hollandais

  • HANNUT > DES HOLLANDAIS À L’ATHÉNÉE …

    Les 64 élèves sont venus en Belgique pour parler... anglais !

    Depuis ce mercredi 16 novembre, 64 élèves de 2e année secondaire de l’athénée royal de Hannut ont accueilli une soixantaine d’élèves venus de l’école BC Broekhin de Roermond au Pays-Bas.

    Le but ? 3 jours d’échange linguistique pour apprendre.. l’anglais !  

     « Lisa est venue chez moi à partir de ce mercredi. Au début on était timides mais après on s’est vraiment bien entendus», explique Thibaut Defour, un hannutois de 12 ans. Cet élève de 2e année secondaire est en immersion en anglais à l’athénée royal de Hannut,. Thibaut a accueilli durant 3 jours et 2 nuits, une élève de l’école BC Broekhin de Roermond dans le cadre d’un programme d’échange linguistique organisé par l’athénée. Avec cet élève néerlandais, il a parlé... anglais ! Ce dernier est lui aussi en immersion anglais et les deux jeunes communiquaient donc via cette langue.

    En tout 120 élèves, hollandais et belges confondus, ont participé à cet échange.

    L’occasion pour chacun de comprendre la culture de l’autre, son mode de vie etc. « On a pris le bus ensemble. » Une surprise pour Lisa qui a l’habitude de rouler à vélo. « Elle m’a aussi expliqué que chez eux, ils ne se font pas la bise entre eux. Alors que nous oui », ajoute Thibaut. Obligés de se parler en anglais pour se comprendre, les deux amis ont également abordé la question de la culture en classe au travers, notamment, d’activités et de cours. « Ils avaient pour thème « Who are we » (comprenez Qui sommes-nous). Cela leur a permis d’apprendre à se connaître », ajoute Cindy Kuylle professeur de langues à l’origine de ce projet d’échange

    Certains seront peut-être surpris d’apprendre que la méthode d’apprentissage entre la Belgique et la Hollande n’est pas identique. « L’éducation à l’école est différente. Les professeurs sont plus stricts. Ici, on doit se mettre en rang avant de rentrer en classe, ne pas s’asseoir sans autorisation du professeur », explique Lisa : « J’étais nerveuse mais les Belges sont vraiment accueillants. »

    Lisa a quitté le … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi19/11/2016

    Source > C.L. Dans votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi19/11/2016