forations

  • FORMATIONS TECHNOFUTUR UNE OUVERTURE DIRECTE SUR L'EMPLOI

    logo_technofutur.jpg

     

    Technofutur  Industries garantit des formations reflétant les besoins en entreprise. 400.000 heures de formation par an

    3images.jpgA l’heure où les restructurations d’entreprises dévastent le secteur industriel hainuyer, il est impératif pour les futurs travailleurs, et ceux qui désirent réorienter leur carrière, d’effectuer le bon choix. Et c’est en pratique ce que Technofutur Industrie (TFI), l’un des deux plus grands centres de compétences de Wallonie, propose de réaliser via ses formations ouvertes aux demandeurs d’emploi, aux entreprises et aux écoles. « Chaque année, TFI distille quelque 400.000 heures de formations sur cinq implantations telles que Gosselies, Strépy ou Mons », explique Christian Eymael, chargé de la veille et des actions de sensibilisation au sein de TFI. « Celles-ci sont orientées selon deux axes : d’une part, les techniques de conception et de fabrication, et d’autre part, la maintenance et la mécatronique ».

    Les orientations de carrière sont donc nombreuses puisqu’elles varient de la thermoplastique à l’informatique industrielle, en passant par l’usinage, le soudage, la 3images1.jpgtuyauterie, le DAO, etc. Autant d’ouvertures directes sur le monde de l’emploi. « Nous avons identifié 15 métiers actuellement en pénurie», poursuit Christian Eymael. « Le secteur manque cruellement d’électromécaniciens polyvalents, de spécialistes en automates et en informatique industrielle ou encore de techniciens en froid industriel.

    Chaque année, nous formons environ 400 demandeurs d’emplois. Ces cursus durent en général de 6 à 12 mois, avec des stages en entreprise. Et au bout du compte, près de 80% de ces personnes sont engagées ».

    Outre ces actions à destination des particuliers, Technofutur Industrie offre des formations inter et intra-entreprises. Si une société recherche un profil particulier de métier, elle peut s’adresser à TFI qui se chargera de recruter des futurs travailleurs, d’effectuer leur bilan de compétences, et de les former « sur mesure », selon les spécificités et l’équipement de l’entreprise. Ces formations peuvent se donner sur site ou au sein des installations de TFI qui dispose de « mini-usines »sur lesquelles les stagiaires sont confrontés à de vrais  processus industriels complets. « TFI sert également de vitrine technologique puisqu’elle dispose notamment d’un tour multitâches, un équipement de pointe en matière d’usinage à commandes numériques. Une entreprise pourrait donc acquérir cette machine, tout en sachant que nous formons le personnel capable de l’utiliser. C’est également le cas en robotique, un créneau d’avenir », conclut M. Eymael.

    3images2.jpgPas étonnant, dès lors, que TFI s’intègre dans le projet de campus technologique de l’aéropôle de Gosselies. L’objectif étant de réunir dans un même espace tous les acteurs de la formation dans le domaine de l’industrie technologique et y associer – c’est là l’innovation – les opérateurs de tous les réseaux d’enseignement et niveaux de qualification, depuis le technicien à l’ingénieur. F.D.

    Les formations à ne pas manquer

    Parmi les nombreuses formations proposées par Technofutur Industrie, Jobs Régions vous en conseille quatre qui correspondent à des métiers actuellement en pénurie et dont la garantie de trouver un emploi en bout de course est quasi assurée :

    -        Electricien automaticien: début des cours à partir du 6 mai pour une durée de 11 mois minimum.3images3.jpg

    -        Mécanicien de maintenance : la formation débutera le 3 juin et durera au minimum sept mois. Et ce, pour répondre à plusieurs…centaines d’offres d’emplois en la matière, preuve que ce profil est hautement recherché par le secteur.

    Viennent ensuite des profils plus ciblés, à la dénomination a priori peu « sexy », mais tout aussi gratifiants et ultra-recherchés par les entreprises :

    -        La formation de tuyauteur industriel (assemblage) commencera le 15 septembre tout comme celle de technicien en construction mécano-soudée.

    Les candidats étant peu nombreux, ces deux formations se donneront dès que des groupes de quatre personnes seront formés. Avis aux amateurs : il suffit de s’adresser à Technofutur Industrie, rue Auguste Piccard 20, 6041 Gosselies, via le 071/25.36.21 ou via http://www.tfindustrie.be/ et info@tfindustrie.be.

    F.D.

    Source > http://www.jobsregions.be