jean dufour

  • Imprimer

    HANNUT > BILLET D’HUMEUR DE JEAN DUFOUR SUR NOTRE ARTICLE « GSM » POUR LES RÉFUGIES PAR LA MJH DE CE 03/12

    Ce soir, j’ai mal à ma Ville.

    J’ai lu hier un article quelque part sur les réseaux sociaux, présentant l’initiative prise par la maison de jeunes de notre localité, de récolter des Smartphones pour les migrants arrivés sur notre sol, et de leur permettre ainsi de garder le contact avec leurs proches restés au pays.

    Je m’attendais à ce que cette nouvelle soit suivie d’un flot de messages d’encouragements et de félicitations, du genre : « Bravo ! Ces jeunes, si souvent décriés, si vite pointés du doigt en cas de problème, ces jeunes décrits trop souvent comme irresponsables, égoïstes, inconscients, ces jeunes posent un acte citoyen, tout simplement humain et solidaire. Des jeunes d’ici tendent la main à des jeunes venus d’ailleurs. Quel bel exemple pour nous tous ».

    Et au lieu de cela, j’ai découvert, horrifié, une déferlante de mots durs, de reproches, d’insultes, des mots d’incompréhension, de haine parfois, de peur souvent, de méconnaissance très certainement.

    Et je me dis que ma ville est capable des plus belles comme des pires des choses, d’un accueil désintéressé et tout naturel comme d’un rejet aveugle et sourd.

    Je croyais que notre petite ville était réputée pour son accueil, sa joie de vivre et sa sensibilité au sort des plus fragiles. Je me souviens de cette belle solidarité lors de l’arrivée de nos amis vietnamiens et d’autres actions menées pour diverses causes. Et voilà que je découvre à travers ces messages de la peur, de la révolte, du rejet…

    Oui, tout n’est pas rose dans notre petite ville. Oui, de nombreux hannutois ont de plus en plus de mal à nouer les deux bouts. Oui, il faut continuer à dénoncer, agir et nous mobiliser pour et avec eux (Le faisons-nous ? Le faisons-nous assez ?). Mais ce n’est pas en fermant la porte à d’autres fragilisés que le problème sera résolu. Les fragilisés de chez nous sont victimes d’une société où il est de plus en plus difficile de se faire une place. Les fragilisés qui nous viennent d’ailleurs nous arrivent de pays qui crèvent de misère et de violence, ils risquent leur peau à la recherche du minimum vital qu’ils n’ont plus chez eux. Ne pas les accueillir, voire les rejeter, améliorera-t-il pour autant le sort de ceux de chez nous ?

    Je ne le crois pas. Notre pays est riche. Un des plus riches du monde. Même si la richesse n’est pas équitablement partagée, il y aurait de quoi aider les uns ET les autres.

    Alors, cessons de dresser une misère contre l’autre, cessons de voir chez l’autre la cause des malheurs de l’un, ne nous trompons pas de combat.

    Ces jeunes qui récoltent des Smartphones pour d’autres jeunes (la plupart des migrants sont très jeunes, parfois mineurs) ne sont pas pour autant insensibles aux détresses vécues par les gens d’ici. L’un n’empêche pas l’autre. Alors, encourageons-les. Félicitons-les. Soyons fier de la jeunesse de notre ville, qui ose relever le défi de rendre notre monde un peu plus accueillant, un peu plus beau, un peu plus humain !

    Source texte de base > Jean Dufour, Directeur > LA PASSERELLE asbl, services résidentiels de nuit et de logements supervisés & INTER-ACTIONS asbl, service d'accompagnement

    Article de base > HANNUT - INITIATIVE > DES GSM POUR OFFRIR AUX RÉFUGIÉS (UNE INITIATIVE DE LA MAISON DES JEUNES) sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    NOTE : Les commentaires sur les réseaux sociaux ont été fermés & supprimés par l’éditeur pour cause de propos haineux ! (Hors partages)

  • Imprimer

    PROCHAINEMENT >THÉATRE « LEON 20 H 30 » FERME DE LA DÎME À WASSEIGES

    « Léon, 20 h 30 », parce que c’est à cette heure que Léon entame le récit de son histoire tragi-comique.

    Ses premiers mots seront : « Supposez, … mais ce serait trop long à vous expliquer … ».

    Un jeune étudiant en médecine est victime d’un accident de moto.

     Il a heurté une ambulance. Coma et commotion cérébrale. Trauma crânien sévère. Un fait divers irradiant de banalité qui vaudra à Léon, l’étudiant, d’être « confié » pendant une dizaine d’années aux mains du corps médical et judiciaire.

     Les expertises et contre-expertises s’enchaînent, obligeant le jeune homme à séjourner de nombreuses fois en hôpital, où des spécialistes examinent son cas.

    Auteur: Jean-Louis GILLESSEN

     Adaptation, mise en scène et direction d'acteurs: Benoit Benoit Postic

     Avec Annette CLOSSET, Jean DUFOUR, Jean-Louis GILLESSEN et Catherine HUENS.

    Les 4 et 5 décembre 2015... à 20h30

    Ferme de la Dîme (rue Baron d'Obin, 194 - 4219 Wasseiges)

     Réservations au 0496/289 297 ou leon20h30@gmail.com

    12€ - Etudiants 8€ - Seniors 6€

    Source > https://www.facebook.com

  • Imprimer

    CE VENDREDI20/02> AU CCREMICOURT > ET VOUS TROUVIEZ ÇA DRÔLE ? AVEC LE HANNUTOIS JEAN DUFOUR !

    10393880_10153034286757033_8701389696447426167_n.jpg

    Et vous trouviez ça drôle ? > Vendredi 20 février à 20:00 > Centre culturel de Remicourt

    2870276539.jpgAvec Angel Ramos Sanchez , Manon Lepomme , Mélanie Dufour , Jean Dufour , Eleonora Mancino et Yvan Couclet

    Raymond Devos, Pierre Dac, Francis Blanche, Guy Bedos, Sophie Daumier, Fernand Raynaud, Alex Metayer, Pierre Péchin, et les autres.

    Tous les autres.

    Certains de leurs textes ont traversé le temps, d’autres sont tombés dans l’oubli, après avoir fait rire et sourire leurs contemporains.

    Les Brocanteurs ont choisi de les sortir des archives, de les dépoussiérer, de se les approprier, et de vous les offrir à nouveau.

    Ils vous présentent un florilège de textes et de sketchs, en provenance des années septante et antérieures, des connus et des moins connus, dans un joyeux méli-mélo, croisant les Genres, sans aucun autre critère de choix que le plaisir de les dire, de les jouer, et de les partager.

    Ils sont six, trois hommes et trois femmes.

    D’horizons différents, mais rassemblés par cette envie de ne pas laisser dans l’oubli ces trésors oubliés.

    Le spectacle est varié, vivant, sans artifices superflus.

     Les mots, les bons mots sont le principal décor de ce joyeux étalage qui n’a d’autre prétention que de montrer que le rire est éternel, et que l’on peut encore rire aujourd’hui des bons mots d’hier.

    Dans le cadre du Festival d'humour du Centre culturel de Remicourt (officiel)

    1ère partie : Demi-finale du Festival d'humour

    2ème partie : Spectacle "Et vous trouviez ça drôle ?"

    Infos et réservations :  > http://www.centreculturelremicourt.be/?module=MODAGENDADETAILS&showserieguid=7E9A56BC-8AC7-0B6B-8CB2-6F2106597E49

    Source > https://www.facebook.com/events

  • Imprimer

    PROCHAINEMENT AU CCREMICOURT > ET VOUS TROUVIEZ ÇA DRÔLE ? AVEC LE HANNUTOIS JEAN DUFOUR !

    10393880_10153034286757033_8701389696447426167_n.jpg

    Et vous trouviez ça drôle ? > Vendredi 20 février à 20:00 > Centre culturel de Remicourt

    hannut,blog,jcd,remicourt,théatre,humour,jean dufour,et vous trouvez ça drole,ccrAvec Angel Ramos Sanchez , Manon Lepomme , Mélanie Dufour , Jean Dufour , Eleonora Mancino et Yvan Couclet

    Raymond Devos, Pierre Dac, Francis Blanche, Guy Bedos, Sophie Daumier, Fernand Raynaud, Alex Metayer, Pierre Péchin, et les autres.

    Tous les autres.

    Certains de leurs textes ont traversé le temps, d’autres sont tombés dans l’oubli, après avoir fait rire et sourire leurs contemporains.

    Les Brocanteurs ont choisi de les sortir des archives, de les dépoussiérer, de se les approprier, et de vous les offrir à nouveau.

    Ils vous présentent un florilège de textes et de sketchs, en provenance des années septante et antérieures, des connus et des moins connus, dans un joyeux méli-mélo, croisant les Genres, sans aucun autre critère de choix que le plaisir de les dire, de les jouer, et de les partager.

    Ils sont six, trois hommes et trois femmes.

    D’horizons différents, mais rassemblés par cette envie de ne pas laisser dans l’oubli ces trésors oubliés.

    Le spectacle est varié, vivant, sans artifices superflus.

     Les mots, les bons mots sont le principal décor de ce joyeux étalage qui n’a d’autre prétention que de montrer que le rire est éternel, et que l’on peut encore rire aujourd’hui des bons mots d’hier.

    Dans le cadre du Festival d'humour du Centre culturel de Remicourt (officiel)

    1ère partie : Demi-finale du Festival d'humour

    2ème partie : Spectacle "Et vous trouviez ça drôle ?"

    Infos et réservations :

    http://www.centreculturelremicourt.be/?module=MODAGENDADETAILS&showserieguid=7E9A56BC-8AC7-0B6B-8CB2-6F2106597E49

    Source > https://www.facebook.com/events

  • Imprimer

    JEAN DUFOUR & SES TEXTES CE 15/11 AU « CHAPITRE 7 » A HANNUT

    FB_20141027_23_18_02_Saved_Picture.jpg

  • Imprimer

    BRASSENS DANS VOTRE SALON AVEC LE HANNUTOIS JEAN DUFOUR

     

    JD.jpg

     

    Présentation ce samedi 29 en soirée de "Brassens sans soutien Georges", dans un salon, au coin du feu, devant une vingtaine de spectateurs invités par les hôtes d'un soir.

    Une TRES belle rencontre !

     L'occasion de rappeler que ce spectacle est toujours disponible et adaptable à toutes les formules. Lieux privés, lieux publics ... petits lieux, grands lieux ... de 4 à 4.000 personnes...

     Même si, comme le chantait GB himself:

    "Le pluriel ne vaut rien à l'homme et sitôt qu'on

    Est plus de quatre on est une bande de cons."

     ...ça restera entre nous !

     Infos: www.brassenssanssoutiengeorges.be

    Source > https://www.facebook.com