fermeture

  • Imprimer

    HANNUT – FINANCES (Suite) > LE SPF FINANCES FERME SES PORTES LE 1er mars

    Touché par un haut taux de radon, le bâtiment du SPF Finances à Hannut (rue Joseph Wauters 63) fermera pour des raisons de sécurité le 1er mars 2019.

    Loué par le SPF Finances, il a déjà fait l’objet de soucis par le passé. A plusieurs reprises, le propriétaire a été sommé d’effectuer les travaux nécessaires. Sans succès. Mais la semaine dernière, il aurait accepté de rénover l’établissement. Aucune annonce officielle n’a cependant été faite à ce sujet.

    Pour l’instant, il est prévu que le SPF Finances de Hannut soit délocalisé à la Tour des Finances de Liège. « En ce qui concerne le taux de radon, il est inconcevable de faire travailler des gens dans cet environnement. Sur ce point, je suis catégorique. On ne peut pas prendre ce problème à la légère. Mais des alternatives existent car d’autres points sont à prendre en compte », affirme Manu Douette, le bourgmestre de Hannut. Suite à l’annonce du déménagement, les agents du SPF ont manifesté leur inquiétude auprès du syndicat UNSP. Ils ont aussi interpellé le bourgmestre.

    « J’ai entendu les deux côtés de l’histoire. Une partie du personnel vit à Hannut et … / … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 28/01/2019

    … / … L’année dernière, au moment des contributions, au moins 1.600 personnes étaient venues au SPF Finances de Hannut en seulement un mois et demi. Ce n’est pas négligeable »,.

    Manu Douette, en accord avec l’UNSP, craint la nouvelle perte d’un service à la population. Avec comme principale … / … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 28/01/2019

    … / … La commune a émis une piste de solution : « L’ancien bâtiment de la Maison de Justice est à vendre. J’ai contacté le … / … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 28/01/2019

    Vendredi, les agents ont officiellement été mis au courant du déménagement. Le bourgmestre est toujours en attente d’une réponse du fédéral pour la suite des opérations.

    Source E.F sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 28/01/2019

    Illustration > DR

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/338494

  • Imprimer

    SPF FINANCES > FERMETURE DU BÂTIMENT DE HANNUT !?!

    La Hesbaye bientôt désertée…

    Après la fermeture du bâtiment de Waremme, c’est au tour du bâtiment de Hannut d’être menacé de fermeture.

    Le taux de radon y est dangereusement élevé, et on nous affirme que le propriétaire ne veut pas effectuer les travaux nécessaires.

    Nous pouvons évidemment comprendre que des mesures soient prises afin de veiller à la santé des agents.

    Par contre, nous ne pouvons accepter que l’autorité ne prenne pas en considération la possibilité offerte par le bourgmestre de Hannut d’occuper un autre bâtiment et souhaite envoyer les agents et les contribuables vers la tour de Liège.

    À quand un service public de qualité et de proximité ?

    L’UNSP a interpellé l’ensemble des bourgmestres de Hesbaye afin qu’une solution soit trouvée et qu’une présence du SPF Finances soit maintenue dans cette région.

    Voici le courrier envoyé au bourgmestre de Hannut.

    Nous avons également interpellé les bourgmestres de Berloz, Braives, Burdinne, Crisnée, Faimes, Fexhe-le-Haut-Clocher, Geer, Lincent, Oreye, Remicourt, Verlaine, Waremme et Wasseiges.

    Nous défendrons cette position en réunion le 31 janvier prochain.

    Source > L’UNSP – Secteur Finances sur > https://www.unsp-finances.be

    Article en ligne https://www.unsp-finances.be/2019/01/22/fermeture-batiment-de-hannut

  • Imprimer

    RAPPEL IMPORTANT > CE JEUDI 24 JANVIER FERMETURE DU RECYPARC DE HANNUT !

    En raison de l’organisation d’une journée de formation à destination de l’ensemble du personnel, tous les recyparcs de la zone Intradel, ainsi que le Biocentre de Soumagne et notre siège administratif seront exceptionnellement fermés le jeudi 24 janvier prochain.

    Merci de votre compréhension.

  • Imprimer

    BON À SAVOIR > HANNUT JEUDI 24 JANVIER FERMETURE DU RECYPARC

    En raison de l’organisation d’une journée de formation à destination de l’ensemble du personnel, tous les recyparcs de la zone Intradel, ainsi que le Biocentre de Soumagne et notre siège administratif seront exceptionnellement fermés le jeudi 24 janvier prochain.

    Merci de votre compréhension.

  • Imprimer

    HANNUT – ÉCONOMIE > LA « COCOTTE DORÉE » FERMÉE APRÈS 1 AN D’ACTIVITÉ

    Dans le cadre de Créashop, elle avait obtenu une prime de 6.000 €. Devra-t-elle la rembourser ? 

    Moins d’un an après son ouverture en janvier 2018, la rôtisserie La Cocotte dorée, rue Albert Ier à Hannut, a déjà fermé ses portes.

    Problème : dans le cadre du projet Créashop qui vise à redynamiser le commerce au centre-ville, ses exploitants avaient bénéficié d’une prime à l’installation de 6.000 euros. Ils risquent de devoir la rembourser. 

    Pour des raisons d’ordre familial, la Cocotte Dorée a été contrainte il y a quelques semaines de fermer ses portes. Les exploitants ont déjà remis en vente leur fonds de commerce (au prix de 69.000 euros pour une surface de 690 m² équipée). Mais à notre connaissance, il n’y a pas encore de repreneur à ce jour, l’annonce est d’ailleurs toujours en ligne sur le site d’Immoweb.

    Cette rôtisserie artisanale avait été le premier établissement de la ville de Hannut à bénéficier de la prime octroyée dans le cadre du projet Créashop. Ce projet initié par la Région wallonne vise à contrecarrer la désertification des centres villes en soutenant financièrement les commerçants dans leur installation. L’aide s’élève à 60 % des frais d’aménagement avec un montant plafonné à 6.000 euros.

    Pour y prétendre, plusieurs conditions doivent être remplies. Ainsi, l’indépendant doit notamment s’installer dans une cellule commerciale vide, apporter une offre complémentaire et garantir une certaine pérennité. Un minimum d’exploitation de deux ans est imposé.

    En fermant ses portes après à peine un an d’exploitation, la Cocotte dorée n’a donc pas respecté cette dernière condition. Conséquence, elle risque de devoir rembourser l’aide de 6.000 euros. La menace est en tout bien réelle. « Le cas s’est déjà présenté à Charleroi et le commerçant a effectivement dû rembourser l’aide », confirme Martine Cornelis, la gestionnaire de l’asbl Gestion Centre-ville.

    Le jury chargé d’analyser les candidatures des commerçants doit se réunir début février. En font partie, outre Martine Cornelis, Daniel Vanderslycken (des affaires économiques), Nicolas Corthouts (président de l’UCCH), Olivier Leclercq (échevin des affaires économiques), Estelle Nicolay (Région wallonne), Jean-Louis Lemestré (l’Essor hannutois), Mariam Kabbou et Philippe Mottet (experts comptables) et Lara Henquet (Meuse Hesbaye Condroz).

    Le cas de la rôtisserie figure à l’ordre du jour. Les membres du jury devront alors décider s’il y a lieu ou pas de contraindre les exploitants à rembourser ou non les 6.000 euros qui leur ont été accordés pour ouvrir leur magasin-restaurant. Dans l’immédiat, Martine Cornelis se dit attristée par la fermeture de ce commerce « qui était bien parti. C’est dommage car c’était un projet auquel on croyait beaucoup ».

    Source > Marie-Claire Gillet en ligne libre sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > MESURE DE BPOST > EN MARS, 66 BOÎTES AUX LETTRES SERONT SUPPRIMÉES

    Hannut (- 9 sur 34) et Huy (8) sont fort impactées par la rationalisation des « boîtes rouges » 

    Bpost a annoncé que 3.000 boîtes aux lettres rouges sur 13.000 allaient être supprimées en Belgique, soit 23% d’ici le mois de mars.

    Sur l’arrondissement de Huy-Waremme-Hannut, 66 boîtes rouges devraient ainsi disparaître 

     «Depuis 14 ans, le réseau de boîtes aux lettres rouges – dans lesquelles le courrier est déposé par les citoyens pour être envoyé Ndrl- n’avait pas été modifié, commente Barbara van Speybroeck, la porte-parole de bpost, or le volume de courrier a diminué de 60%. Nous devions impérativement restructurer ce réseau.»

    Dans quatre mois, le nombre de boîtes aux lettres va donc passer de 13.000 à 10.000. On sait désormais quelles boîtes devraient passer à la trappe. Sur l’arrondissement de Huy-Waremme-Hannut, 66 boîtes aux lettres vont disparaître. Les communes de Huy et de Hannut comptent le plus grand nombre de suppressions, mais certains villages sont aussi fort impactés, comme … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W dee ce samedi 08/12/2018 … / … Barbara van Speybroeck précise encore que la liste des boîtes qui feront l’objet d’une suppression a été communiquée aux communes début novembre mais que « certaines négociations sont toujours en cours avec certains bourgmestres.» Elle insiste : « Ces listes sont donc susceptibles d’évoluer. »

    « Regrettable »

    Une remarque qui étonne le bourgmestre … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W dee ce samedi 08/12/2018 … / … A SUIVRE …

    Source > Aurélie Bouchat sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/12/2018

    Réaction de Manu Douette (Hannut) > « Neuf, cela me paraît énorme » 

    Manu Douette n’a pas encore reçu le courrier de bpost l’informant du nombre de boîtes rouges qui devraient être supprimées sur Hannut.

    Il ne sait donc pas où sont localisées les 9 boîtes reprises dans le listing de bpost. Il s’étonne cependant de ce chiffre : « Neuf, cela me paraît énorme. Je serai en tout cas très attentif à leur localisation. Ce sont les personnes âgées, ou isolées et privées de moyen de locomotion qui seront touchées par ces suppressions.

    Or ce sont aussi souvent des personnes qui n’ont pas accès au mode de communication informatique. Et dans certains villages, il n’y a pas de ligne de bus pour se déplacer vers une boîte centrale. » Manu Douette relève aussi que, désormais, les facteurs ne peuvent plus prendre en charge directement le courrier des personnes (il faut obligatoirement le poster dans une boîte rouge). Barbara Van Speybroeck note cependant que pour les personnes à mobilité réduite, le facteur peut faire une exception : il peut se charger lui-même du courrier.

    Source de la suite >> Aurélie Bouchat sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/12/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/318285

  • Imprimer

    A HANNUT ET À HAMOIR, LA JUSTICE DE PAIX EST FERMÉE

    C’est officiel depuis ce 31 octobre: la Justice de Paix à Hannut et à Hamoir a fermé ses portes. Déjà depuis quelques jours en pratique.

    La réforme du Ministre de la Justice est passée par là. Elle est entrée en application, officiellement, ce mercredi 31 octobre à minuit.

    Objectif : réaliser des économies de bâtiments et de personnel.

    C’est ainsi que le superbe bâtiment récemment rénové de Hannut est définitivement fermé tout comme celui de Hamoir, rue de la Station, en face de la gare.

    Le conseil communal de Hannut avait voté une motion pour conserver cette justice de proximité mais il n’a pas été entendu.

    C’est la Régie des Bâtiments qui est propriétaire de ce bâtiment.

     «  Nous attendons la décision de la Régie qui va sans doute vendre le bâtiment. Mais à quel prix ? Nous verrons si la commune pourra l’acquérir  », précise le bourgmestre de Hannut, Manu Douette.

     «  Je connais bien ce bâtiment rénové. Il y a une belle salle d’audience, des bureaux et même un élévateur. Depuis plusieurs mois, j’ai le projet d’installer, dans un bâtiment du centre de Hannut, une antenne de vente des produits biologiques d’une entreprise de travail adapté (ETA) installée dans l’ancien domaine militaire. Le hangar et les serres sont construits et la production, en culture raisonnée, débutera à la fin de cet hiver. On pourrait écouler les produits dans la salle d’audience qui deviendrait une salle de vente. On utiliserait les bureaux et il y aurait des logements à prix modérés à l’étage. C’est une possibilité mais on est encore loin de la concrétisation  », indique Pol Oter, président du CPAS de Hannut.

    Il y a désormais trois cantons judiciaires

    Canton de Waremme  : il regroupe les villes de Hannut et de Waremme ainsi que les communes de Berloz, Crisnée, Donceel, Faimes, Fexhe-le-Haut-Clocher, Geer, Lincent, Oreye et Remicourt.

    Les justiciables de Hannut doivent donc désormais se rendre à Waremme s’ils veulent faire appel au Juge de Paix.

    Pour les deux autres cantons lire la suite sur le site d’édition > https://huy-waremme.lameuse.be/301426

    Source > MG sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT – COMMERCE > « LA GRANDE RÉCRÉ » FERME SES PORTES PROCHAINEMENT !

    Mauvaise nouvelle pour l’emploi: les 16 magasins belges de «La Grande Récré» (95 personnes) vont fermer

    Mauvaise nouvelle pour le secteur du jouet : la faillite du groupe Ludendo (propriétaire des magasins de "La Grande Récré") sera prononcée lundi prochain. Dès ce mercredi, les 16 magasins belges de la chaîne seront fermés. 95 personnes vont perdre leur emploi.

    Le personnel a refusé de poursuivre son activité jusqu'à la fin du mois, comme le demandait la direction.

    A Hannut > Fermeture définitive Ce MERCREDI 20 juin après 11 années d’activités !

    Voir en complément pour plus d’info le site de de la gérante hannutoise de LA GRANDE RECRE » sur sa page Facebook > https://www.facebook.com/julie.palmaerts