fruits

  • HANNUT > SEMAINE DE L'ARBRE > PETITS FRUITS… GRANDS EFFETS ! (DISTRIBUTION LE 27/11)

    Dans le cadre de la semaine de l'arbre, les membres de la locale Ecolo de HANNUT comme plus de cent vingt autres groupes locaux en Wallonie et à Bruxelles, distribueront des plants d’arbustes à petits fruits (groseilliers, cassissiers, framboisiers).

    Ecolo entend sensibiliser la population à une production locale et de qualité, qui fait vivre les agriculteurs et les producteurs de nos régions.

    De nombreux aliments arrivent dans nos assiettes après avoir parcouru des milliers de kilomètres. Un exemple parmi d'autres: la Belgique importe autant de pommes qu'elle n'en exporte… Ce système mondialisé, qui vise le profit avant tout, rend difficile le contrôle de toutes les étapes de la chaîne. Des aliments pas toujours de qualité, des risques pour la santé, une délocalisation de l’emploi et un impact accru sur l’environnement sont quelques-unes des conséquences de ce mode de production.

    Face à cela, Ecolo soutient, à tous les niveaux de pouvoir, le développement des circuits courts. Un circuit court, c’est un mode de production et de commercialisation de l’alimentation qui vise à rapprocher le producteur du consommateur. Du champ à l’assiette, de l’étable à la table… Un chemin plus direct avec des plus-values multiples pour l’économie locale, pour la qualité de l’alimentation et pour l’environnement.

    Soutenir les circuits courts, c’est une démarche simple avec de grands effets et aussi facile que de planter un arbuste !

    Nous serons donc présents au Parc de la Halette le dimanche 27 novembre 2016 de 10 à 13 heures (ou jusqu’à épuisement du stock).

    Cet événement est aussi l’occasion de partager avec vous de notre nouvelle dynamique interne et notre positionnement politique.

    Source > Frédéric PIRET-GERARD, Anne-Marie LECLERCQ & Johan VOLONT > Conseillers Communaux et CPAS & François DOSSOGNE Président Local > Illustration > vertus-fruits-rouges

  • 3 ENFANTS SUR 4 MANGENT TROP PEU DE FRUITS

    1171.jpgTrois enfants sur quatre mangent trop peu de fruits, a indiqué jeudi la coopérative Veiling Hoogstraten au cours d’une conférence de presse à Anvers. Côté adulte, un sur trois n’en consomme pas assez, d’après un sondage réalisé par la coopérative auprès de 1.000 Belges.

    Il ressort ainsi que les Belges ne mangent pas les deux portions de fruits recommandées par jour. 30% des adultes déclarent manger au moins deux fruits par jour. Par contre, seul un enfant sur quatre mange cette quantité de fruits recommandée quotidiennement. De plus, les hommes consomment moins de fruits que les femmes.

    Le Belge est principalement friand de pommes (78%), de bananes (70%) et de fraises (68%). Les fruits qui rencontrent le moins de succès sont les mangues (37%), les fruits des bois (24%) et les ananas (12%).

    Trois quarts des Belges consomment des fruits pour leur goût, et 4 Belges sur 10 en mangent pour leur santé.

    Lors de ses achats, le client prête surtout attention à la fraîcheur des fruits (74%), à leur caractère saisonnier (54%), à leur prix (49%) et à la facilité à les manger (26%).

    Source > http://saveurs.sudinfo.be

  • MÉTÉO POURRIE: INQUIÉTUDE DES FRUITICULTEURS DE WAREMME ET HANNUT

    932707453_ID7921771_poires_121224_H3Z7WF_0.JPGEn Hesbaye comme ailleurs, les récoltes seront difficiles.

    L’année ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour les pommes et les poires. Les premières estimations de récoltes sont décevantes, a fait savoir le Boerenbond. Pour les pommes, les spécialistes tablent sur un recul de 30% et pour les poires de 14%. À Hannut et à Waremme, les fruiticulteurs sont inquiets.

    Les conditions pour la floraison sont loin d’être favorables avec un temps froid et humide et même des gelées en avril. La tempête qui a soufflé en août dernier, celle-là même qui avait ravagé le site du Pukkelpop, aurait également laissé des traces. La grêle n’a pas seulement endommagé les récoltes de l’an dernier mais également les nouvelles fleurs.

    La récolte de pommes cette année est estimée à 212 millions de kilos et celle des poires à 255 millions. La récolte de poires en Belgique se constituera à 90% de la variété Conférence.

    Cette estimation a été effectuée après consultation de quelque 150 cultivateurs en Belgique. Les prix de ces deux fruits ne sont pas encore connus. Ils sont en effet déterminés en fonction de l’offre totale en Europe.

    La Belgique dispose de 7.140 hectares de pommiers et de 8.579 hectares de poiriers. En Wallonie, environ 750 hectares sont consacrés à la culture des pommes, selon l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (APAQ-W). La majorité des plantations se trouvent en Hesbaye dans les régions de Liège, Visé, Hannut, Waremme, Namur, Charleroi et Mons. Les poiriers, essentiellement plantés en province de Liège, sont moins nombreux: 500 hectares d’exploitations.

    Voir votre journal de ce jour

    Source > Sudpresse > Publié le Mardi 17 Juillet 2012 à 12h14