inversé

  • LE « CLIQUET INVERSÉ » POUR ALLÉGER LA NOTE DES CARBURANTS !

    images.jpgEt pourquoi pas ! MAINTENANT ?

    Le « cliquet inversé » est-il une solution ?

    Ce système, qui permet, par une ristourne sur les accises, de compenser partiellement l'augmentation de TVA conséquente à la hausse du prix des carburants, a été défendu hier par Touring. Ce dernier intervenait, avant sa suppression en fin d'année 2011, lorsque le prix du litre de diesel dépasse 1,5 euro (1,7 euro pour l'essence, prix jamais atteint).

    Cependant, la consolation reste faible pour le portefeuille des consommateurs : en 2011, le mécanisme n'a joué qu'à deux reprises et n'a, au total, allégé la note que de 0,5 centime par litre (0,005 euro). Soit 25 centimes pour un plein de 50 litres…

     Comment l'Etat pourrait-il aider le consommateur ? > L'Etat a une possibilité pour réduire le prix des carburants : baisser les taxes. Concrètement, sur 1,713 euro par litre d'essence 95, 0,9109 euro revient à l'Etat, selon les chiffres de PetrolFed. Pour l'essence 98, c'est 0,9143 euro de 1,733 euro que l'Etat récupère, tandis que 0,6968 euro sont des taxes dans un litre de diesel à 1,550 euro.

    Mais l'Etat voudra-t-il diminuer les taxes sur les carburants ? Est-ce son rôle ? Politiquement, rien n'est moins sûr…

    Source partielle > http://www.lesoir.be/actualite/belgique/ > 21/02/12