gérer

  • COMMENT GÉRER LE STRESS DES E-MAILS ?

    Les e-mails, et surtout leur mauvaise gestion, peuvent constituer une source importante de stress, tout au long de la journée et jour après jour.

    Il faut savoir prendre ses distances.

    Des psychologues britanniques se sont à leur tour penchés sur le sujet. Ils ont interrogé quelque 2.000 salariés émanant de divers secteurs professionnels.

    Que constate-t-on ?

    • un employé sur deux reçoit des notifications systématiques lors de la réception des e-mails, quel que soit l’appareil (smartphone, tablette, PC…)
    • 60% consultent leur boîte de réception à de très nombreuses reprises tout au long de la journée
    • ceux qui vérifient leurs e-mails tôt le matin et en soirée affichent un degré de pression et de stress (bien) plus élevé que ceux qui s’en abstiennent

    Les personnes les plus exposées à l’influence néfaste de cette « sur-connexion » (tant sur le plan personnel que professionnel) sont celles qui disposent de peu d’autonomie et d’un faible contrôle sur leur environnement de travail.

    Quels conseils ? >>> Lire la suite ici ...

    Source > http://www.passionsante.be

  • COMMERCE,PME & ENTREPRISES > GÉRER SA PRÉSENCE WEB EN QUELQUES CLICS, C'EST POSSIBLE...

    social_media_cube.jpg

    Nous savons à quel point gérer son site internet et sa présence sur les réseaux sociaux demande beaucoup de temps... et le temps est précieux!

    Pour vous faire gagner du temps, L’UCM a listé pour vous quelques outils de gestion gratuits, pratiques et efficaces pour mesurer votre présence sur le web en un rien de temps.

    Gérer sa présence web en quelques clics, c'est possible...

    Outils de gestion, de veille ou d’analyse… Quèsaco? >>>> Tout savoir c’est par ICI

    Source > UCM par courriel

  • COMMENT BIEN PREPARER SON CONGE SABBATIQUE ?

    Conge_sabbatique_%202015_02_21_shutterstock_95719522.jpg

    Grâce aux crédits-temps, il est possible d’interrompre sa carrière pour explorer de nouveaux horizons.

    Quitter son employeur pour une longue période peut malgré tout se révéler périlleux pour la carrière.

    À quoi faut-il veiller avant de se lancer dans l’aventure ?

    Voyage, projet personnel, tour du monde, mission humanitaire, formation… Bien préparée, une pause-carrière est une merveilleuse expérience, bénéfique à de nombreux niveaux. La loi prévoit les crédits-tempspour permettre aux travailleurs de la mener à bien. Mais attention: prendre un congé sabbatique ne se fait pas sur un coup de tête. Tout doit être soigneusement préparé, y compris le retour au bureau. Voici quelques conseils pour que votre break ne nuise pas à votre carrière...

    1. Avant le break : définir ses objectifs

    Assurez-vous de vouloir partir pour de bonnes raisons. Posez-vous la question de savoir si c'est bien pour votre épanouissement personnel que vous souhaitez une pause, et non pour fuir une situation professionnelle insatisfaisante. Prenez le temps de mûrir votre projet.

    Attention aussi à la période pendant laquelle vous choisissez de partir : si vous êtes en pleine ascension professionnelle, votre demande de break pourrait être perçu par vos supérieurs comme un manque d’ambition. Il veut toutefois mieux partir une fois que vous avez fait vos preuves dans l'entreprise... Faites le point sur votre situation professionnelle et privée, sur votre marge de manœuvre dans les deux domaines avant de prendre cette décision.

    2. L’annoncer à son patron

    C'est une étape délicate, car l'employeur peut prendre votre demande comme un signe de démotivation. Faites-le le plus tôt possible : cela vous permettra de terminer les projets en cours et de passer tranquillement le relais à un collègue. Amenez les choses progressivement : parlez-en d’abord sans avancer de date précise, simplement en évoquant le fait que vous désirez vraiment prendre un congé sabbatique et ce que votre employeur pourrait en retirer, avant de préciser les choses.

    Il est primordial de garder de bonnes relations avec votre patron. Soyez sûr de vous, sûr de votre projet et enthousiaste. Même si vous hésitez à revenir chez votre employeur après, n’en laissez rien paraître: jouez la sécurité.

    3. Pendant le break : ne gaspillez pas votre temps

    Abandonner d’un coup l'horaire 9 h-18 h et les journées réglées comme du papier à musique peut être déstabilisant. On s’habitue vite à ne rien faire... Pour ne pas perdre votre temps, il est très important de prévoir un planning et des échéances à respecter pour votre congé sabbatique, et de vous y tenir. Préparez des objectifs précis et tenez-vous à votre agenda : votre congé sera alors réellement bénéfique.

    Prendre une pause carrière n'est pas une raison pour se couper du monde: continuez à entretenir voter réseau social, voire même à fréquenter vos collègues (aux fêtes d'entreprise par exemple), même si vous êtes très occupé.

    4. Préparez votre retour

    Couper totalement les ponts avec votre entreprise est une très mauvaise idée. Au retour, vous risquez de vous sentir déconnecté, de ne plus vous sentir à votre place en plus de devoir affronter la méfiance de vos collègues et patrons.

    Cartes postales, e-mails, invitations à déjeuner… Donnez des nouvelles, mais tenez-vous aussi au courant de ce qu’il se passe dans votre société : si votre supérieur direct est remplacé, ce serait dommage de ne pas le savoir.

    5. Après le break : soyez volontaire

    Le train-train quotidien risque de vous sembler un peu fade après votre interruption de carrière. Vous risquez aussi de ne pas réintégrer vos fonctions antérieures, ou de vous voir confier des responsabilités minimes. Pour éviter cela, montrez directement votre motivation, redoublez d’énergie, lancez-vous avec enthousiasme dans les nouveaux projets de l’entreprise.

    Vous n'êtes plus satisfait de votre ancienne situation, et la réintégrer vous pèse? Votre expérience vous a sans doute transformé en profondeur. Demandez à examiner avec votre supérieur les possibilités d'évolution au sein de votre société, ou envisagez un autre choix de carrière.

    Source : Capital.fr > Texte: Magali Henra sur > http://www.references.be

  • 5 ASTUCES POUR GERER VOS E-MAILS EN 5 MINUTES

    Email_shutterstock_89772610.jpg

    Vous êtes overbooké, vous ne savez plus où donner de la tête, vos rendez-vous s’enchaînent, votre to-do list s’allonge et vos e-mails s’accumulent désespérément dans votre boîte de réception.

    Bienvenue dans le lot quotidien de nombreux travailleurs débordés !

    Voici 5 astuces ultra-efficaces qui vous aideront à expédier… euh, pardon… gérer, vos mails en 5 minutes !

    1. Planifiez la consultation de vos e-mails

    Ne consultez vos e-mails qu’à certains moments précis de la journée. Essayez de limiter ces moments à 4 ou 5 « pauses mails » par jour. Si vous ne parvenez pas à vous contrôler, utiliser une astuce comme Inbox Pause pour empêcher vos e-mails d’apparaître furtivement sur votre écran.

    2. « Envoyé depuis mon iPhone »

    Vous devez répondre en urgence à certains e-mails ? Ajoutez la mention « envoyé depuis mon iPhone » en guise de signature, même si vous répondez depuis votre ordinateur. Sans en faire une habitude, ce type de pratique vous permettra de formuler des réponses d’une phrase sans que vos destinataires ne s’en offusquent. 

    3. « Je m’en occupe rapidement »

    Plus vous répondez rapidement, plus vous pouvez vous permettre une réponse courte et moins vous aurez de temps à gaspiller avec des « désolé pour la réponse tardive » et autres explications du genre. Si vous ne savez pas répondre rapidement à un e-mail, répondez au moins par un rapide « je m’en occupe rapidement ! ».  

    4. Priorité à votre to-do list

    Évitez de vérifier vos e-mails dès que vous arrivez au bureau. Vous risqueriez de perdre de vue vos objectifs de la journée et de vous laisser déborder par les réponses. Achevez d’abord les tâches prioritaires de votre to-do list. Vous serez alors davantage disponible pour vous concentrer sur vos e-mails et vous aurez le sentiment d’avoir également avancé dans votre propre travail.

    5. Utilisez des réponses toutes faites

    Préparez un document reprenant des réponses toutes faites, afin d’éviter de perdre du temps à retaper inlassablement les mêmes réponses. Prévoyez des réponses en fonction des catégories récurrentes de mails que vous recevez, des questions qui vous sont posées. Vous n’aurez plus qu’à faire un copier-coller et d’adapter quelque peu la forme (le nom de l’entreprise à laquelle vous vous adressez, nom de votre destinataire etc.).

    Retrouvez aussi notre dossieravec des autres astuces de productivité pour votre to-do list et vos meetings !

    Source : The Daily Muse > Texte: Céline Préaux Sur > http://www.references.be

  • INFO BOULOT > COMMENT GÉRER LES BRUITS DE COULOIR AU TRAVAIL ?

    30_978.jpg

    Les ragots circulent sur tous les lieux de travail.

    Il faut bien évidemment éviter qu'ils aient de lourdes conséquences, tout comme il faut éviter de répandre de fausses rumeurs.

    Voici ci-dessous, des raccourcis ou trouver de judicieux conseils

    - Faut-il condamner la rumeur? 

    - La direction et les ragots 

    - Comment contrer une mauvaise réputation? 

     - Comment éviter les mauvaises langues au bureau?

    Source > http://www.references.be