hockey

  • WASSEIGES > SPÉCIALISÉ DANS LE TENNIS, DIDIER DEMONTÉ SE MET AUSSI AU HOCKEY

    Cela fait 4 ans que Didier Demonté tient Top Cordage, son magasin spécialisé dans la vente d’articles de tennis à Ambresin.

    « Je vends des articles mais fais aussi du cordage. J’ai d’ailleurs commencé en complémentaire lorsque j’étais commercial. Quand j’ai perdu mon emploi, je me suis recyclé dans cette passion et ai décidé d’ouvrir mon magasin » , explique ce quinquagénaire.

    Malgré la position excentrée de ce magasin, le monde afflue, et pour cause, il s’agit d’un des rares commerces spécialisé dans le domaine. « J’ai monté ma boîte chez moi, dans une annexe de ma maison. D’une part c’est plus pratique pour moi, ça m’a permis d’engager moins de frais, mais je peux en plus le répercuter sur les prix. Ça me permet de m’aligner sur les prix internet. » Afin de démarcher davantage de clients, Didier a choisi de mettre à jour son site internet pour le rendre encore plus attractif et a opté pour un service additionnel : la vente en ligne.

    « Il permet de voir en permanence le stock encore disponible des articles, les prix, etc. »

    Mais depuis quelques semaines, ce Wasseigeois étend sa gamme de produit et propose également des articles de hockey sur gazon. « Il y a un nouveau club de hockey sur gazon à Hannut et comme je fais déjà affaire avec le club de tennis, ils m’ont demandé si je pouvais vendre des articles de hockey.

    Je n’ai pas tous les articles possibles et imaginables mais j’ai un stock de fournitures de base comme le stick, le protège-dents avec ou sans gel, les jambières, les liners… »

    À titre d’exemple, les prix pour les sticks adultes vont de 60 à 300 €, les jambières adultes 35€, la paire de gants 25€ et le protège-dents de 6 à 10€ selon qu’il soit fourni avec gel ou pas.

    « J’offre 10 % sur … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce lundi05/12/2016

    Top Cordage > Avenue des Pommiers, 10 à Ambresin. Tel : 081/85.63.64

    Source > CY.C. Dans votre journal LA MEUSE de ce lundi05/12/2016

  • HANNUT > L’INSTALLATION DU HOCKEY CLUB EN BONNE VOIE

    Le CPAS a donné son accord pour le terrain

    L’acquisition des deux terrains que convoite le Hannut Hockey Club (HHC) est en bonne voie.

    Un accord a été trouvé avec le fermier et avec le CPAS de Hannut. La semaine dernière, les conseillers de l’action sociale ont donné leur accord de principe pour céder leur prairie contre un euro symbolique. Ce qui a fait réagir Ecolo. 

    Relancé depuis avril dernier, le club de hockey de Hannut ne dispose pas de ses propres infrastructures. Pour l’instant, les entraînements ont lieu à Rocourt. Mais à l’avenir, le club souhaite revenir en terres hannutoises.

    Deux terrains l’intéressent en particulier. Ils se situent derrière les terrains de foot, au cœur du pôle sportif développé par la majorité hannutoise. Qui a accepté de les soutenir dans leur projet. Le dossier est actuellement à l’instruction. Le but : acquérir les deux terrains convoités par le club, de manière à pouvoir monter un dossier auprès d’Infrasport. On parle tout de même d’infrastructures sportives pour un montant d’1 million d’euros. Le HHC espère décrocher les 75 % de subsides et s’engage à financer le solde.

    L’un des deux terrains qui intéressent le HHC appartient à un privé, un fermier qui accepterait de vendre. « Il a donné son accord de principe », indique l’échevin des finances Olivier Leclercq en charge du dossier. Le second, d’une quarantaine d’ares, appartient au CPAS de Hannut qui le mettait jusqu’ici en location au fermier. La semaine dernière, les conseillers du CPAS ont été invités à donner leur accord de principe à la cession de ce terrain pour un euro symbolique. La demande a fait réagir l’opposition écolo. Jeudi soir, au conseil communal, Frédéric Piret-Gérard a interpellé la majorité. « Quand on voit les difficultés financières auxquelles sont confrontés les CPAS, est-ce bien raisonnable de céder pour rien un terrain qui pourrait rapporter un peu d’argent » , s’est-il interrogé.

    Réponse de l’échevin Leclercq : « si le terrain est là, qu’il appartient au domaine public, et qu’on peut renforcer le pôle sportif existant du centre-ville, alors oui, on instruit le dossier, c’est de la bonne gestion. Le but est de monter un dossier pour Infrasport. Une convention sportive sera établie ensuite avec la Ville. » .

    Pour le CPAS, le manque à gagner s’élèverait à … La suite de l’article sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 27/09/2016

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET> sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 27/09/2016

  • LE CLUB DE HOCKEY DE HANNUT RENAIT DE SES CENDRES ET VA CONSTRUIRE DES INSTALLATIONS

    Quinze ans après sa disparition, le Hannut Hockey Club a été relancé en avril dernier par Christophe Distexhe et quelques-uns de ses amis.

    Soutenus par la Ville et la Fédération, ils ont un projet ambitieux avec l’aménagement d’infrastructures neuves.

    Objectif : compter 350 membres dans les cinq ans et devenir le premier club sportif hannutois.

    Disparu depuis quinze ans, le club hesbignon n’a pas tardé à renaître de ses cendres. «  En à peine quatre mois, nous avons déjà 90 membres. Deux équipes de U8 (garçons et filles), une U12 filles, une U19 garçons, une dames mais aussi une ladies et une gents (les + de 35 ans). C’est déjà très bien mais nous voulons encore grandir et atteindre les 350 membres dans les 5 ans.

    L’objectif est de devenir le club sportif nº1 à Hannut. Avec la médaille d’argent des Red Lions qui ont été formidables à Rio, on s’attend à un rush au niveau des inscriptions.  »

    Pour ce faire, le « HHC » devra disposer de ses propres infrastructures. Un projet ambitieux est déjà sur la table. «  Pour l’instant, nous continuons à aller à Rocourt et nous espérons pouvoir disposer des installations de Hoegaarden lorsque Perwez aura les siennes  », explique Christophe Distexhe. «  Cela, c’est en attendant la construction d’un terrain avec une infrastructure. Nous avons déjà ciblé le terrain. Il se situera derrière les terrains de foot. Un peu plus loin que l’ancien terrain de hockey en gazon. L’accès se ferait par la rue du Moulin. Nous voulons une surface de qualité avec un synthétique ‘mouillé’… Lire la suite ici ...

    Source > Christophe Caubergh sur > http://www.lameuse.be > Photo > FB (L’équipe hannutoise de hockey des « ladies ».

    L’article complet sur LA MEUSE H/W en ligne (Abonnement) de ce samedi 20/08/2016 > http://journal.sudinfo.be/journal.php