gelé

  • GELER LES PRIX DE L’ÉNERGIE, OUI MAIS !

    L’idée belge de geler les prix de l’énergie ne plaît pas à l’Europe

    1849980613_ID7454723_web-energie_070024_H3PZLY_0.JPGLa Commission européenne se montre critique envers le gel de l’indexation des prix de l’énergie décidé par le gouvernement belge. La mesure provoquera, selon elle, une insécurité pour les investissements et des lacunes en termes de concurrence sur le marché.

    C’est ce que l’on peut lire mercredi dans De Morgen.

    Selon la Commission européenne, la décision de geler les prix de l’énergie jusqu’au 31 décembre 2012 a un impact négatif sur les investissements dans le secteur énergétique. La Commission s’interroge aussi sur la proportionnalité de la mesure et avance que celle-ci pourrait au final mener à une hausse des prix.

    En gelant ces prix, le gouvernement souhaite protéger les consommateurs face à l’indexation et à la volatilité des prix de l’électricité et du gaz.

    La Commission a fait part de ses critiques sur la décision belge lors d’une rencontre bilatérale avec le gouvernement d’Elio De Rupo, le 2 mars dernier, selon le journal.

    Source > Sudpresse > Publié le Mercredi 7 Mars 2012 à 07h02 >  (Photo News)