home loriers

  • Imprimer

    HANNUT – CPAS > NOUVELLE DIRECTION AU HOME LORIERS, LA 4ème EN 3 ANS

    Bientôt un changement de direction à la tête de la Résidence Loriers, la maison de repos et de soins et la résidence-services gérées par le CPAS de Hannut.

    Suite au départ de la directrice (fin avril), un appel à candidatures a été lancé, il s’est clôturé ce 30 avril. Une quinzaine de personnes ont postulé. « Nous espérons pouvoir désigner le nouveau directeur ou directrice au conseil du CPAS du 30 mai prochain », avance la directrice du CPAS, Mélanie Lazzari.

    Dans l’intervalle, l’intérim est assuré par l’infirmière en chef et Mélanie Lazzari.

    Des candidats hannutois

    Depuis son ouverture en 2015, la Résidence Loriers de la rue d’Avernas connaît un important turnover au niveau du management. Trois directrices s’y sont succédé en à peine trois ans, au rythme d’une chaque année.

    Le président du CPAS est le premier à déplorer ce turnover contre lequel il n’a cependant aucun moyen d’agir. Il reconnaît que … / … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 05/05/2018

    … / … « Nous aimerions bien que cela s’arrête et décrocher un jour une personne qui s’investisse à long terme avec des projets pour la Résidence », lance-t-elle en reconnaissant la difficulté du poste qui implique un important travail de gestion du personnel. 51 personnes, tous services confondus, travaillent aux Loriers.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 05/05/2018

    Le dossier au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/227700

  • Imprimer

    HANNUT-A LA RÉSIDENCE LORIERS > 20.000 EUROS POUR UN AUDIT DE GESTION DU PERSONNEL

    Le CPAS de Hannut va investir 20.000 euros dans un audit.

    Son président Pol Oter l’a annoncé jeudi soir lors du conseil communal. Pour le financer, les conseillers ont été invités à approuver une modification au budget extraordinaire. L’opposition, Ecolo-cdH s’est abstenu.

    L’objectif de cet audit est d’optimaliser la gestion globale du personnel. « Nous voulons déterminer si le personnel est en nombre suffisant par rapport aux tâches accomplies », a expliqué Pol Oter. Selon les normes établies par le CRAC (Centre Régional d’Aides aux Communes), l’encadrement est correct. « Le souci, c’est le remboursement par l’INAMI », a-t-il insisté. « L’INAMI prend en charge une partie … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 24/03/2018

    Dans l’opposition, Benoît Cartilier (cdH) s’est étonné que le CPAS ait besoin d’un audit pour résoudre cette question de l’INAMI : « l’INAMI, j’ai quand l’impression que cela fait partie du b.a-ba de la gestion d’un home. »

    Pol Oter s’est défendu en assurant que Hannut ne faisait pas figure d’exception : « c’est un problème que rencontrent toutes les maisons de repos en Wallonie » , a-t-il réagi avant d’évoquer l’absence de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 24/03/2018

    … / … La modification budgétaire prévoit également le dégagement d’une somme de 48.000 euros pour une étude relative à l’aménagement global de l’ancien home Loriers de Crehen.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 24/03/2018

  • Imprimer

    HANNUT - COOPÉRATION MULTIDISCIPLINAIRE > UN ATTENTAT À L’ANCIEN HOME LORIERS (PHOTOS & VIDEOS)

    Ce mercredi, l’ancien home Loriers de Crehen s’est transformé en ambassade de France, le temps d’un exercice mené par le 4e Bataillon de Génie d’Amay, appuyé par la police de Hesbaye Ouest et les pompiers de Hesbaye.

    Cet exercice de grande ampleur simulait une attaque terroriste. Il a permis à ces trois forces de coordonner leurs actions et communications, pour être mieux préparées à un potentiel réel attentat.  

    Un déploiement impressionnant de militaires, policiers et pompiers a pris possession ce mercredi de l’ancien home Loriers de Crehen et de la rue de Wasseiges, un quartier d’ordinaire tranquille. Invités à ne pas quitter le trottoir d’en face, les … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/12/2017

    B9713324787Z.1_20170927200839_000+G2Q9S8TAP.1-0.jpgPour l’occasion, le home Loriers est devenu, le temps d’un après-midi, l’ambassade de France, où travaillent une série d’employés. D’abord, un char du 4e Génie arrive sur les lieux pour les sécuriser, suite à un appel de la police. « On ne sait pas pourquoi, comme dans la réalité. On vérifie que le site est sans danger », commente l’adjudant Michel Peeters, officier communication du 4e Génie. Alors que les soldats ne détectent rien d’anormal, un VW Caddy déboule à toute vitesse devant l’entrée. Deux hommes en sortent. L’un d’eux, armé, crie Allahu akbar et tire en l’air. La réaction des militaires ne se fait pas attendre: le terroriste est abattu d’un tir de balles et s’effondre par terre. Son compère est quant à lui maîtrisé avant de pouvoir sortir du véhicule. Une intervention efficace des militaires, donc. Toutefois, pour pouvoir poursuivre le scénario prévu, le deuxième terroriste, muni d’une ceinture d’explosifs, entre dans l’ambassade, grimpe au deuxième étage et se fait exploser. Les militaires pénètrent à leur tour dans le bâtiment et font … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/12/2017

    L’attentat suicide provoque un début d’incendie, dont les signes sont visibles aux fenêtres du deuxièmeB9713324787Z.1_20170927200839_000+GTH9S8CTV.1-0.jpg étage : d’épaisses fumées s’en dégagent (en fait simulées par les pompiers à l’aide d’un appareil ad hoc).

    C’est au tour de la police Hesbaye-Ouest d’intervenir. Ses hommes, appuyés des Géniaques, sécurisent le bâtiment. Les policiers protègent et interrogent également les témoins de l’attaque. C’est la police qui donnera, in fine, le feu vert aux pompiers de Hesbaye, une fois le … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/12/2017

    Cet exercice a mobilisé 120 militaires du 4e Génie, dans ses cinq composantes: Etat-major et services, le Génie para-commando, le Génie de combat, la compagnie construction et le CBRN (Nucléaire, Bactériologique, Radiologique et Chimique).

    Source > Annick Govaers sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/12/2017

    Mais aussi le Journal .PDF en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    TROIS autres articles connexes sur votre journal :

    Le commandant des pompiers de Hesbaye  > « On en tire beaucoup d’enseignements » 

    Le directeur des opérations de la police « La police a le leadership dans ce cas »  

    En même temps, à quelques kilomètres « Un crash d’avion militaire avec munitions à Avernas « 

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/132197

    L’article succin en ligne & les 2 VIDEOS > > http://www.sudinfo.be/1947085

    Vidéo 1 > http://www.dailymotion.com/video/x6288pv

    Vidéo explicative 2 > http://www.dailymotion.com/video/x628bjh

  • Imprimer

    HANNUT > SAINT-VALENTIN AU HOME LORIERS

    L’amour n’a pas d’âge : le 14 février, les résidents des Loriers auront aussi leur fête des amoureux  

    A l’occasion de la Saint-Valentin, la nouvelle équipe d’animation de la Résidence Loriers du CPAS de Hannut proposera une journée récréative pour ses résidents, sur le thème « L’amour n’a pas d’âge». Ce jour-là, tout sera décliné en rouge, y compris le repas !  

    À la résidence Loriers du CPAS hannutois, les résidentes sont majoritairement des femmes. Souvent seules, célibataires ou veuves, issues d’une génération où « on ne faisait pas tout ça pour la Saint-Valentin ».

    Il n’empêche, elles sont nombreuses à s’être piqué au jeu… (de l’amour, est-on tenté d’écrire), proposé par la toute équipe d’animation mise en place en décembre dernier et composée de Monique Dupont, Aurore Lancelle et Adèle Michaux. Quelques hommes se sont aussi joints à leurs ateliers préparatoires à la fête de la St-Valentin.

    Sur la table de la salle d’ergo, les premières réalisations donnent déjà le ton : ici, une dizaine de serviettes pliées en forme de cœur viendront égayer la table du repas de midi du 14 février. « Même le plus froid des hommes qui vient à nos ateliers d’animation s’y est mis. Il trouve ça chouette » , sourit Monique Dupont.

    Un peu plus loin, ce sont des affiches ornées d’un cœur que les résidentes ont réalisé dans du carton épais. « Sur l’une d’elles, son auteur a souhaité écrire le nom de tous les gens qu’elle aime » , nous montre Adèle Michaux. Touchant.

    Plus discrètement, certaines en ont profité pour écrire des petits mots à leur amoureux qui n’est plus là. Nous ne verrons pas ce qu’elles ont écrit. Elles ont emporté leur message dans leur chambre, loin des regards indiscrets, juste pour elle, juste pour se souvenir.

    Cupidon dans les cuisines

    « Bien sûr, ils sont nostalgiques des Saint-Valentin qu’ils ont pu connaître par le passé », reconnaît Adèle. « Mais cela ne tourne pas à la tristesse et aux regrets. Et puis, cela leur fait du bien d’en parler. Fêter la Saint-Valentin quand on est seul, c’est un peu triste. Ici, ils ont l’occasion de la fêter tous ensemble ».

    Mardi prochain, la grande salle du réfectoire sera décorée des bricolages de résidents.

    Dans les cuisines, Cupidon a également mis son … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 11/02/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 11/02/2017

    L’article complet pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/43516

     

  • Imprimer

    HANNUT > L’AVENIR DU HOME DE CREHEN ? >LE PÔLE ATHLÉTISME ?> LA NOUVELLE PISCINE ?

    Lors de l’entretien qu’il nous a accordé, Manu Douette a fait le point sur les dossiers en cours.

    ANCIEN HOME DE CREHEN.

    La task force mise sur pied il y a un an pour décider de l’affectation du bâtiment se réunit ce mardi.

    Les dernières nouvelles ? « Nous sommes sortis de l’indivision, le site est donc propriété de la Ville. Entretemps, nous avons aussi reçu par retour de courrier, des réponses d’investisseurs potentiels à qui nous avions envoyé un dossier sur le home de Crehen. Il apparaît que la meilleure manière de valoriser le bien est d’en faire du logement. C’est ce que j’expliquerai ce mardi aux membres de la task force.

    Il faudra aussi s’entendre sur la partie communautaire. Que veut-on y faire ? Un musée ? Une petite salle des fêtes ? Du logement social ? Pour janvier 2017, je veux savoir vers quoi on va et fin 2017, j’espère avoir un retour des partenaires privés et publics. La population de Crehen sera consultée. »

    LE PÔLE ATHLÉTISME.

    « La Province vient de terminer les plans du hall Indoor.

    Nous les avons signés. De notre côté, nous avons les accords pour le terrain (le hall doit être construit à côté du hall d’athlétisme, ndlr) . Les 3/4 de ce terrain sont propriété communale, 1/4 appartenait à la Fédération Wallonie-Bruxelles, nous l’avons obtenu. Nous sommes donc prêts à rentrer le dossier à la Région en vue d’obtenir les subsides infrasport. »

    UNE NOUVELLE PISCINE

    À construire avec Landen. « Le terrain est choisi, ce sera à Hannut, à côté de l’entrée de l’autoroute.

    À ce stade, nous sommes toujours en pourparlers avec des constructeurs privés potentiels. »

    Source > M-CL.G. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi10/10/2016 (Illustration JCD Divers Web)

  • Imprimer

    HANNUT AU HOME LORIERS > DÉJÀ UN SIÈCLE POUR ODILE JOIRET

    Tout le monde était présent ! Ses 2 enfants, 2 petits-enfants et 2 arrière-petites-filles, ses amis, l’ensemble des membres de la famille et bien sûr les résidents de la maison de repos Loriers de Hannut.

    Entourée de tous ses proches pour fêter ses 100 ans à la maison de repos où elle réside depuis 10 ans, Odile Joiret, a reçu beaucoup d’amour et d’attention en ce jour particulier. La petite fête a ému la centenaire qui ne savait plus quoi dire tellement l’émotion était forte. « De mon temps, on ne fêtait pas les anniversaires. Mais il n’y avait pas non plus de personnes qui atteignaient cet âge-là » . Bien qu’ayant des petits problèmes d’audition, Odile a été particulièrement touchée par les mots de l’infirmière en chef. « Quel travail ! Quel travail ! », s’est-elle exclamée pendant le discours.

    Elle a connu deux guerres et a fait de sa passion, son métier : la couture. Elle tient ça de son père et de son grand-père qui étaient tous deux tailleurs. « Elle pourrait parler couture pendant des heures, nous confient ses enfants Philippe et Francine, elle a une mémoire phénoménale ! Elle sait dire quelle robe elle a confectionné pour quelle personne et à quelle occasion » . C’est le sujet de discussion favori de cette Hannutoise. Les autorités communales ont remis un bouquet de fleurs, une enveloppe et un portrait du Roi et de la Reine signé. « Je laisse le soin à vos enfants de dépenser l’argent pour vous, je suis sûr qu’ils feront ça très bien » , rigole le bourgmestre Manu Douette.

    Si vous vous demandez encore quel peut être le secret de cette dame encore pleine de ressources, « je n’ai jamais bu d’alcool, de bières ou fumer. J’adore la tranquillité ». Philippe, fils de la centenaire, ajoute même, « Elle adorait cultiver les légumes. Son plus grand plaisir, je me souviens, c’était d’avoir une grande récolte et de partager tout le surplus aux voisins et à la famille »

    Ce sexagénaire ne peut retenir ses larmes en évoquant le passé. « C’est que ça fait remonter des souvenirs. C’est dommage qu’on ne soit pas tous réunis. Mon papa est décédé à 62 ans, il n’a pas eu cette chance ».

    La nature fait merveilleusement bien les choses, Odile et sa petite-fille sont nées toutes deux le 26 août. Préférant mettre en lumière sa grand-mère et son siècle passé, Christelle fêtait tout de même ses 39 ans en famille.

    Source > C.CHAROT dans votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 27/08/2016

  • Imprimer

    BIENTÔT UNE NOUVELLE DIRECTRICE AU HOME LORIERS DE HANNUT !

    Voici la nouvelle directrice des Loriers

    Lory Vandendwye d’Hermalle-sous-Huy prendra ses fonctions dans trois mois

    Une nouvelle directrice pour la Résidence Loriers, la maison de Repos et de soins et la résidence-services du CPAS de Hannut. Suite au départ de Sophie Guisen, le CPAS vient de désigner Lory Vandendwye pour lui succéder. La jeune femme, âgée de 25 ans, provient d’Hermalle-sous-Huy (Engis). Son arrivée est prévue au plus tard à la mi-juillet.

    Au terme de plusieurs épreuves, c’est finalement Lory Vandendwye qui a été retenue par le CPAS de Hannut pour diriger la Résidence Loriers. La confirmation de sa nomination lui a été signifiée il y a une semaine

    Lory Vandenwye est toute jeune. Elle a à peine 25 ans mais affiche déjà un parcours professionnel impressionnant. Originaire de … (Voir votre journal)

    Source MARIE-CLAIRE GILLET > LA MEUSE H/W (Papier) de ce 20/04/2016 > http://journal.lameuse.be

  • Imprimer

    JOYEUX NOËL DES ENFANTS DE MATERNELLE DE L'ÉCOLE COMMUNALE DE MERDORP À LA RÉSIDENCE LORIERS DE HANNUT

    Beaucoup d'émotion sur les visages des aînés à la vue de ces 30 bambins de maternelle, les larmes ont souvent coulé lorsque les enfants ont parcouru les allées du restaurant de la Résidence où étaient réunis la plupart des résidents.

    Les enfants ont visité l'espace "Cantou" pour personnes désorientées, puis les étages avant de rejoindre le restaurant où étaient rassemblés les résidents autour d'un petit verre de mousseux.

    Le sommet de l'émotion a été atteint lorsque les enfants ont entonné "Petit papa Noël" pour souhaiter un joyeux Noël à ces grand-papys et grand-mammys, pour la plupart.

    Les enfants ont ensuite offert un tableau qu'ils ont réalisé en classe et qui sera accroché dans le restaurant en souvenir de ce beau moment de partage.

    Une belle action intergénérationnelle initiée par les institutrices de Merdorp avec la complicité de l'équipe d'animation de la Résidence Loriers.

    Source > Pol OTER Président du CPAS & Emmanuel DOUETTE Bourgmestre