intervention

  • QUELLES INTERVENTIONS DANS LES FRAIS DE DEPLACEMENT POUR VOUS RENDRE AU TRAVAIL?

    Voiture_2015_shutterstock_54135052.jpg

    L'employeur peut intervenir dans les frais qu'occasionnent les trajets que doit accomplir le salarié pour se rendre de son domicile au bureau, mais il n'y est pas toujours tenu.

    Si vous empruntez les transports en commun, votre employeur doit participer aux frais. Par contre, si vous vous y rendez en voiture, l'obligation tombe.

    Pour avoir droit à une intervention de votre employeur, vous devez remplir certaines conditions:

    -Utiliser les transports en commun (train, tram, bus, métro): la CCT no. 19 octies et la loi de 1962 ne prévoient pas d'intervention de l'employeur quand vous vous déplacez en voiture privée ;

    -La distance entre la maison et le bureau doit être supérieure à 5 km (pour tout autre moyen de transport que le train).

    Qu'entend-on par frais de déplacement ?

    -Les frais occasionnés par le déplacement de la maison au bureau ;

    -Les frais découlant de l'utilisation de sa voiture privée à des fins professionnelles (autres que le déplacement de la maison au bureau).

    Vous utilisez les transports en commun pour vous rendre au travail

    Si vous empruntez les transports en commun pour vous rendre au travail, votre employeur est tenu de participer aux frais.

    En train

    L'intervention de l'employeur se calcule sur base de la distance exprimée en kilomètres. Étant donné qu'aucune distance minimale n'est prévue, l'employeur doit intervenir à partir du premier kilomètre.

    Le barème général concerne aussi la carte RAILFLEX des travailleurs à temps partiel, pour laquelle l'employeur doit également intervenir.

    En bus, tram ou métro

    L'employeur intervient dans le prix des abonnements, pour des déplacements qui dépassent  … Lire les détails & l'ensemble des points ici ...

    -Vous vous rendez à votre travail avec votre propre voiture …

    -Déplacements professionnels avec votre véhicule personnel …

    -Vous utilisez votre propre voiture pour aller, par exemple, chez un client …

    Pour des informations plus récentes, consultez SD Worx.

    Source & Texte: Lore sur > http://www.references.be

    mobilité / Mobilité

  • UNE TRENTAINE D'INTERVENTIONS DES POMPIERS DANS L'ARRONDISSEMENT DE HUY-WAREMME

    1617603519_B971303447Z_1_20131028183524_000_GDI1EF9B3_1-0.jpg

    Les pompiers de l’arrondissement de Huy-Waremme sont intervenus lundi une trentaine de fois à la suite des vents violents qui se sont abattus sur la Belgique, ont-ils indiqué en fin de journée.

    Les pompiers de Hannut se sont rendu rue du Brou, à Abolens (Hannut), et rue de Huy (N64) à Villers-le-Peuplier (Hannut), pour des arbres ou des branchages qui menaçaient de tomber sur la voie publique. Des arbres se sont couchés sur la N64, à Fallais (Braives), et dans la rue Jean Jaurès, à Ciplet (Braives). A Fumal (Braives), un peuplier est tombé sur des câbles électriques avant de se coucher sur la voirie. Un automobiliste l’a percuté, mais il n’a pas été blessé.

    A Waremme, les pompiers locaux ont notamment été appelés à intervenir rue de la Costale et rue du Moulin où des câbles électriques obstruaient la chaussée. Rue du Roua, à Lantremange, un arbre de 22 mètres a dû être débité après s’être abattu sur la chaussée. Les pompiers de Huy se sont, quant à eux, rendus sur les hauteurs de Huy, à Tihange, ainsi qu’à Villers-le-Bouillet pour des arbres ou des câbles électriques couchés sur les voiries. Les sapeurs de Hamoir ont multiplié les interventions du côté de Ferrières, notamment

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/845798 Photonews

  • ECOLO RAPPELLE SON INTERVENTION CONCERNENT LE RALLYE DU 10 MARS 2013

    Sans titre.jpgECOLO rappelle son intervention du Conseil Communal du 20 décembre 2012

    Lors du dernier Conseil Communal, nos Conseillers Communaux ont émis la demande de rassembler la commission communale sécurité pour aborder l'organisation du rallye de Hannut 2013 (le rallye 2012 n'a pas été autorisé par les pouvoirs communaux pour des raisons administratives).

    Le passage des véhicules du prochain rallye de Hannut ne sera pas limité aux chemins de remembrements mais également aux routes de villages. De nombreux riverains et le groupe local ECOLO de Hannut s'interrogent sur certains points relatifs à l’organisation des rallyes automobiles sur nos chemins communaux.

    Ainsi, les risques du tracé de la course sont-ils toujours bien mesurés ? Cette année, le rallye empruntera notamment des routes étroites de village, par endroit crevassées, sans trottoir, avec des chicanes multiples et variées.

    Certainement intéressantes pour le spectacle, ces rues sont néanmoins déjà difficilement arton1108.jpgpraticables en temps normal ! Les parcourir à du 50 km/ h n’est déjà pas raisonnable. Que dire à 100 ou 120 km/h ? Les pilotes ne sont malheureusement pas tous chevronnés. De plus, le circuit n’est repérable avant la course qu’à vitesse autorisée.

    A Blehen, par exemple, combien vont, comme lors de précédents rallyes, rater l’entrée de la double chicane et pénétrer dans une propriété privée? Les comités de village, parfois responsables de portions de circuit, peuvent être assimilés à l’organisateur et mis à la cause si un incident survient. Ne serait-il pas intéressant de se poser la question de la nécessité de mettre ces comités de village en sécurité juridique ?

    Des riverains s’inquiètent

    La population reçoit-elle les informations appropriées sur les risques encourus ? L’enquête préalable auprès des riverains est menée par ceux-là mêmes qui organisent la manifestation et sont donc tout sauf neutres dans l’opération. Pourquoi cette enquête ne pourrait-elle être réalisée, par exemple, contradictoirement par les agents de quartier des villages traversés, avec une documentation claire sur le sujet? Les riverains pourraient être invités à fournir remarques et suggestions d’amélioration quant à ce qui se passe avant, pendant, et après le passage de la course.

    En cas d'intervention en urgence et/ou de problème de santé grave, combien de temps faut-il pour arrêter la course et permettre le passage d’un médecin ou d’une ambulance ? Par exemple, quelles chances peut avoir une personne atteinte d’un infarctus d’être secourue à temps ? Et que de soucis également pour le personnel infirmier qui se rend chez les diabétiques et les personnes alitées.

    De plus, quelles sont les mesures de sécurité prises par les organisateurs et la Commune ? Qui repère l’état du parcours avant la course et prend en charge par la suite les dégâts sur l’espace public ? Les autorités communales demandent-elles systématiquement réparation de ceux-ci auprès des organisateurs privés? Et si un particulier constate des dégâts, à qui doit-il s’adresser ?

    Des comportements inciviques

    anti-dakar-2011.jpgOn peut se demander si les commissaires de course reçoivent une formation spécifique pour gérer les spectateurs téméraires et éméchés qui prennent parfois des risques inconsidérés pour mieux apercevoir les concurrents, ou qui dégradent des propriétés privées. Ne pas tenir compte de ces potentiels comportements inciviques dès la préparation du rallye serait irresponsable.

    De même, les suiveurs et l’assistance technique ne respectent pas toujours les vitesses autorisées à travers les villages des alentours, en rejoignant les différents points de la course. Et que dire des spectateurs alcoolisés qui reprennent le volant, après la manifestation, en imitant ceux-là mêmes qu’ils sont venus admirer. Les contrôles policiers sont-ils suffisants ?

    Les prix des carburants flambent. Partout des limitations de vitesse s’imposent. Les incitations à utiliser les transports en commun se multiplient. On nous recommande d’économiser l’énergie. De nombreux hannutois se  plaignent de l'état de nos routes dont le pouvoir communal ne cesse de rappeler l'étendue du réseau…  La locale ECOLO de Hannut lance des pistes de réflexion et souhaite qu’un débat soit organisé, que des recommandations et demandes supplémentaires soient formulées aux organisateurs du rallye de Hannut et à ceux qui prennent la responsabilité d’agréer une telle manifestation.

    Contact : 249303_374672405949234_673577187_n.jpg