par d’innombrables personnes, dont la vie humble et précaire n’altère pas une générosité débordante venue du fond des âges. Ce chemin a aussi été celui d’une déconstruction personnelle : quand tombent les peurs, les préjugés, les réflexes de protection, transparaît alors quelque chose qui est au plus près de l’humain, en ce qu’il est aussi ouvert à l’infini.

    C’est en voyant l’engouement qu’a suscité cette marche à travers de très nombreuses conférences et un livre racontant ce récit, que Sébastien de Fooz a eu l’intuition d’ouvrir une voie de dialogue traversant tant de régions et de peuples.

    De là est né le projet Jorsala, un itinéraire qui initie un espace de rencontres traversant les différences culturelles, religieuses, politiques et ethniques. L’initiative a pris forme suite à l’impulsion du Professeur Bichara Khader, géopoliticien de l’UCL. Elle a été par la suite soutenue par Monsieur Pierre Moorkens, dirigeant belge d’entreprises et philanthrope, premier mécène du projet.

    Les participants au projet Jorsala incarnent cet esprit par le respect de principes fondamentaux :

    • L’attention à la diversité et à la non-discrimination
    • La non-violence et le droit pour chacun à la parole et l’écoute
    • Le bénévolat et le service
    • La simplicité et le détachement matériel
    • L’attention au développement spirituel de chacun
    • Un état d’esprit ouvert à la nouveauté et à l’inconnu

    Source > hannut .be & > http://www.jorsala.org

    foto_1326192381.jpg