habitants

  • UN ENFANT N’EST PLUS ÉGAL À UN ENFANT > COMMUNIQUÉ DE PRESSE D’HERVÉ JAMAR !

    imagesCAB2Z372.jpgLe Gouvernement wallon ne s’intéresse qu’aux villes de plus de 50.000 habitants pour l’accueil extrascolaire.

    Hannut, le 17 juillet 2012

    COMMUNIQUE DE PRESSE D’HERVE JAMAR

    Hervé JAMAR, Député-Bourgmestre MR, a déposé une proposition de résolution supposée être très consensuelle et constructive à propos de l’extension des aides de la Région wallonne pour l’organisation de l’accueil extrascolaire dans les 262 villes et communes de Wallonie.

    Cette aide primordiale permet aux pouvoirs organisateurs de s’occuper des enfants en école maternelle et primaire, en dehors des heures de cours et vise à promouvoir « l’école de devoirs », le sport, la culture etc.....

    Cette mesure est prévue dans les axes prioritaires de la déclaration gouvernementale de 2009.

    Or en 2010, les villes et communes ayant reçu l’appel à projet et y répondant ateliers-monde.jpgfavorablement, se sont vues essuyer un refus au motif …. Qu’il faut que la population atteigne 50.000 habitants ! Discriminatoire ! Pourquoi ne prévoir cette aide que dans une dizaine de grandes villes ? Pression politique ?

    Quant aux quelques 252 autres villes et communes (souvent en milieu semi rural ou rural) elles restent sur le carreau ! Mais pire, ce sont les familles, les enfants qui subissent indirectement cette discrimination. C’est d’autant plus inadmissible que nombre de parents habitant loin d’un grand centre doivent souvent faire des trajets importants pour leur travail !

    La résolution débattue une première fois en Commission du Parlement le 23/04/2012 semblait recueillir l’assentiment général. Le Ministre Antoine a demandé un report afin d’en discuter en Conseil des Ministres.

    La résolution revenait ce 16 juillet 2012. Surprise ! Le Ministre s’exprimant seul (aucun parlementaire de la majorité n’a pipé mot) a balayé d’un revers de main cette proposition pourtant inscrite dans la DPR et assurant ainsi l’égalité de traitement vis-à-vis des familles. La proposition a été rejetée majorité contre opposition. Nombre de parlementaires regardaient leurs pieds lors du vote ! Désolant. Incompréhensible.

    Le dossier reviendra en séance plénière à la rentrée, en septembre.

    Gageons que d’ici-là (comme dans d’autres dossiers comme le don d’organes) les élus et le gouvernement se ressaisiront !

    Source > Hervé Jamar (Hannut) > MR