gracq

  • CE 08 & LE 10/11 > HANNUT EN VÉLO > « PARCE QU’ÊTRE UNE LUMIÈRE NE SUFFIT PAS… ÉCLAIREZ-VOUS AVEC LE GRACQ

    A Hannut, il y aura une action le 8 novembre à l'Athénée (entre le bâtiment des primaires et des secondaires).

    Le 10 novembre, au Collège Sainte Croix (entrée du nouveau parking).

    L'action, comme vous pourrez le voir sur le site du GRACQ, consiste à récompenser les cyclistes éclairés par du chocolat. Les autres, nous leur offrons un éclairage avant et un éclairage arrière!

    Contact pour HANNUT > Philippe Lederer > 0474-79.16.84 > philippe.lederer@skynet.be

    ! » Derrière le slogan humoristique, le message est on ne peut plus clair : le cycliste doit disposer d’un bon éclairage dès la tombée du jour. Une règle de sécurité élémentaire que le GRACQ entend bien rappeler aux

    17 % de cyclistes qui circulent encore sans un éclairage adapté.

    Cette année encore, les bénévoles du GRACQ profiteront du changement d’heure pour rappeler aux cyclistes les obligations du code en matière d’éclairage. 27 groupes locaux seront présents sur le terrain, à Bruxelles et en

    Wallonie, pour intercepter les cyclistes : ils équiperont les vélos mal éclairés d’un kit d’éclairage et récompenseront les cyclistes en règle avec des chocolats.

    « Le changement d’heure est toujours une période clé pour rappeler ce point essentiel du code, explique Aurélie Willems. Nombreux sont ceux qui se laissent surprendre par la tombée du jour, d’autant plus en milieu urbain : avec un éclairage public omniprésent, certains cyclistes ont tendance à oublier que voir n’équivaut pas à être vu ! »

    Ces actions de terrain sont précédées par une campagne d’affichage. À Bruxelles, le message sera également diffusé sur une centaine de panneaux publicitaires. On constate cependant que les comportements évoluent dans le bon sens : on recense désormais 83 % de cyclistes correctement équipés, contre 58 % en 2008 !

    Éclairage en ordre 2008 =58 % > 2012 = 65 % > 2015 = 83 %

    Sans éclairage 2008 = 22 % > 2012 = 18 % > 2015 = 9 %

    « On remarque aussi une autre tendance, souligne Aurélie Willems. Alors que les hommes étaient auparavant mieux équipés, c’est désormais l’inverse : on constate une proportion supérieure de femmes correctement éclairées. »

    Quoiqu’il en soit, c’est bien à l’ensemble des cyclistes qui circulent encore sans l’équipement légal que s’adressera cette 9e campagne de sensibilisation à l’éclairage.

    Contacts > Aurélie Willems, Secrétaire générale > GRACQ – Les Cyclistes Quotidiens > aurelie.willems@gracq.org > 02/502 61 30 > GSM 0478/70 11 51

    Le site du GRACQ > http://www.gracq.org/

  • HANNUT EN VÉLO > « PARCE QU’ÊTRE UNE LUMIÈRE NE SUFFIT PAS… ÉCLAIREZ-VOUS AVEC LE GRACQ

    A Hannut, il y aura une action le 8 novembre à l'Athénée (entre le bâtiment des primaires et des secondaires).

    Le 10 novembre, au Collège Sainte Croix (entrée du nouveau parking).

    L'action, comme vous pourrez le voir sur le site du GRACQ, consiste à récompenser les cyclistes éclairés par du chocolat. Les autres, nous leur offrons un éclairage avant et un éclairage arrière!

    Contact pour HANNUT > Philippe Lederer > 0474-79.16.84 > philippe.lederer@skynet.be

    ! » Derrière le slogan humoristique, le message est on ne peut plus clair : le cycliste doit disposer d’un bon éclairage dès la tombée du jour. Une règle de sécurité élémentaire que le GRACQ entend bien rappeler aux

    17 % de cyclistes qui circulent encore sans un éclairage adapté.

    Cette année encore, les bénévoles du GRACQ profiteront du changement d’heure pour rappeler aux cyclistes les obligations du code en matière d’éclairage. 27 groupes locaux seront présents sur le terrain, à Bruxelles et en

    Wallonie, pour intercepter les cyclistes : ils équiperont les vélos mal éclairés d’un kit d’éclairage et récompenseront les cyclistes en règle avec des chocolats.

    « Le changement d’heure est toujours une période clé pour rappeler ce point essentiel du code, explique Aurélie Willems. Nombreux sont ceux qui se laissent surprendre par la tombée du jour, d’autant plus en milieu urbain : avec un éclairage public omniprésent, certains cyclistes ont tendance à oublier que voir n’équivaut pas à être vu ! »

    Ces actions de terrain sont précédées par une campagne d’affichage. À Bruxelles, le message sera également diffusé sur une centaine de panneaux publicitaires. On constate cependant que les comportements évoluent dans le bon sens : on recense désormais 83 % de cyclistes correctement équipés, contre 58 % en 2008 !

    Éclairage en ordre 2008 =58 % > 2012 = 65 % > 2015 = 83 %

    Sans éclairage 2008 = 22 % > 2012 = 18 % > 2015 = 9 %

    « On remarque aussi une autre tendance, souligne Aurélie Willems. Alors que les hommes étaient auparavant mieux équipés, c’est désormais l’inverse : on constate une proportion supérieure de femmes correctement éclairées. »

    Quoiqu’il en soit, c’est bien à l’ensemble des cyclistes qui circulent encore sans l’équipement légal que s’adressera cette 9e campagne de sensibilisation à l’éclairage.

    Contacts > Aurélie Willems, Secrétaire générale > GRACQ – Les Cyclistes Quotidiens > aurelie.willems@gracq.org > 02/502 61 30 > GSM 0478/70 11 51

    Le site du GRACQ > http://www.gracq.org/

  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU GRACQ > ACTION À HANNUT LE 04/12

    action-eclairage-logo-01.jpg

    Groupe de recherche et d'Action des Cyclistes au Quotidien en Régions Wallonne et Bruxelloise.

    Du 01/12/2014 au 10/12/2014 >

    Pleins feux sur la campagne « éclairage »

    « Donne un kit d'éclairage à un cycliste et il sera en règle cet hiver. Apprends-lui à s'éclairer et il s’équipera toute sa vie ». Pour la 7e édition de sa campagne « éclairage », leGRACQ – Les Cyclistes Quotidiens change de formule.

    L'objectif reste cependant identique : s'assurer que les cyclistes circulent correctement équipés. De nombreuses actions de sensibilisation seront organisées à Bruxelles et en Wallonie entre le 1er et le 10 décembre.

    Environ 60 % de cyclistes circulent en hiver avec l'éclairage réglementaire1. Puis il y a ceux qui sont mal équipés, voire pas équipés du tout ! C'est non seulement une infraction au code de la route, mais cela représente surtout un danger, pour ces cyclistes comme pour les autres usagers. Cette année encore, le GRACQ sera présent sur le terrain pour rappeler aux cyclistes les prescriptions du code en matière d'éclairage.

    Cette année, notre association distribuera aux cyclistes mal équipés des bons de réduction à faire valoir sur l'achat ou la réparation d'un dispositif d'éclairage auprès des vélocistes et ateliers partenaires de la campagne. « Lors des éditionsprécédentes, nous donnions gratuitement des kitsd'éclairage, explique Aurélie Willems, secrétaire générale du GRACQ. Mais que se passait-il une fois les piles à plat ? Lecycliste prenait-il la peine de le remplacer ou se contentait-ilde le jeter ? En l'invitant à accomplir une démarche grâceau bon de réduction, nous espérons induire uncomportement plus durable. Le cycliste va pouvoir en outrebénéficier des conseils d'un spécialiste et choisir enconnaissance de cause le modèle d'éclairage le plus adaptépour lui. »

    Quant aux cyclistes correctement équipés, ils ne seront pas oubliés : en cette période de Saint-Nicolas, ils recevront un chocolat à l’effigie du GRACQ !

    Le cycliste et l’éclairage : que dit le code ?

    Tout cycliste qui circule entre la tombée de la nuit et le lever du jour – ainsi que par visibilité inférieure à 200 m – doit disposer de l’équipement suivant :

    Un feu blanc ou jaune à l'avant ainsi qu’un feu rouge à l’arrière visible à 100 m. Ces feux, fixes ou clignotants, peuvent être attachés au vélo ou portés par le cycliste.

    Un catadioptre blanc à l’avant et rouge à l’arrière,

    Des catadioptres jaunes ou orange sur les pédales, des catadioptres jaunes ou orange sur les roues ou des pneus à bande réfléchissante

    Le site du GRACQ Liège > http://www.gracq.be/LOCALE-Liege/Accueil

    Source > GRACQ via PL