internet de demain

  • « NOUS ŒUVRONS A L’INTERNET DE DEMAIN »

    Tessares est au cœur de la prochaine révolution de l’Internet: plus rapide, plus robuste et plus sécurisé par le biais d’un nouveau protocole permettant d’agréger les réseaux fixes et sans fil.

    Le développement de cette spin-off passe par le recrutement de collaborateurs IT.

    Sa solution a été récemment primée lors d’un salon international à Londres. Tessares, qui a notamment attiré les capitaux de Proximus, veut doper les connexions Internet existantes en en faisant converger les réseaux d’accès. Le point avec son CEO, Denis Périquet, qui a bifurqué de l’univers des grandes enseignes télécoms afin de co-fonder cette 70e spin-off de l’UCL.

    Quelle est l’activité de Tessares?

    Notre mission est d’aider les opérateurs à proposer des connexions à l’Internet plus rapides, plus robustes, plus mobiles et plus sécurisées en combinant les réseaux fixes et sans fil. Nous avons développé un logiciel qui peut être très facilement greffé à un routeur et qui permet de faire transiter une partie du flux de la liaison fixe (câble, ADSL) vers le réseau mobile (4G, etc.). Notre logiciel permet de distribuer le trafic sur différents réseaux et de le reconstituer ensuite, dans les deux sens évidemment.

    Quels sont les profils qui sont attirés par une spin-off?

    Des gens qui sont avant tout séduits par le projet, à haute teneur technologique. Ils sont aussi attirés par l’idée de prendre part à cette aventure depuis le début et d’exercer un impact réel sur la réussite de celle-ci. Pareille motivation est partagée tout autant par les plus jeunes que par les plus expérimentés. J’ai recruté dernièrement une personne dans la cinquantaine, avec qui j’avais travaillé précédemment: ses enfants sont grands, il a effectué une belle carrière et, davantage que la rémunération ou la sécurité, c’est vraiment l’idée de prendre une part active dans ce projet qui l’intéresse. C’est d’ailleurs exactement la même motivation qui m’a animé, alors que j’ai effectué toute ma carrière dans des grands groupes. Les valeurs sur lesquelles nous avons travaillé, comme l’excellence, la liberté, la fluidité et le plaisir, devraient nous permettre de séduire des profils qui ont la fibre entrepreneuriale et veulent, comme nous, œuvrer à l’Internet de demain.

    Quels sont les profils qui vous intéressent?

    Essentiellement des ingénieurs qui font du développement et qui disposent pour ce faire d’une expertise dans les protocoles Internet: nous avons recruté des gens qui ont effectué leur mémoire sur le sujet, des informaticiens spécialisés en open source ou en réseaux, entre autres. Nous aurons aussi besoin de profils qui vont nous aider à valider les solutions sur le plan technologique, à les présenter au marché, entre autres: des ingénieurs donc, mais aussi des bacheliers, des doctorants. Pour certaines fonctions, plus commerciales, c’est moins le diplôme que la personnalité et le réseau du candidat qui feront la différence.

    Source > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

    Liens utiles > informatique / Evoluer / IT & internet