gare

  • HANNUT: DES CRAINTES AUTOUR DU PROJET DE REVITALISATION DE LA GARE

    La réunion d’information préalable à l’étude d’incidence sur la revitalisation du quartier de l’ancienne gare de Hannut se tenait ce mercredi à l’administration communale.

    Projet2.jpg

    Les craintes des riverains concernaient essentiellement la végétation et la mobilité.

    Hannut Projet gare 60 1.jpg

    Ce mercredi s’est déroulée la réunion d’information préalable à l’étude d’incidence sur la revitalisation du quartier de l’ancienne gare de Hannut. Au fur et à mesure que la présentation avançait, l’atmosphère devenait électrique. Plusieurs mains de riverain se sont rapidement dressées pour exprimer leur inquiétude face aux … Lire la suite ici ...

    Source > J.G. sur > http://www.lameuse.be

  • HANNUT > CRAINTES AUTOUR DU PROJET DE LA GARE (60 HABITATIONS)

    Des riverains s’inquiètent de son impact sur la mobilité et la flore 

    La réunion d’information préalable à l’étude d’incidence sur la revitalisation du quartier de l’ancienne gare de Hannut se tenait ce mercredi à l’administration communale.

    Les craintes des riverains concernaient essentiellement la végétation et la mobilité.  

    Une cinquantaine de personnes étaient présentes ce mercredi.

    Ce mercredi s’est déroulée la réunion d’information préalable à l’étude d’incidence sur la revitalisation du quartier de l’ancienne gare de Hannut. Au fur et à mesure que la présentation avançait, l’atmosphère devenait électrique. Plusieurs mains de riverain se sont rapidement dressées pour exprimer leurs inquiétudes face aux incidences de la création de 60 appartements et d’une résidence services de 50 unités. Un projet mené par le promoteur Benoît Robert, avec en parallèle une rénovation urbaine autour de cette zone par la commune et subsidiée en partie par la Région Wallonne.

    Leurs premières craintes ciblaient la mobilité. Où circuleront les piétons dans le quartier ? Il s’agirait d’un « espace partagé ». « Les trottoirs ne seront pas matérialisés », explique Florence Degroot, échevine de la mobilité et l’environnement. « Les voitures rouleront à 20km/h sur des pavés en clinkers sur une voirie étroite que nous essayerons de rendre sinueuse ».

    L’incidence de l’arrivée de résidents sur la circulation a aussi été soulevée. « Un bureau d’étude sera désigné pour réaliser l’impact de ces nouveaux logements », continue l’échevine. « S’il y a un impact important, on pourrait envisager un tourne-à-gauche obligatoire pour ceux qui sortent, afin qu’ils n’empruntent pas le centre de Hannut. »

    Autre source de préoccupation des riverains présents à la réunion : la flore autour de … (La suite sur LA MEUSE H/W de ce 22/04)

    Source > JÉRÔME GUISSE sur « LA MEUSE » papier de ce vendredi 22/04

  • CE MERCREDI 20 A HANNUT > RÉUNION PRÉALABLE À L’ÉTUDE D’INCIDENCES SUR LE PROJET DE CRÉATION D’ENVIRON 60 LOGEMENTS

    Réunion préalable à l’étude d’incidences sur l’environnement dans le cadre d’une demande de permis d’urbanisation

    La société Thomas et Piron Bâtiment, dont le siège social est établi Rue Fort d’Andoy, 5 à 5100 Wierde (Namur) projette d’introduire auprès de la commune d’Hannut, une demande de permis d’urbanisation à Hannut sur des terrains d’environ 2,8 ha situés entre les rues Jo­seph Wauters et du Tilleul.

    Le projet vise la création d’environ 60 logements et d’une résidence services.

    Dans le cadre de la demande de permis d’urbanisation et conformément au code de l’Envi­ronnement, ce projet fera l’objet d’une ETUDE D’INCIDENCES SUR L’ENVIRONNEMENT.

    Dans le cadre des dispositions légales à la participation au public en matière d’environne­ment, toute personne intéressée est invitée à la réunion d’information qui sera organisée

    Le 20 avril 2016 à 20h à l’Hôtel de Ville de Hannut – Salle Jean Renard – Rue de Landen, 23 à 4280 HANNUT.

    Cette réunion d’information a pour objet :

    1°) de permettre au demandeur de présenter son projet ;

    2°) de permettre au public de s’informer et d’émettre ses observations et suggestions concer­nant le projet ;

    3°) de mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans l’étude d’incidences ;

    4°) de présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur et afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences.

    Toute personne peut, dans un délai de quinze jours à dater du jour de la tenue de la réunion précitée, émettre ses observations et suggestions destinées à la réalisation de l’étude d’in­cidences en les adressant par écrit avec son nom et adresse au COLLEGE COMMUNAL (Rue de Landen, 23 à 4280 HANNUT)

    L’auteur d’observations ou de suggestions adressera également copie de son courrier à la société Thomas et Piron Bâtiment (Rue Fort d’Andoy, 5 à 5100 Wierde).

    Des informations sur le projet de Thomas et Piron Bâtiment peuvent être obtenues auprès de la personne suivante : Céline Mertens, gestionnaire de projets. c.mertens@thomas-piron.eu

    Source > Hannut Actu mars

  • ILS CRÉENT UNE MAQUETTE DE LA GARE DE HANNUT

    Colin et son grand-père ont utilisé des matériaux de récupération pour construire leur maquette.

    Colin Feron (16) se passionne pour le modélisme.

    Depuis l’âge de 10 ans, il réalise des maquettes de toutes sortes avec son grandpère, André Feron (67). Récemment, ils ont décidé de prendre pour modèles les anciennes constructions de la ville de Hannut.

    En commençant par la gare des trains dans les années ‘60, un bâtiment qui abrite aujourd’hui les bureaux de la Maison de l’Emploi.

    «C’était compliqué parce que je ne pouvais travailler dessus que pendant les périodes de congés et de vacances scolaires», explique Colin Feron.

    Le jeune homme, qui s’intéresse énormément à tout ce qui se rapporte à la mécanique, est le premier à avoir eu l’idée de modéliser l’ancienne gare. «Nous nous sommes arrêtés devant ce bâtiment pendant une promenade sur le RAVeL et je me suis demandé à quoi pouvait ressembler la gare des trains.», raconte Colin Feron.

    Conserver la mémoire Depuis 1972, date du dernier train de voyageurs qui reliait Statte et Landen, les Hannutois ne voient plus passer le train et ont oublié la gare depuis longtemps. «C’est important de conserver la mémoire de la ville!», s’exclame André Feron.

    Le petit-fils et son grand-père se sont principalement documentés dans les livres et les vieux articles de journaux pour reconstruire la gare. Ils ont aussi effectué un véritable travail de terrain en interrogeant Melle Manette («une véritable encyclopédie de l’histoire de Hannut », précise André) et en étudiant les lieux.

    «C’est surtout mon grand-père qui s’est rendu sur le site pour repérer les différents éléments, prendre des mesures, etc. Nous avons aussi dessiné les plans de notre maquette», explique Colin Feron.

    Ils se sont ensuite concentrés sur la réalisation de la maquette en utilisant des matériaux de récupération, du carton, de la frigolite et de la plasticine. «Il suffit de découper, assembler et peindre les différents éléments », ajoute André Feron.

    En ce qui concerne la suite des événements, à savoir la destination de cette maquette, Colin hésite: «Nous avons envie de garder celle-ci mais il est possible que nous décidions de faire une nouvelle maquette avec de l’éclairage et du son pour pouvoir peut-être l’exposer dans la gare ou dans la maison communale.

    La saison 2016 du Hannut Tourisme Promotion pourrait aussi être une bonne occasion pour montrer notre travail».

    Source L.M.sur > http://num.vlan.be > WR01/16/

  • MANIFESTATION CE DIMANCHE DEVANT LA GARE DE WAREMME

    1235381077_B974847059Z_1_20150222130450_000_GMM41FN75_1-0.jpg

    170 navetteurs ont manifesté ce dimanche devant la gare de Waremme: «Pas un jour sans que la SNCB nous vole notre vie»

    170 navetteurs de la gare de Waremme se sont rassemblés ce dimanche matin pour manifester leur mécontentement par rapport au nouveau plan de transport de la SNCB.

    Les navetteurs souhaitaient se mobiliser, même si la ministre fédérale en charge de la Mobilité, Jacqueline Galant, se rendra à Waremme le 11 mars prochain. Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de A.M. Sur > http://www.sudinfo.be/1219511

    Lire aussi > Mobilisation contre le plan de la SNCB à Waremme:

    Pol Guillaume et Braives se désolidarisent, Jacques Chabot ne comprend pas. Sur > http://www.sudinfo.be/1220273

  • LE QUARTIER DE L'ANCIENNE GARE DE HANNUT FAIT PEAU NEUVE

    285603.jpg

    Le quartier de l'ancienne gare de Hannut devrait bientôt changer de visage.

    Maintes fois annoncée, la revitalisation du quartier de la gare va enfin se réaliser. Les autorités communales ont introduit une demande de subsides.

    Le quartier de la gare de Hannut va être complètement rénové.

     

    Projet2.jpg

     

    Le projet comprendra des logements et des espaces verts pour un investissement total de 4 millions d'euros. Pour Manu Douette, le bourgmestre faisant fonction, cette rénovation était essentielle. "Tout est à l'abandon depuis des années. C'est un terrain vague." Or, "c'est une de nos entrées de ville et donc la laisser comme ça, ça peut poser problème."

    Un projet à 4 millions d'euros

    Le projet prévoit la construction d'une …Lire la suite ici ...

    Source > http://www.rtl.be

  • WAREMME: LES NAVETTEURS SE MOBILISENT CONTRE LE PLAN DE LA SNCB ET LANCENT DES ACTIONS

    1950737058_B974367960Z_1_20141223101532_000_GPS3MC5P3_1-0.jpg

    Suppression de trains, changements des horaires et service insuffisant : les usagers qui empruntent la gare de Waremme se mobilisent contre le nouveau plan de la SNCB.

    Une réunion de navetteurs s’est tenue lundi et des actions sont lancées. Le problème a aussi été abordé au Conseil communal.

    Une pétition a été lancée et une réunion s’est tenue lundi après-midi : «  Nous développons la … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de JM sur > http://www.sudinfo.be/1176205

  • HANNUT: INCENDIE DE DÉCHETS DANS L'ANCIENNE GARE

    1107120677_B974250478Z_1_20141208185420_000_GGM3JR2DF_1-0.jpg

    Ce samedi, vers 18h30, les pompiers de Hannut ont été appelés pour un incendie de déchets dans l’ancienne gare de Hannut, rue des Déportés

    Des couvertures, des vieux papiers et des débris étaient la proie des flammes. On ignore l’origine de l’incendie. Tout au plus sait-on que le bâtiment était squatté. Par qui

    L’été passé, plusieurs SDF qui traînent régulièrement dans ... Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/1165899/