ing

  • HUY-WAREMME-HANNUT > ING > IL NE RESTERAIT QUE TROIS AGENCES STATUTAIRES SUR SIX

    La nouvelle est tombée ce mercredi après-midi : en conseil d’entreprise réuni dans le cadre de la procédure Renault, la direction d’ING a dévoilé aux représentants syndicaux la liste des agences qui resteraient statutaires.

    Pour l’arrondissement Huy-Waremme, sur les six agences statutaires actuelles, seules trois seraient conservées. À savoir Huy, Waremme et Hannut.

    Cela signifie que celles de Wanze, Saint-Georges et Hamoir deviendraient soit des agences franchisées, soit mettraient carrément la clé sous le paillasson.

    Pour un délégué syndical liégeois : « A l’heure actuelle, ce ne sont que les intentions de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 13/10/2016

    Source > CH. L. & CH.C. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 13/10/2016 > Illustration Capture GOOGLE

  • PROCHAINEMENT À HANNUT > EXPOSITION 14-18 À LA BIBLIOTHÈQUE

    Projet3.jpg

    L’Exposition IV ING dont la FNC (Bruxelles) a acquis les 30 panneaux.

    Celle-ci se tiendra à la bibliothèque du 28 janvier au 11 février.

    Durant cette expo il y aura diffusion du film sur la 1ère guerre mondiale réalisé par Claire Sturam avec le conseil communal des jeunes (projet piloté par Coolzone)

    Un cahier pédagogique sera fourni au visiteur & disponible prochainement sur ce site

    Source > D.V.> Service Culture Patrimoine Tourisme et Développement Economique de la ville de Hannut

  • UN HANNUTOIS DÉSESPÉRÉ POUR UNE ERREUR DE BANQUE > INCROYABLE HISTOIRE …

    2124502476_B972329179Z_1_20140325232119_000_GNH260FU3_1-0.jpg

    La gaffe d'ING leur coûte 132.000 euros: Annick avait changé de vieux billets de son papa...

    Incroyable histoire ! L’Anderlechtoise a retrouvé cinq anciens billets (des devises roumaines). La banque lui dit qu’ils valent 132.000 euros et lui verse la somme sur son compte. Avant de se rétracter : c’est une erreur, les billets ne valent que 14 euros. Elle doit rembourser !

    L’argent est sur son compte et Annick partage la somme avec son frère Christian, de Hannut : 66.500 euros chacun. La famille n’en revient pas. Trop heureux, Christian anticipe le remboursement de son prêt voiture (aussi contracté chez ING) et dépense 13.000 euros. Annick et son compagnon, parents de quatre enfants, en font profiter tout le monde, elle dépense 10.000 euros : « Je mets les 56.500 euros sur mon compte épargne », précise-t-elle. «  Cet argent inattendu allait nous servir dans notre projet d’achat d’une nouvelle maison »

    Mais c’était trop beau. Trois semaines après avoir encaissé la somme, Annick reçoit un coup de fil de la banque : « Nous avons un petit souci avec les devises. L’échange qui a été fait n’est pas valable. Veuillez passer à la banque demain matin ».

    Un récit complètement fou à lire dans nos éditions de Bruxelles d’hier mercredi

    Source > M.Sp sur > http://www.sudinfo.be/969590