jobs

  • 10 JOBS POUR CEUX QUI ONT LA COMMUNICATION FACILE

    On dit souvent que ceux qui « ont le contact facile » peuvent aller loin.

    Et ce n’est pas faux : beaucoup d’emplois exigent de bonnes aptitudes de communication.

    Parce que, par exemple, il faut être à l’écoute du client, être persuasif ou parce qu’il faut pouvoir expliquer simplement des questions compliquées. Dix métiers pour ceux qui n’ont pas leur langue dans leur poche.

    1. Manager de réseaux sociaux

    De plus en plus de sociétés attachent de l’importance à la communication par le biais des réseaux sociaux. Aujourd’hui, il n’est dès lors pas inhabituel de charger quelqu’un de s’en occuper à plein temps. Vous avez la communication facile et vous connaissez en outre les dernières tendances du monde virtuel et des technologies de pointe ? Dans ce cas, ce job pourrait être fait pour vous. Évidemment, il ne suffit pas d’être à l’aise avec Facebook et Twitter. Vous devez être en mesure de représenter l’image de votre entreprise et de créer un lien avec vos adeptes et vos fans.

    Trouvez un job comme manager de réseaux sociaux

    2. Infirmièr(e)

    Comme infirmière, vous entretenez des relations étroites avec les patients que vous soignez. Vous dépassez les aspects purement médicaux, pour également vous impliquer socialement. Vous êtes un premier contact et vous devez souvent réconforter des gens ou les mettre à l’aise. En outre, vous devez bien sûr aussi pouvoir communiquer facilement avec vos collègues infirmiers et avec le personnel médical.

    Trouvez un job comme infirmièr(e)

    3. Concepteur de logiciels

    On pense souvent que les travailleurs en TIC sont scotchés derrière leur écran d’ordinateur et s’isolent de leurs collègues. Faux : la communication est au contraire très importante dans ce métier. La conception de logiciels est non seulement un travail d’équipe, mais il est en outre important de pouvoir s’exprimer de manière intelligible sur des questions techniques compliquées.

    Trouvez un job comme concepteur de logiciels

    4. Responsable RP

    Un job dans les RP dépasse le simple fait de monter un « show-de-bonnes-nouvelles ». Vous devez souvent aussi éteindre de petits incendies et limiter les dégâts par une communication bien pensée lorsque l’organisation vient à se trouver dans l’œil du cyclone. Vous devez maîtriser le verbe, être au taquet et être capable de développer un réseau de qualité.

    Trouvez un job comme responsable RP

    5. Interprète

    La tâche de l’interprète consiste à traduire in situ et instantanément ce que quelqu’un raconte. Bien sûr, cela implique bien plus que de simplement placer quelques mots dans le bon ordre. Il est important de pouvoir rendre les justes nuances à l’allure de l’éclair, tout en tenant compte des différences culturelles entre l’orateur et l’auditeur.

    Trouvez un job comme interprète

    6. Wedding planner

    Votre mariage devrait être le plus beau jour de votre vie. Dès lors, si vous décidez d’en déléguer l’organisation à un wedding planner professionnel, vous attendez bien sûr de lui qu’il exhausse vos souhaits dans les moindres détails. Capacité d’écoute, beaucoup d’empathie et évidemment un grand talent d’organisation sont dès lors des atouts qu’un wedding planner doit posséder.

    7. Responsable des ventes

    On attend d’un bon vendeur qu’il puisse vendre un frigo à un Esquimau. C’est peut-être un peu exagéré, mais dans le monde de la vente, il est primordial de pouvoir bien expliquer les choses. Ainsi, vous devez être capable de fournir des explications détaillées sur tous les produits que vous vendez. Pour pouvoir rencontrer les attentes de vos clients, il est au moins aussi important d’être à l’écoute.

    Trouvez un job comme responsable des ventes

    8. Présentateur

    Il n’est pas donné à tout le monde de mener à bien un show. Que ce soit à la radio, à la télé ou lors d’un événement en direct, il faut un grand talent d’orateur pour respecter les timings souvent très serrés et pallier les événements imprévus, tout en assurant une bonne ambiance.

    9. Politicien

    Les politiciens qui ne sont connus que pour le nombre de dossiers qu’ils ont accumulés au cours de leur carrière sont dépassés. Aujourd’hui, il est également important de pouvoir communiquer facilement au sujet de votre gestion, et ce, avec des gens de tout plumage : les journalistes, les représentants de la société civile, mais aussi l’homme de la rue. Vous devez en outre donner l’image de quelqu’un de clair, de compétent et de sympathique.

    10. Coach

    Que vous soyez un coach sportif, un coach professionnel ou un coach d’assainissement de style de vie, vos paroles doivent être suffisamment inspirantes pour que votre « coaché » puisse y puiser de la motivation pour continuer. Votre vocabulaire devra dès lors s’étendre au-delà d’un simple cri d’encouragement du genre « Allez ! ». 

    Trouvez un job comme coach

    Source > Texte: Steven Heyse sur > http://www.references.be

    infirmière / sales / account manager / communication / Evoluer / Promotion / Fonctions / Conseils carrière / Médias Entertainment & Communication

  • LES JOBS A DOMICILE LES MIEUX PAYES

    Travailler à domicile présente certains avantages

    Pas d’embouteillage pour se rendre au bureau, moins de sources de distraction, possibilité d’envoyer pour ainsi dire des e-mails dans son lit… Le rêve ?

    Vous ne croyez pas si bien dire : les exemples d’universitaires qui travaillent à la maison et gagnent aussi bien, voire mieux leur vie que ceux qui officient dans un bureau sont légion. Voici quelques-uns des emplois à domicile les mieux payés.

    Audit manager

    L’audit manager réalise des audits financiers et opérationnels pour des entreprises. Il est responsable du planning et de l’exécution d’audits internes et collabore avec des actionnaires afin d’en interpréter l’impact et les résultats. De nombreux auditeurs travaillent en grande partie de chez eux.

    Senior medical writer

    Les entreprises et éditeurs actifs dans le secteur pharmaceutique ou médical sont à la recherche constante de copywriters spécialisés dans le domaine scientifique ou médical. Bon nombre de senior medical writers travaillent principalement à domicile. Ils traitent les informations issues de sources médicales, rédigent des textes, se chargent de la rédaction finale de textes écrits par d’autres rédacteurs et collaborent avec le management en vue de développer et suivre des projets. Une bonne plume et un diplôme dans une orientation scientifique ou médicale sont requis.

    Ingénieur de projet – Conseiller en environnement

    Le conseiller environnemental est chargé de l’accompagnement du processus et de la coordination des permis environnementaux et urbanistiques, des études politiques et géologiques. Il prodigue des conseils stratégiques en matière d’environnement et de sécurité aux entreprises et rédige des offres. Lorsqu’il n’œuvre pas sur le terrain, il a la possibilité de travailler de chez lui.

    Software engineer

    Un software engineer développe, réalise et entretient des programmes informatiques, identifie les erreurs et les corrige. Une mission que l’on peut parfaitement exécuter chez soi. Le senior software engineer dirige généralement une équipe de développeurs. La connaissance des différents langages de programmation est indispensable.

    Chercheur en biologie

    Vous vous penchez sur les processus biologiques ou les causes de phénomènes du même nom. Vous étudiez la littérature scientifique, formulez des questions de recherche et utilisez des méthodes et modèles scientifiques pour y répondre, confiez éventuellement à des assistants des missions de recherche et travaillez en concertation avec les donneurs d’ordre.

    Source & Texte: Rédaction sur > http://www.references.be

    télétravail / audit / chef de projet / Postuler

  • LES CANDIDATS SE SONT PRESSES AU SALON JOBS 2014

    Hamon2.jpg

    Les recruteurs qui se sont rendus par dizaines au salon Jobs 2014, près de Louvain-la-Neuve, sont satisfaits. Ils y ont rencontré des candidats par centaines. En leur exprimant, souvent, que leurs exigences sont élevées.

    Le succès des salons de l'emploi ne se dément pas. Après la grosse affluence enregistrée il y a quelques semaines à peine par Talentum sur le site de Liege Airport, c'est le rendez-vous donné ce mardi aux recruteurs et chercheurs d'emploi à l'Axispark, près de Louvain-la-Neuve, qui confirmait cette tendance.

    Rien ne remplace la valeur ajoutée d'une rencontre, estime Corinne Salvan, responsable des ressources humaines de Hamon Thermal Europe (en photo). Nous avons comme beaucoup d'entreprises un site web très attractif qui nous permet de susciter nombre de candidatures, mais il est sensiblement plus productif de voir les candidats dans le cadre d'un salon. C'est évidemment assez prenant – plusieurs centaines de CV à examiner –, mais cela permet d'emblée de se faire une idée relativement juste de la personne que l'on a en face de soi.

    Le propos est confirmé du côté des candidats, qui ont sous la main plusieurs dizaines d'employeurs concentrés en un seul endroit. Cela permet de poser toutes les questions utiles, confirme Damien, titulaire d'un bachelor en informatique. Cela permet aussi, parfois, de se faire un peu doucher. Comme quand on se fait opposer par exemple le fait que l'entreprise ne recrute pas en dessous d'un master ! Quand j'entends cela, cela ne m'étonne pas que les recruteurs évoquent une pénurie de candidats : s'ils acceptaient de faire davantage confiance aux gens et de les former en complément, ils trouveraient sans doute beaucoup plus rapidement.

    De fait, les employeurs paraissent particulièrement soucieux de la pertinence des profils qui leur sont présentés. Nous avons récolté plusieurs centaines de CV, se réjouit Catherine Sonveaux, spécialiste HR dépêchée sur place par Baxter, dont le directeur des ressources humaines précisait dans nos colonnes, ce samedi, vouloir recruter une centaine de personnes pour le site de Lessines. Parmi ces candidatures, environ 20 % seulement sont susceptibles de vraiment nous intéresser. Il ne s'agit évidemment pas d'un manque d'aptitudes ou de compétences dans le chef des candidats, mais tout simplement d'une question d'adéquation avec les profils spécifiques que nous recherchons.

    Même les profils techniques, auxquels tous les recruteurs prédisent pourtant le plus bel avenir, font l'objet d'un screening très précis. Un technicien en électronique, c'est bien, mais dans quel secteur a-t-il travaillé ? Quelle expérience affiche-t-il ? Les ingénieurs, apparemment, ne trouvent pas non plus si facilement l'emploi dont ils rêvent – moins facilement en tout cas que ce que l'on entend parfois. De fait, cette année est exceptionnelle, car on voit beaucoup de jeunes diplômés visiter le salon, confirme Corinne Salvan. L'an dernier, on ne les voyait pas, sans doute parce qu'ils étaient déjà recrutés. Nous sommes en octobre et il est donc relativement étonnant de voir de tels profils rechercher encore leur premier emploi.

    Maxime, 23 ans, est l'un de ces ingénieurs. Ingénieur civil électromécanicien, précise-t-il. C'est vrai que certains se font recruter avant d'avoir leur diplôme, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. J'avoue être un peu surpris, car je pensais qu'on allait me dérouler le tapis rouge ou que j'allais en tout cas bénéficier de beaucoup de propositions. Apparemment, le manque d'expérience continue d'effrayer les entreprises qui préfèrent recruter des profils directement opérationnels. De là à affirmer qu'il s'inquiète, il y a cependant une marge. Je ne suis pas pressé et je ne vais pas non plus me jeter dans les bras du premier venu, assure-t-il. Les entreprises sont exigeantes, OK, mais je le suis aussi. Je veux avant tout un boulot qui m'intéresse, et pas seulement être payé...

    Source > Benoît July > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

  • FINS DE MOIS DIFFICILES : 4 JOBS A FAIRE EN EXTRA

    shutterstock_141675481b.jpg

    Lorsque Sophie décida de se lancer dans la photographie, elle avait déjà un travail à temps plein dans une entreprise de communication.

    Progressivement, ses photos originales s’imposèrent dans le milieu et rencontrèrent un franc succès sur les plateformes de ventes de photos, comme Shutterstock et Fotolia. Ses fins de mois devinrent plus agréables et, bientôt, elle décida même de démissionner et de vivre de sa nouvelle passion. Aujourd’hui, elle est à la tête de sa petite société et a embauché deux employés à temps plein. Si cet exemple est l’illustration du parcours rêvé, point n’est besoin d’aller si loin et de tout plaquer pour se lancer dans une nouvelle carrière. Nous vous proposons ici quelques métiers que vous pouvez exercer en parallèle à votre profession actuelle, à titre d’indépendant(e) complémentaire, et qui vous aideront à arrondir vos fins de mois.

    1. Artisan

    Si vous avez l’âme créative et artisane, vous pourriez lancer votre marque sur la plateforme d’e-commerce Etsy. Le site se présente comme un agent de liaison entre les artisans et les consommateurs. Il met à l’honneur des articles vintage et toutes sortes de produits « faits maison », comme des vêtements, des chaussures, des objets de déco, des rideaux, des cadres, etc.

    Pour multiplier vos chances de réussite, il est essentiel d’obtenir du feedback positif de la part de vos clients. À chaque fois que vous vendez un produit, encouragez vos acheteurs à laisser un avis positif à votre sujet. Communiquez avec vos clients et soyez rigoureux(/se) dans vos délais de livraison. La mauvaise publicité circule rapidement.

    2. Prof

    Tout le monde est expert en quelque chose. Et il y a probablement des gens qui paieraient pour apprendre ce que vous savez. Vous pouvez envisager de développer des cours en ligne, des ateliers ou des séminaires dans votre domaine d’expertise. Les tutoriels en ligne, publiés sur des sites spécialisés comme SkillShare et Skillfeed, bénéficient généralement d’un meilleur rendement car, une fois en ligne, ils peuvent être achetés à n’importe quel moment de la journée et vous ne devez rien faire pour récolter votre argent.

    3. Photographe

    Si vous voulez vous lancer dans la photographie, vous devez prendre le temps de comprendre les bases de ce métier à part entière. Il ne vous suffira pas de dégainer n’importe quel appareil photo et de prendre des photos en mode automatique. Vous devez acheter le matériel adéquat (souvent onéreux), avoir quelques objectifs de différente envergure et comprendre le mode manuel. Vous pouvez aussi vous entraîner et acquérir de l’expérience en proposant vos services gratuitement à un(e) photographe établi(e). Vous apprendrez ses techniques et comprendrez mieux comment gérer les relations avec les clients. Vous pouvez ensuite vendre vos photos en ligne, à des plateformes spécialisées (voir plus haut), ou privilégier le contact humain et photographier des événements (mariages, baptêmes, anniversaires et autres fêtes).

    4. Coach

    Les métiers de coaching et de conseil ont le vent en poupe. Aujourd’hui, vous trouverez des coaches de réussite, des coaches de vie, des coaches de retraite, des coaches de carrière, des coaches de transition, des coaches de relations amoureuses ou des coaches de régime. Ces métiers ne sont pas réglementés. Ce qui veut dire que tout le monde peut hypothétiquement s’improviser coach (même si cela peut encore changer à l’avenir puisque, comme nous l’avons vu avec le métier de psychothérapeute, nous tendons vers davantage de régularisations).

    Que vous soyez diplômé(e) ou non, vous devez avoir de l’expérience dans le domaine dans lequel vous voulez coacher des gens. Si vous voulez devenir coach carrière, vous devez vous-mêmes avoir fait vos preuves et avoir géré votre propre entreprise (fut-ce une start-up). Si vous voulez devenir coach de régime, vous devez vous y connaître en diététique et avoir une forme athlétique. Vous pouvez proposer vos services par téléphone, par e-mail ou par vidéo. Cette formule vous rendra plus flexible.

    Source : DailyWorth via > http://www.references.be

  • 7 JOBS DE RÊVE POUR LES FANS DE SPORT

    shutterstock_172774982b.jpg

    Qu’on le pratique ou qu’on le supporte avec ferveur, le sport occupe une place importante de la vie de chacun d’entre nous

    Il est essentiel à notre équilibre, il est le garant d’une vie saine et, souvent, il est aussi un défouloir bienvenu pour évacuer le stress et pour se retrouver entre amis. Mais, pour certains, le sport est bien plus qu’une passion. Il est un métier à part entière, décliné en une variété de combinaisons possibles. Nous vous proposons 7 jobs de rêve pour les plus sportifs d’entre vous.

    1. Coach

    Tout qui a pratiqué un sport d’équipe, en club ou à l’école, se rappelle au moins l’un de ses coachs. Les coachs jouent un rôle essentiel, en ce qu’ils nous aident à développer des compétences qui nous aideront dans tous les domaines de la vie. Si vous avez pratiqué un sport spécifique pendant plusieurs années, si vous excellez dans un sport et si vous vous sentez l’étoffe d’un leader, vous pourriez envisager de devenir ce coach dont tout le monde se souviendra.

    2. Professeur d’éducation physique

    Ce métier en pénurie ne suscite pas l’affluence. C’est qu’il est loin d’être évident de gérer une foule d’élèves en mouvement, de canaliser l’énergie des jeunes qui veulent se défouler et de motiver ceux qui ne se sentent pas une âme de sportif. Mais c’est aussi un très beau métier. Le professeur d’éducation physique joue un rôle capital dans l’éducation de nos jeunes : il leur enseigne la discipline, la rigueur et une hygiène de vie saine. Ces enseignements leur serviront tout au long de leur vie. Pour faire un bon professeur d’éducation physique, vous devez avoir cette vocation d’enseignement, vous débrouiller dans un large éventail de sports et connaître parfaitement l’anatomie humaine pour prévenir et guérir les accidents.

    3. Directeur sportif

    Si vous n’êtes pas très sportif mais que vous êtes un(e) fan de sport, vous pouvez envisager de devenir directeur (/trice) sportif (/ve). Entre autres choses, vous devrez : superviser les opérations d’une chaîne (TV ou radio) sportive, diriger les programmes sportifs et encadrer l’équipe qui compile/anime ces programmes.

    4. Commentateur sportif

    Pour être commentateur sportif, non seulement vous devez être un(e) fan de sport, mais vous devez aussi connaître sur le bout des doigts les règles et les acteurs des sports que vous commentez. L’idéal étant évidemment d’avoir vous-mêmes pratiqué les sports en question. Vous devez aussi être parfaitement au fait de l’histoire de ces sports et de l’actualité. Enfin, vous devez avoir une forte personnalité et beaucoup de bagout.

    5. Photographe de sport

    Il n’est pas évident de percer dans ce milieu très fermé. Pour devenir LE photographe que tout le monde s’arrache, vous devez savoir manipuler un appareillage complexe et avoir l’œil pour prendre LA bonne photo au bon moment. Tout le monde se rappelle de la célèbre photo d’Usain Bolt, courant sous la foudre lors du 100m des Mondiaux d’athlétisme de Moscou. Elle a fait la gloire de son auteur, Olivier Morin, photographe de l’AFP.

    6. Agent

    Tout comme les stars, les acteurs et les auteurs célèbres, les équipes sportives ont besoin d’un agent. En tant que tel(le), vous êtes l’intermédiaire entre la presse et l’équipe/le sportif que vous représentez d’une part, et entre votre équipe/sportif et le public d’autre part. Vous vous chargez des interviews, des actions promotionnelles et (et la chose devient de plus en plus importante) vous vous occupez de la communication sur les réseaux sociaux.

    7. Manager sportif

    Pour devenir manager sportif, il faut avoir plus d’une corde à son arc. Mais, avant tout, il faut maîtriser l’art d’allier sport et business. Vous pouvez exercer plusieurs métiers différents sous cette nomenclature : administrateur des comptes, auditeur, assistant marketing, et bien d’autres choses encore.

    Source : Savvysugar via > http://www.references.be 

  • LES 10 MEILLEURS JOBS DE 2012... ET LES 10 PIRES

    sans-titre.pngComme chaque année, CareerCast.com a classifié 200 professions, de la plus chouette à la moins enviable. Quels sont les 10 meilleurs jobs de 2012? Et les 10 pires?

    Le classement se base sur cinq facteurs : l’environnement de travail, le stress, le salaire, les possibilités d’embauche et les exigences physiques du métier. Et selon les grandes tendances de 2012, il vaut mieux travailler dans l'informatique que dans les bois!

    Un bon salaire, pas trop d'efforts physiques et beaucoup d'offres d'emploi: voici la crème des métiers en 2012.

    Le job parfait serait donc celui de "Software engineer", c'est à dire ingénieur développeur de logiciel informatique. Il analyse, crée, développe et entretient les logiciels ainsi que le matériel informatique à des fins médicales, industrielles ou scientifiques.

    La deuxième marche du podium est occuppée par le métier d'actuaire, genre de statisticien qui analyse l’impact financier du risque. Il est chargé d’interpréter les statistiques qui déterminent les probabilités d’accident, de maladie, de mort, de désastre naturel

     … Et les 10 pires jobs de 2012

    1. INGÉNIEUR LOGICIEL
    2. ACTUAIRE (PRODUCT ACTUARIS)
    3. MANAGER DES RESSOURCES HUMAINES
    4. HYGIÉNISTE DENTAIRE
    5. FINANCIAL PLANNER
    6. AUDIOLOGISTE
    7. ERGOTHÉRAPEUTE
    8. DIRECTEUR PUBLICITÉ ONLINE
    9. COMPUTER SYSTEM ANALYST
    10. MATHÉMATICIEN

    Trop fatiguant, trop stressants, trop précaires, ces emplois ont receuilli les pires notes de la liste de 200 métiers.

    Même si c’est un job de plein air, bûcheron est un métier stressant, dangereux, où le taux de chômage est très élevé.

    Pour la toute première fois (rappelez-vous les classements 2011 et 2010), deux métiers médiatiques se retrouvent dans le classement des pires jobs de l’année. Les métiers de journalistes de presse écrite et de radio sont apparemment très mal considérés.

    1. Bûcheron
    2. Producteur laitier
    3. Soldat
    4. Ouvrier de plate-forme pétrolière
    5. Journaliste de presse écrite
    6. Serveur
    7.  Releveur de compteur
    8. Plongeur
    9. Journaliste radio
    10. Cordonnier

    Source > http://www.references.be >  CareerCast