grainothèque

  • NOUVEAU > DES GRAINOTHÈQUES À HANNUT > CULTIVONS LE PARTAGE...

    11295935_374166329447311_335086115911716850_n.jpg

    Ce 3 juin, la ville de Hannut a inauguré ses nouvelles grainothèques.

    Réalisé en collaboration avec la Bibliothèque communale et le Cercle horticole, ce projet fédérateur prône un retour à la terre et propose une alternative au modèle imposé par l’industrie semencière.

     

    487_Grainothèques_ 007.jpg

     

    Trônant fièrement à l’administration et à la bibliothèque, les grainothèques invitent désormais les citoyens à déposer les semences de leur production et à piocher dans la réserve. Dans un premier temps, un stock de semences biologiques a été constitué afin de l487_Grainothèques_ 021.jpgancer le projet. C’est Cycle en Terre, un producteur de semences biologiques soucieux des questions relatives à l’environnement et à la nourriture saine, qui a fourni des graines de sa production.

    Plus qu’une simple boîte destinée à accueillir des semences en libre-service, la grainothèque est un projet participatif, environnemental, économique, social, culturel et intergénérationnel. C’est à travers un partenariat avec l’asbl Inter-Actions, qui accompagne des personnes en situation de handicap, que les « boîtes à graines » ont pu être réalisées. Les jeunes bénéficiaires de l’asbl ont en effet mis leur créativité au service du projet, en confectionnant les grainothèques à partir de matériel de récupération.

    Le Bibliothèque communale de Hannut développe depuis 5 ans un rayon « environnement » et a fait l’acquisition de plusieurs ouvrages en lien avec le potager et la biodiversité au jardin. Les intéressés pourront donc trouver toute l’information nécessaire pour se lancer dans l’aventure. La grainothèque est un moyen ludique d’échanger les savoir-faire et de promouvoir la biodiversité cultivée au jardin.

     

    487_Grainothèques_ 016.jpg

     

    C’est ainsi que le projet « grainothèques » s’inscrit également dans la démarche préconisée par le « Plan Maya », auquel la commune de Hannut adhère depuis 2011 et qui a pour objectif d’enrayer le déclin des pollinisateurs en Wallonie.

    Venues des Etats-Unis et de France, les grainothèques essaiment à présent en Belgique. En rejoignant ce mouvement d’échanges citoyens qui touche aux sphères environnementale, sociale et économique,

    Hannut poursuit son implication en faveur du développement durable tout en valorisant la richesse du vivre ensemble.

     

    Source > Ville de Hannut > Photos JCD