galette des rois

  • Imprimer

    HANNUT – INSOLITE > UNE GALETTE DES ROIS DE 3M OFFERTE AUX ENFANTS

    Ce dimanche, sous le chapiteau du marché de Noël de Hannut, elle a créé l’attraction.

    Qui ? La galette des Rois, bien sûr. Et pas n’importe laquelle, une galette de 3 mètres de long commandée pour la clôture des festivités par la Gestion Centre-Ville et préparée par la boulangerie Point Chaud de Hannut. « C’est nous qui avons eu l’idée de relever ce challenge » , sourit le gérant Mickaël Deangelis.

    « L’an passé, la Gestion Centre-Ville nous avait déjà passé commande pour des galettes des Roi. Comme j’aime les défis, cette année, après avoir obtenu l’accord de notre directrice de production, nous leur avons proposé d’en fabriquer 3 mais d’1 m de long chacune pour 60 cm de large. »

    Cette pâtisserie hors norme a été cuisinée dans les ateliers de la centrale de Point Chaud, à Alleur. Non sans mal. « Pour s’assurer une cuisson uniforme, il a fallu faire … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 09/01/2018

    Le résultat est magnifique. Ce dimanche, dès 16h, une quarantaine d’enfants et leurs familles sont venus se régaler. Avec les yeux et le ventre. « Tout … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 09/01/2018

    Chez Point-Chaud, le gérant se dit satisfait de cette expérience « qui démontre que contrairement aux idées reçues, nous ne sommes pas une boulangerie industrielle.

    Tous nos produits sont cuits dans nos ateliers d’Alleur et peuvent être fabriqués sur mesure. »

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 09/01/2018

  • Imprimer

    BIENTOT > GALETTE DES ROIS & L’ÉPIPHANIE ….. TRADITION ? COUTUME ? > TOUT SAVOIR !

    L'Épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et recevant la visite et l'hommage des rois mages. Elle a lieu normalement le 6 janvier.

    En France et en Belgique, puisque ce jour n'est pas férié, elle est célébrée le premier dimanche de janvier sauf si celui-ci est le 1er janvier. 

     La fête s'appelle aussi « Théophanie », qui signifie également la « manifestation de Dieu ».

    Ce jour-là, on mange aussi la galette des rois, un gâteau contenant une fève qui rendrait « roi » quiconque la trouverait dans sa part de galette.

    La galette des Rois est un gâteau célébrant l’Épiphanie et traditionnellement vendu et consommé quelques jours avant et après cette date.

    La tradition veut qu’elle soit l’occasion de « tirer les rois » à l’Épiphanie : une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée et a le droit de porter une couronne de fantaisie. Dans le circuit commercial, dans la seconde moitié du XXe siècle, les boulangers fournissent avec la galette une couronne en papier doré à usage unique. Plus traditionnellement chaque famille réalise et conserve une ou plusieurs couronnes artisanales. Il est dit que le bénéficiaire de la fève doit offrir la prochaine galette, cependant, aucune source fiable ne permet d'affirmer ou d'infirmer formellement cette tradition. C’est le plus jeune des convives, caché sous la table, qui décide de la distribution des parts.

    Les gâteaux à fève n’étaient pas réservés exclusivement au jour des Rois. On en faisait lorsqu’on voulait donner aux repas une gaieté bruyante. Un poète du XIIIe siècle, racontant une partie de plaisir qu’il avait faite chez un seigneur qui leur donnait une généreuse hospitalité, parle d’un gâteau à fève pétri par la châtelaine : « Si nous fit un gastel à fève ». Les femmes récemment accouchées offraient, à leurs relevailles, un gâteau de cette espèce.

    TOUT savoir sur cette tradition > ICI sur Wikipedia.

    Une recette …..C’est par ici >  > http://www.lesfoodies.com

  • Imprimer

    BIENTOT > GALETTE DES ROIS & L’ÉPIPHANIE ….. TRADITION ? COUTUME ? > TOUT SAVOIR !

    846331084.jpg

    L'Épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et recevant la visite et l'hommage des rois mages. Elle a lieu normalement le 6 janvier.

    En France et en Belgique, puisque ce jour n'est pas férié, elle est célébrée le premier dimanche de janvier sauf si celui-ci est le 1er janvier.  (Cette année 2015 ce sera donc le 04)

     La fête s'appelle aussi « Théophanie », qui signifie également la « manifestation de Dieu ».

    Ce jour-là, on mange aussi la galette des rois, un gâteau contenant une fève qui rendrait « roi » quiconque la trouverait dans sa part de galette.

    La galette des Rois est un gâteau célébrant l’Épiphanie et traditionnellement vendu et consommé quelques jours avant et après cette date.

    La tradition veut qu’elle soit l’occasion de « tirer les rois » à l’Épiphanie : une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée et a le droit de porter une couronne de fantaisie. Dans le circuit commercial, dans la seconde moitié du XXe siècle, les boulangers fournissent avec la galette une couronne en papier doré à usage unique. Plus traditionnellement chaque famille réalise et conserve une ou plusieurs couronnes artisanales. Il est dit que le bénéficiaire de la fève doit offrir la prochaine galette, cependant, aucune source fiable ne permet d'affirmer ou d'infirmer formellement cette tradition. C’est le plus jeune des convives, caché sous la table, qui décide de la distribution des parts.

    Les gâteaux à fève n’étaient pas réservés exclusivement au jour des Rois. On en faisait lorsqu’on voulait donner aux repas une gaieté bruyante. Un poète du XIIIe siècle, racontant une partie de plaisir qu’il avait faite chez un seigneur qui leur donnait une généreuse hospitalité, parle d’un gâteau à fève pétri par la châtelaine : « Si nous fit un gastel à fève ». Les femmes récemment accouchées offraient, à leurs relevailles, un gâteau de cette espèce.

    TOUT savoir sur cette tradition > ICI sur Wikipedia.

    Une recette …..C’est par ici >  > http://www.lesfoodies.com