jacques rigot

  • HANNUT > UNE SALLE D’AVIN LOUÉE À DES SCOUTS, MAIS IL Y A LE RALLYE

    Le gestionnaire des 10 Bonniers avoue son erreur

    C’est ce dimanche qu’aura lieu la 49 e édition du Rallye de Hannut. Un événement qu’avait oublié Jacques Rigot lorsqu’en octobre dernier, il a loué à une troupe scoute, la salle communale des Dix Bonniers, à Avin… Or, cette salle est située sur le tracé du rallye.  

    185 équipages seront au départ ce dimanche 12 mars pour la 49 e édition du Rallye de Hannut, organisé par le Hesbaye Motor Club. Tous les villages sont touchés par l’événement. Avin, y compris où trois spéciales sont prévues tout au long de la journée : à 8h, 12h45 et enfin 15h15. Sans parler des repérages de la veille.

    « Lors du week-end du rallye, pour des raisons de sécurité évidentes, je veille toujours à ne pas louer la salle des 10 Bonniers à Avin mais cette année, je reconnais, j’ai fait une erreur » , confesse Jacques Rigot, le gestionnaire de la salle.

    « Quand la troupe scoute Saint-Martin d’Orp-le-Grand m’a contacté en octobre pour réserver la salle pour un hike louveteaux, je n’y ai plus du tout pensé ». Ce n’est qu’en janvier, affirme-t-il qu’il a réalisé son erreur.

    Entre-temps, la troupe avait, elle aussi, été alertée par un papa de louveteaux, pilote de rallye lui-même inscrit justement à la course de ce dimanche.

    Dès qu’il s’est rendu compte de son erreur, Jacques Rigot a proposé aux responsables de l’Unité une nouvelle date. « Quand ils m’ont répondu trois semaines plus tard, c’était trop tard, la date était prise ».

    Jacques Rigot a alors étudié la possibilité de maintenir malgré tout la location, mais en toute sécurité. Lors du dernier conseil communal du 24 février, il a interrogé … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/03/2017

    Finalement, c’est grâce à leur réseau de relations que les scouts de St-Martin ont trouvé un logement. « Nous avons obtenu un local au lycée de Hannut mais pour l’école cela reste exceptionnel, c’est juste pour nous dépanner », insiste l’animateur, heureux de ce dénouement. Une quarantaine de louveteaux sont attendus.

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/03/2017