hannut b

  • FOOT (P4): L'ITALIEN GIANNI CARDARELLI COACHERA HANNUT B LA SAISON PROCHAINE

    29207054_B972649799Z_1_20140507200255_000_G6I2DGKSF_1-0.jpg

    Suite au départ de Philippe Bousmanne pour Racour en fin de saison, Hannut B se devait de lui trouver un remplaçant. Et son successeur se nomme Gianni Cardarelli. Actif au sein des U19 nationaux de Wanze/Bas-Oha, l’Italien tentera de maintenir les Verts en P3 la saison prochaine.

    Monsieur Cardarelli, comment vous êtes-vous retrouvé à la tête de Hannut B ?

    Ce sont les dirigeants de la nouvelle structure qui m’ont contacté voici quelques jours. Ils cherchaient un coach habitué à travailler avec des jeunes afin de continuer le travail de formation avec les nombreux jeunes qui figureront dans le noyau de P3 la saison prochaine. C’est Manu Heine, qui m’avait déjà attiré du côté de Wanze/Bas-Oha il y a deux ans, qui leur a glissé mon nom.

    Mis à part deux saisons à la tête des U19 nationaux de Wanze/Bas-Oha, personne ne vous connaît ici…

    C’est vrai et c’est aussi une des raisons pour lesquelles j’ai décidé d’accepter le poste à Hannut. Je sais que, footbalistiquement, la P3 n’est pas la série la plus relevée mais il faut bien se lancer un jour.

    Il s’agira de votre première expérience en équipe senior ?

    Non, j’ai déjà coaché des adultes durant deux saisons en Italie. Il s’agissait du club d’Argignano qui évolue dans une série que l’on pourrait comparer à votre promotion. Auparavant, j’ai également coaché des jeunes durant 5 ans et je m’occupais également des entraînements spécifiques au niveau défensif dans mon club. Je suis en Belgique depuis deux ans car c’est ici que vit mon épouse. J’ai eu la chance de trouver un club directement via Manu Heine qui m’avait proposé le poste de T1 pour les U19 nationaux de Wanze/Bas-Oha.

    Avant cela, avez-vous été joueur vous-même ?

    Oui, bien entendu. J’ai stoppé ma carrière en 2007. J’ai évolué dans des clubs qui se situent entre la promotion et la D3 chez vous. J’étais médian polyvalent puisque je savais aussi bien jouer au milieu que sur les côtés.

    Retrouvez l’intégralité de cet article dans le journal La Meuse Huy-Waremme d’hier vendredi 8 mai 2014.

    Source > Olivier Joie sur > http://www.sudinfo.be/1001480 Photo DR