isaabelle

  • BRAIVES : BRUNO AMAND ÉTAIT D'UNE JALOUSIE OBSESSIONNELLE

    84947795_ID7831469_amand_190448_H3XGKP_0.JPGDes témoins ont évoqué mardi après-midi, devant la cour d’assises de Liège, la jalousie excessive et obsessionnelle que nourrissait Bruno Amand à l’égard d’Isabelle Hody. Il avait menacé de la tuer si elle ne revenait auprès de lui.

    Bruno Amand, un Hannutois de 40 ans, est accusé d’avoir commis l’assassinat de sa compagne Isabelle Hody et d’avoir maquillé son décès en suicide le samedi 4 août 2007. Plusieurs témoins ont évoqué la situation d’Isabelle Hody lorsqu’elle était encore en couple avec Bruno Amand ou lorsqu’elle venait de rompre avec lui.

    Un médecin généraliste a exposé qu’il avait été amené à examiner Isabelle Hody à la suite de scènes de coups. Elle semblait redouter sa relation avec son compagnon. Elle était très anxieuse mais pas dépressive de vivre une telle situation. Une amie proche d’Isabelle Hody a assisté à des scènes de disputes entre Isabelle Hody et Bruno Amand. Elle présentait régulièrement des coups sur le visage et les bras. Elle avait déjà eu un bras cassé.

    Isabelle Hody avait confié qu’elle avait peur de la violence de Bruno Amand et qu’elle avait décidé de le quitter définitivement. Elle savait qu’elle était espionnée et que Bruno Amand ne la laisserait jamais en paix. Le témoin a rapporté avoir assisté à une scène lors de laquelle Bruno Amand a frappé le fils d’Isabelle Hody et avoir assisté à une scène de menaces.

    “ Il avait menacé de la mettre entre quatre planches si elle ne revenait pas à ses côtés ”, a précisé le témoin.

    Une autre amie d’Isabelle Hody a rapporté qu’elle avait assisté à une scène qui a duré plusieurs minutes à un arrêt de bus. Bruno Amand l’avait frappée de manière violente. “ Quand elle n’avait pas bien travaillé à la Taverne Chantante, il la privait de manger ”, a raconté l’amie qui a reçu les confidences de la victime.

    Cette amie avait aussi été la passagère d’Isabelle Hody lorsqu’elle a été prise en chasse quelques jours avant les faits par Bruno Amand. A la sortie d’une friterie, Bruno Amand avait tenté d’arrêter la voiture d’Isabelle Hody en la dépassant par la droite et en lui faisant une queue de poisson. “ La jalousie de Bruno Amand à l’égard d’Isabelle Hody était excessive et obsessionnelle. Il menaçait régulièrement de la tuer, de se tuer ou de tuer son fils ”, a ajouté l’amie de la victime. Les auditions des témoins reprendront mercredi.

    Source | Sudpresse | Publié le Mardi 19 Juin 2012 à 19h07 Belga Photo: T.V.A.