idéale

  • COMMENT REDIGER L'AUTO-EVALUATION IDEALE ?

    Loupe_shutterstock_83152294_0.jpg

    Comme chaque année, un entretien de fonctionnement vous attend certainement.

    Beaucoup d’entreprises demandent en effet à leurs employés de faire le bilan de leurs performances pendant l’année écoulée.

    Souvent, cet entretien commence par une auto-évaluation : l’employé lui-même doit commenter ses performances, ses accomplissements et se fixer de nouveaux objectifs. C’est périlleux : il faut être réaliste sans s’auto-flageller, tout en satisfaisant son patron… Voici quelques conseils pour préparer votre auto-évaluation.

    1. Oubliez la fausse modestie

    Elle n’a pas sa place pendant un entretien d’évaluation. Si vous avez travaillé dur, que vous avez mérité vos bons résultats, soyez fier de vous et n’hésitez pas à mettre en avant votre travail.

    2. Soyez réaliste 

    Essayez de poser un regard le plus objectif possible sur ce que vous avez fait durant cette année. Pour vous aider, basez-vous sur ce qui est mentionné dans votre job description, c’est-à-dire ce que votre fonction vous demande officiellement de faire. Si vous avez fait exactement ce qu’elle contient, vous n’impressionnerez sans doute pas outre mesure votre patron. Si vous vous êtes beaucoup investi au boulot et que vous avez cherché à élargir vos compétences, c'est bien plus positif. Par contre, si vous avez fait moins que ce que votre job description mentionne, votre auto-évaluation démarre mal.

    3. Entrez dans les détails

    Ne dites pas simplement que vous avez réussi ceci et raté cela. Votre patron a besoin d’être convaincu par une auto-évaluation forte et documentée. À chaque accomplissement que vous évoquez, soyez spécifique, préparez des détails sur le sujet et des exemples concrets.

    4. Soyez honnête 

    Il est bien sûr tentant d’exagérer un brin vos réussites ou de vous accorder le crédit qui devrait revenir à d’autres personnes de votre équipe. C’est une très mauvaise idée, qui pourrait vous décrédibiliser complètement. Soyez toujours honnête quand vous évoquez vos forces et faiblesses.

    5. Soyez clair

    C’est le moment de mettre de l’ordre dans vos idées ! Une auto-évaluation nécessite aussi que vous abordiez les projets et objectifs qui vous attendent l’année suivante. Si vous voulez plus de responsabilités au sein de votre entreprise, ou si vous souhaitez commencer un nouveau projet innovant, c’est le moment de l’annoncer. Décrivez avec précision de quelle façon vous envisagez votre évolution.

    6. Soyez constructif

    Pour chaque problème soulevé, proposez une alternative. Si vous avez par exemple eu un problème relationnel pendant l’année écoulée, mentionnez-le. Mais faites-le avec diplomatie, en offrant une solution concrète : ne vous arrêtez pas à une simple plainte ou constatation.

    Source & Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

    entretien d'évaluation / entretien de fonctionnement / Evoluer / Evaluation / Promotion / Compétences

  • INFO BOULOT > COMMENT RÉUSSIR LA PHOTO DE CV IDÉALE ?

    photo_70.jpg

    Il n’est bien sûr pas obligatoire d’ajouter une photo à votre CV.

    Mais la présence de celle-ci, si elle est réussie, peut vous faire marquer des points auprès du recruteur en vous rendant plus sympathique et avenant. Il n'est pas question ici de votre beauté, mais bien de votre attitude et de la photo en elle-même.

    Par ailleurs, afficher une photo professionnelle sur votre profil LinkedIn est vivement recommandé. Comme il s’agit d’un site de networking, ajouter une photo permet en effet de personnifier les échanges avec vos contacts.

    Alors, pour son CV ou son profil LinkedIn, comment réussir une bonne photo ?

    • La nouveauté

    Même si vous êtes tenté de mettre sur votre CV un cliché qui date d’il y a quelques années (parce que la photo vous plaît beaucoup ou que vous n’assumez pas le temps qui passe), ne récupérez jamais une vielle photo qui ne vous représente plus vraiment. Votre photo doit correspondre à la personne que vous êtes actuellement. Si vous ne disposez d'aucune photo récente satisfaisante, reprenez-en une série.

    • L'angle et le format

    La photo doit occuper une place raisonnable sur votre CV (4-5 centimètres maximum sur une feuille A4). D’un format classique (carré ou rectangle), elle doit s’intégrer harmonieusement à votre CV sans en altérer la visibilité.

    Vu sa taille réduite, optez pour un plan serré, qui dévoile votre visage et au maximum votre buste. Quant à l’angle de la photo, mieux vaut une photo de face, de trois-quarts face ou prise en légère plongée (l’appareil placé au-dessus de vous). Evitez en revanche la contre-plongée (appareil en-dessous), dont l’angle est très peu flatteur et qui peut donner une impression d’arrogance.

    • La tenue et le décor

    Tout dans cette photo doit être neutre, à part votre expression. Placez-vous donc de préférence devant un fond blanc. Exit les photos de vacances, avec casquette ou lunettes de soleil : pour la photo, habillez-vous de façon professionnelle. Le maquillage doit rester léger, les bijoux discrets, la barbe rasée de près. Evitez les fautes de goût. Votre apparence doit être en adéquation avec le poste demandé. Pour un poste plus créatif par exemple, vous n’êtes pas obligé de jouer la carte de la sobriété...

    • L’expression

    Cette photo doit refléter votre image professionnelle et en même temps donner envie au recruteur de vous recevoir pour un entretien. Vous devez avoir l’air agréable et compétent à la fois. Mettez-vous en valeur. Ayez l’air détendu et sûr de vous. Et surtout souriez, de la manière la plus naturelle et engageante possible !

    Source > http://www.references.be