handicap

  • BIENTÔT À HANNUT > JOURNÉE DE SENSIBILISATION AUX HANDICAPS

  • LIÈGE > DU 17 AU 20 SEPTEMBRE > 5ÈME ÉDITION DE L'EXPOSITION PAN'ART

    Le Département des Affaires Organise la 5ème édition de l’exposition Pan’Art  à Liège du 17 au 20 septembre à la Cité Miroir.

    Les personnes porteuses d'un handicap mental ou physique ont un potentiel que nous voulons mettre en avant !

    Remède à l'indifférence, Pan'Art c'est…L'art dans la différence.

    Comme chaque année, Pan'Art donnera « un coup de pied aux idées reçues ! ». Pour le grand public, c'est l'occasion de venir découvrir des créations artistiques réalisées par des personnes atteintes d'un handicap. Cette année, l'exposition s'installera une nouvelle fois à la Cité Miroir, au centre de Liège.

    Au travers de sculptures, de peintures, de suspensions 3D, de tissus pliés, de mosaïques et d'autres techniques encore, les œuvres présentées sont le reflet de l'imagination et des talents artistiques de ces adultes et enfants porteurs d'un handicap.

    Pouvoir s'exposer au regard du plus grand nombre dans un endroit prestigieux est une motivation et une fierté pour ces artistes, une véritable reconnaissance de leurs talents ! Venez nombreux le constater par vous-mêmes !

    Horaires: • Jeudi 17/09 de 10h à 18h • Vendredi 18/09 de 10h à 20h30 • Samedi 19/09 de 10h à 18h • Dimanche 20/09 de 10h à 14h.

    Extras: • Jeudi 17/09: Café-débat à la Brasserie "O Miroir" - En collaboration avec l'AWIPH. • Vendredi 18/09: 17h30 Inauguration, verre de l'amitié et découverte de l'expo - 18h30 Nouveau Spectacle "Les Percutants en concert" de l'Asbl Haut-Regard, accompagné de musiciens professionnels (sur réservation) - Nocturne jusque 20h30.

    Entrée GRATUITE & Accessible aux personnes à mobilité réduite

    Adresse: La Cité Miroir Place Xavier-Neujean, 22 à 4000 Liège - CEDS asbl • 04/237.27.72 ceds@provincedeliege.be

    Important : les œuvres et toutes les activités proposées sont accessibles au public gratuitement.

    En collaboration avec l'AWIPH

    Programme du 18/09

    › 17h30 : Inauguration, verre de l'amitié et découverte de l'expo

    › 18h30 : Nouveau Spectacle « Les Percutants en concert », de l'asbl Haut-Regard, accompagnés de musiciens professionnels (sur réservation).

    Nocturne jusque 20h30.

    Information(s) pratique(s)

    Horaire de l'exposition

    Renseignements > 04/237 27 72 – 79 > Cité Miroir - Place Xavier Neujean, 22 > 4000 Liège

  • CE 28 MARS AU CCHANNUT > THÉATRE > SENSIBILISATION AUX HANDICAPS AVEC LA PIÈCE « LA CAVE »

    Projet1141.jpg

    Une production du Centre Culturel d’Engis

    Enlevée par un prédateur sexuel, Chloé, 13 ans, doit apprendre à s’armer contre l’abattement, à apprivoiser l’horreur de sa situation.

    Dans la cave, sa prison, elle n’est pas toute seule : Valentine, une jeune fille plus mûre et plus âgée, l’aide à garder espoir. Les deux captives ne peuvent ni se voir ni se toucher. Ce qui ne les empêche pas de dialoguer, de créer des liens. Voire même de rire de leurs conditions !

    La pièce se déroule entièrement dans l’obscurité. Le public ne voit rien, il ne peut que se projeter. La pièce est rythmée de flashs d’informations, qui permettent aux spectateurs d’appréhender les faits tragiques dans leur contexte.

    Auteure : Caroline de Kergariou

    Mise en scène : Vincent Delré

    Création son et lumière : Thomas Destrée

    Interprétation :

    Pauline Pironet

    Salomé Leroy

    Philippe Lobet

    Avec la participation vocale de Frédéric Delfosse (RTL TVI)

    Biographies

    Caroline de Kergariou

    Caroline de Kergariou est mathématicienne, critique rock dans les années punk, scénariste de télévision, auteure pour la radio. Elle aborde le théâtre et la mise en scène avec La Cave, en 2010. Une première expérience qui sera suivie de beaucoup d'autres... Elle travaille actuellement sur un ouvrage consacré à l’histoire du punk.

    Vincent Delré

    Vincent Delré est instituteur.

    Il découvre le théâtre avec la troupe de théâtre amateur Les Comores en 1990.

    Animateur de théâtre pour adolescents au Centre Culturel d’Engis depuis 2008, il est également auteur de pièces de théâtre et metteur en scène. 

    Pauline Pironet

    Pauline Pironet est née en 1996.  Elle suit actuellement des études de droit à Namur.  Elle participe depuis 3 ans à l’atelier théâtre ados du Centre Culturel d’Engis, avec lequel elle a déjà présenté plusieurs pièces.

    Salomé Leroy

    Salomé Leroy, née en 1997 est originaire de Flémalle.  Elle poursuit actuellement ses études secondaires au collège Sainte Véronique à Liège.  Elle participe depuis 6 ans à l’atelier ados du Centre Culturel d’Engis et a également joué dans plusieurs pièces.

    Philippe Lobet

    Originaire d’Engis, il est inspecteur de police à la ville de Liège.  La Cave est sa première expérience théâtrale, mais son expérience au sein de la police et ses conseils ont permis de donner plus de poids au personnage qu’il incarne dans la pièce.  Il a également participé à certains tournages comme figurant.

    Frédéric Delfosse

    Licencié en Arts et Sciences de la Communication de l’Université de Liège, Frédéric Delfosse est journaliste.  Après avoir fait ses armes à la radio (Nostalgie et Bel RTL), il a rejoint la rédaction du journal télévisé de RTL TVI.  Il enseigne également le journalisme à la Haute Ecole de la province de Liège.

    Centre Culturel d’Engis

    Le Centre culturel d’Engis est un centre culturel de catégorie 1+, reconnu et subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Commune d’Engis et la Province de Liège depuis 1972. Ses objectifs : encourager les interactions culturelles dans la commune, démystifier l’image de la culture et toucher un public à la fois local et régional. Lieu de diffusion, il est également un espace de partage et de mise en réseau. Il soutient la création de spectacles professionnels et amateurs.

     Le Centre culturel d’Engis a programmé « La Cave » dans le cadre d’ Earth Hour, une manifestation annuelle qui consiste à éteindre les lumières durant une heure partout dans le monde, en mars dernier. La pièce a surpris par son réalisme et le jeu de ses actrices, qui ont su toucher leur public. Assurément, elle n’a laissé personne indifférent.

    En collaboration avec la Ville de Hannut (Les services sociaux, le service environnement, le service culture et le centre culturel), ainsi que le soutien de la Province de Liège et de l’ASBL Handi-Actif Hannut ?

  • PROCHAINEMENT AU CENTRE CULTUREL DE HANNUT > THÉATRE > SENSIBILISATION AUX HANDICAPS AVEC LA PIÈCE « LA CAVE »

    Projet1141.jpg

    Une production du Centre Culturel d’Engis

    Enlevée par un prédateur sexuel, Chloé, 13 ans, doit apprendre à s’armer contre l’abattement, à apprivoiser l’horreur de sa situation.

    Dans la cave, sa prison, elle n’est pas toute seule : Valentine, une jeune fille plus mûre et plus âgée, l’aide à garder espoir. Les deux captives ne peuvent ni se voir ni se toucher. Ce qui ne les empêche pas de dialoguer, de créer des liens. Voire même de rire de leurs conditions !

    La pièce se déroule entièrement dans l’obscurité. Le public ne voit rien, il ne peut que se projeter. La pièce est rythmée de flashs d’informations, qui permettent aux spectateurs d’appréhender les faits tragiques dans leur contexte.

    Auteure : Caroline de Kergariou

    Mise en scène : Vincent Delré

    Création son et lumière : Thomas Destrée

    Interprétation :

    Pauline Pironet

    Salomé Leroy

    Philippe Lobet

    Avec la participation vocale de Frédéric Delfosse (RTL TVI)

    Biographies

    Caroline de Kergariou

    Caroline de Kergariou est mathématicienne, critique rock dans les années punk, scénariste de télévision, auteure pour la radio. Elle aborde le théâtre et la mise en scène avec La Cave, en 2010. Une première expérience qui sera suivie de beaucoup d'autres... Elle travaille actuellement sur un ouvrage consacré à l’histoire du punk.

    Vincent Delré

    Vincent Delré est instituteur.

    Il découvre le théâtre avec la troupe de théâtre amateur Les Comores en 1990.

    Animateur de théâtre pour adolescents au Centre Culturel d’Engis depuis 2008, il est également auteur de pièces de théâtre et metteur en scène. 

    Pauline Pironet

    Pauline Pironet est née en 1996.  Elle suit actuellement des études de droit à Namur.  Elle participe depuis 3 ans à l’atelier théâtre ados du Centre Culturel d’Engis, avec lequel elle a déjà présenté plusieurs pièces.

    Salomé Leroy

    Salomé Leroy, née en 1997 est originaire de Flémalle.  Elle poursuit actuellement ses études secondaires au collège Sainte Véronique à Liège.  Elle participe depuis 6 ans à l’atelier ados du Centre Culturel d’Engis et a également joué dans plusieurs pièces.

    Philippe Lobet

    Originaire d’Engis, il est inspecteur de police à la ville de Liège.  La Cave est sa première expérience théâtrale, mais son expérience au sein de la police et ses conseils ont permis de donner plus de poids au personnage qu’il incarne dans la pièce.  Il a également participé à certains tournages comme figurant.

    Frédéric Delfosse

    Licencié en Arts et Sciences de la Communication de l’Université de Liège, Frédéric Delfosse est journaliste.  Après avoir fait ses armes à la radio (Nostalgie et Bel RTL), il a rejoint la rédaction du journal télévisé de RTL TVI.  Il enseigne également le journalisme à la Haute Ecole de la province de Liège.

    Centre Culturel d’Engis

    Le Centre culturel d’Engis est un centre culturel de catégorie 1+, reconnu et subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Commune d’Engis et la Province de Liège depuis 1972. Ses objectifs : encourager les interactions culturelles dans la commune, démystifier l’image de la culture et toucher un public à la fois local et régional. Lieu de diffusion, il est également un espace de partage et de mise en réseau. Il soutient la création de spectacles professionnels et amateurs.

     Le Centre culturel d’Engis a programmé « La Cave » dans le cadre d’ Earth Hour, une manifestation annuelle qui consiste à éteindre les lumières durant une heure partout dans le monde, en mars dernier. La pièce a surpris par son réalisme et le jeu de ses actrices, qui ont su toucher leur public. Assurément, elle n’a laissé personne indifférent.

    En collaboration avec la Ville de Hannut (Les services sociaux, le service environnement, le service culture et le centre culturel), ainsi que le soutien de la Province de Liège et de l’ASBL Handi-Actif Hannut ?

  • PROCHAINEMENT AU CENTRE CULTUREL DE HANNUT > THÉATRE > SENSIBILISATION AUX HANDICAPS AVEC LA PIÈCE « LA CAVE »

    Projet1141.jpg

    Une production du Centre Culturel d’Engis

    Enlevée par un prédateur sexuel, Chloé, 13 ans, doit apprendre à s’armer contre l’abattement, à apprivoiser l’horreur de sa situation.

    Dans la cave, sa prison, elle n’est pas toute seule : Valentine, une jeune fille plus mûre et plus âgée, l’aide à garder espoir. Les deux captives ne peuvent ni se voir ni se toucher. Ce qui ne les empêche pas de dialoguer, de créer des liens. Voire même de rire de leurs conditions !

    La pièce se déroule entièrement dans l’obscurité. Le public ne voit rien, il ne peut que se projeter. La pièce est rythmée de flashs d’informations, qui permettent aux spectateurs d’appréhender les faits tragiques dans leur contexte.

    Auteure : Caroline de Kergariou

    Mise en scène : Vincent Delré

    Création son et lumière : Thomas Destrée

    Interprétation :

    • Pauline Pironet
    • Salomé Leroy
    • Philippe Lobet
    • Avec la participation vocale de Frédéric Delfosse (RTL TVI)

    Biographies

    Caroline de Kergariou

    Caroline de Kergariou est mathématicienne, critique rock dans les années punk, scénariste de télévision, auteure pour la radio. Elle aborde le théâtre et la mise en scène avec La Cave, en 2010. Une première expérience qui sera suivie de beaucoup d'autres... Elle travaille actuellement sur un ouvrage consacré à l’histoire du punk.

    Vincent Delré

    Vincent Delré est instituteur.

    Il découvre le théâtre avec la troupe de théâtre amateur Les Comores en 1990.

    Animateur de théâtre pour adolescents au Centre Culturel d’Engis depuis 2008, il est également auteur de pièces de théâtre et metteur en scène. 

    Pauline Pironet

    Pauline Pironet est née en 1996.  Elle suit actuellement des études de droit à Namur.  Elle participe depuis 3 ans à l’atelier théâtre ados du Centre Culturel d’Engis, avec lequel elle a déjà présenté plusieurs pièces.

    Salomé Leroy

    Salomé Leroy, née en 1997 est originaire de Flémalle.  Elle poursuit actuellement ses études secondaires au collège Sainte Véronique à Liège.  Elle participe depuis 6 ans à l’atelier ados du Centre Culturel d’Engis et a également joué dans plusieurs pièces.

    Philippe Lobet

    Originaire d’Engis, il est inspecteur de police à la ville de Liège.  La Cave est sa première expérience théâtrale, mais son expérience au sein de la police et ses conseils ont permis de donner plus de poids au personnage qu’il incarne dans la pièce.  Il a également participé à certains tournages comme figurant.

    Frédéric Delfosse

    Licencié en Arts et Sciences de la Communication de l’Université de Liège, Frédéric Delfosse est journaliste.  Après avoir fait ses armes à la radio (Nostalgie et Bel RTL), il a rejoint la rédaction du journal télévisé de RTL TVI.  Il enseigne également le journalisme à la Haute Ecole de la province de Liège.

    Centre Culturel d’Engis

    Le Centre culturel d’Engis est un centre culturel de catégorie 1+, reconnu et subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Commune d’Engis et la Province de Liège depuis 1972. Ses objectifs : encourager les interactions culturelles dans la commune, démystifier l’image de la culture et toucher un public à la fois local et régional. Lieu de diffusion, il est également un espace de partage et de mise en réseau. Il soutient la création de spectacles professionnels et amateurs.

     Le Centre culturel d’Engis a programmé « La Cave » dans le cadre d’ Earth Hour, une manifestation annuelle qui consiste à éteindre les lumières durant une heure partout dans le monde, en mars dernier. La pièce a surpris par son réalisme et le jeu de ses actrices, qui ont su toucher leur public. Assurément, elle n’a laissé personne indifférent.

     

    En collaboration avec la Ville de Hannut (Les services sociaux, le service environnement, le service culture et le centre culturel), ainsi que le soutien de la Province de Liège et de l’ASBL Handi-Actif Hannut ?

     

  • INFLATION ET HANDICAP SALARIAL, DEUX DÉFIS À RELEVER

    L'inflation et le handicap salarial, deux défis à relever pour l'économie belge selon la Banque nationale

    phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpgL'inflation plus élevée en Belgique que dans les trois principaux pays voisins et le handicap salarial figurent parmi les principaux défis auxquels fait face l'économie belge. Un constat effectué par la Banque nationale de Belgique (BNB) dans son rapport annuel 2011.

    L'inflation s'est encore accélérée en 2011, à 3,5%, après un taux de 2,3% en 2010. La hausse des prix s'est avérée plus élevée en moyenne de 1% en Belgique par rapport à nos voisins. Cet écart s'explique en grande partie par la hausse des prix de l'énergie qui a atteint 17% chez nous contre 10% en moyenne chez nos voisins.

    Depuis 2007, l'inflation en Belgique affiche en outre une volatilité nettement plus prononcée que dans les autres pays de la zone euro.

    La BNB constate que l'inflation sous-jacente est, elle aussi, plus élevée en Belgique que dans les pays limitrophes, ce qui conduit, via l'indexation automatique des salaires, à une hausse plus importante des salaires en Belgique que dans les autres pays de référence.

    Le handicap salarial constitue un deuxième défi de l'économie belge, souligne la Banque nationale, qui évoque “surtout une perte de compétitivité par rapport à l'Allemagne”. Fin 2011, le handicap salarial cumulé depuis 1996 du secteur privé belge par rapport à la France, l'Allemagne, et les Pays-Bas, atteignait 3,9% et devrait encore s'accentuer en 2012. Par unité produite, l'écart de coût salarial -cumulé depuis 1996- des entreprises belges atteint 12,6% par rapport à ses voisins.

    “Compte tenu de la perte de parts de marché de la Belgique et du niveau élevé de chômage, c'est une donnée sur laquelle on devrait porter davantage d'attention”, a estimé Luc Coene.

    Comme il l'avait déjà fait l'année dernière, le président de la FGTB, Rudy De Leeuw, qui à ce titre siège au conseil de régence de la BNB, a refusé d'approuver le rapport annuel de la Banque nationale en raison d'un désaccord avec certains commentaires et recommandations qui y figurent.

    Source > Sudpresse > Publié le 15/02 à 07h18