fermeture

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > MESURE DE BPOST > EN MARS, 66 BOÎTES AUX LETTRES SERONT SUPPRIMÉES

    Hannut (- 9 sur 34) et Huy (8) sont fort impactées par la rationalisation des « boîtes rouges » 

    Bpost a annoncé que 3.000 boîtes aux lettres rouges sur 13.000 allaient être supprimées en Belgique, soit 23% d’ici le mois de mars.

    Sur l’arrondissement de Huy-Waremme-Hannut, 66 boîtes rouges devraient ainsi disparaître 

     «Depuis 14 ans, le réseau de boîtes aux lettres rouges – dans lesquelles le courrier est déposé par les citoyens pour être envoyé Ndrl- n’avait pas été modifié, commente Barbara van Speybroeck, la porte-parole de bpost, or le volume de courrier a diminué de 60%. Nous devions impérativement restructurer ce réseau.»

    Dans quatre mois, le nombre de boîtes aux lettres va donc passer de 13.000 à 10.000. On sait désormais quelles boîtes devraient passer à la trappe. Sur l’arrondissement de Huy-Waremme-Hannut, 66 boîtes aux lettres vont disparaître. Les communes de Huy et de Hannut comptent le plus grand nombre de suppressions, mais certains villages sont aussi fort impactés, comme … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W dee ce samedi 08/12/2018 … / … Barbara van Speybroeck précise encore que la liste des boîtes qui feront l’objet d’une suppression a été communiquée aux communes début novembre mais que « certaines négociations sont toujours en cours avec certains bourgmestres.» Elle insiste : « Ces listes sont donc susceptibles d’évoluer. »

    « Regrettable »

    Une remarque qui étonne le bourgmestre … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W dee ce samedi 08/12/2018 … / … A SUIVRE …

    Source > Aurélie Bouchat sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/12/2018

    Réaction de Manu Douette (Hannut) > « Neuf, cela me paraît énorme » 

    Manu Douette n’a pas encore reçu le courrier de bpost l’informant du nombre de boîtes rouges qui devraient être supprimées sur Hannut.

    Il ne sait donc pas où sont localisées les 9 boîtes reprises dans le listing de bpost. Il s’étonne cependant de ce chiffre : « Neuf, cela me paraît énorme. Je serai en tout cas très attentif à leur localisation. Ce sont les personnes âgées, ou isolées et privées de moyen de locomotion qui seront touchées par ces suppressions.

    Or ce sont aussi souvent des personnes qui n’ont pas accès au mode de communication informatique. Et dans certains villages, il n’y a pas de ligne de bus pour se déplacer vers une boîte centrale. » Manu Douette relève aussi que, désormais, les facteurs ne peuvent plus prendre en charge directement le courrier des personnes (il faut obligatoirement le poster dans une boîte rouge). Barbara Van Speybroeck note cependant que pour les personnes à mobilité réduite, le facteur peut faire une exception : il peut se charger lui-même du courrier.

    Source de la suite >> Aurélie Bouchat sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/12/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/318285

  • Imprimer

    A HANNUT ET À HAMOIR, LA JUSTICE DE PAIX EST FERMÉE

    C’est officiel depuis ce 31 octobre: la Justice de Paix à Hannut et à Hamoir a fermé ses portes. Déjà depuis quelques jours en pratique.

    La réforme du Ministre de la Justice est passée par là. Elle est entrée en application, officiellement, ce mercredi 31 octobre à minuit.

    Objectif : réaliser des économies de bâtiments et de personnel.

    C’est ainsi que le superbe bâtiment récemment rénové de Hannut est définitivement fermé tout comme celui de Hamoir, rue de la Station, en face de la gare.

    Le conseil communal de Hannut avait voté une motion pour conserver cette justice de proximité mais il n’a pas été entendu.

    C’est la Régie des Bâtiments qui est propriétaire de ce bâtiment.

     «  Nous attendons la décision de la Régie qui va sans doute vendre le bâtiment. Mais à quel prix ? Nous verrons si la commune pourra l’acquérir  », précise le bourgmestre de Hannut, Manu Douette.

     «  Je connais bien ce bâtiment rénové. Il y a une belle salle d’audience, des bureaux et même un élévateur. Depuis plusieurs mois, j’ai le projet d’installer, dans un bâtiment du centre de Hannut, une antenne de vente des produits biologiques d’une entreprise de travail adapté (ETA) installée dans l’ancien domaine militaire. Le hangar et les serres sont construits et la production, en culture raisonnée, débutera à la fin de cet hiver. On pourrait écouler les produits dans la salle d’audience qui deviendrait une salle de vente. On utiliserait les bureaux et il y aurait des logements à prix modérés à l’étage. C’est une possibilité mais on est encore loin de la concrétisation  », indique Pol Oter, président du CPAS de Hannut.

    Il y a désormais trois cantons judiciaires

    Canton de Waremme  : il regroupe les villes de Hannut et de Waremme ainsi que les communes de Berloz, Crisnée, Donceel, Faimes, Fexhe-le-Haut-Clocher, Geer, Lincent, Oreye et Remicourt.

    Les justiciables de Hannut doivent donc désormais se rendre à Waremme s’ils veulent faire appel au Juge de Paix.

    Pour les deux autres cantons lire la suite sur le site d’édition > https://huy-waremme.lameuse.be/301426

    Source > MG sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT – COMMERCE > « LA GRANDE RÉCRÉ » FERME SES PORTES PROCHAINEMENT !

    Mauvaise nouvelle pour l’emploi: les 16 magasins belges de «La Grande Récré» (95 personnes) vont fermer

    Mauvaise nouvelle pour le secteur du jouet : la faillite du groupe Ludendo (propriétaire des magasins de "La Grande Récré") sera prononcée lundi prochain. Dès ce mercredi, les 16 magasins belges de la chaîne seront fermés. 95 personnes vont perdre leur emploi.

    Le personnel a refusé de poursuivre son activité jusqu'à la fin du mois, comme le demandait la direction.

    A Hannut > Fermeture définitive Ce MERCREDI 20 juin après 11 années d’activités !

    Voir en complément pour plus d’info le site de de la gérante hannutoise de LA GRANDE RECRE » sur sa page Facebook > https://www.facebook.com/julie.palmaerts

  • Imprimer

    HANNUT > COMMERCE > LE MAGASIN ZEEMAN FERMERA SES PORTES EN AOÛT PROCHAIN

    C’est officiel : le magasin Zeeman, installé rue Albert 1 er à Hannut, va fermer ses portes.

    On évoque, comme raisons de ce départ, un loyer devenu aujourd’hui trop cher et un rendement insuffisant du commerce.

    Une nouvelle qui a visiblement surpris les employés. « C’est un peu l’incompréhension. Nous sommes installés ici depuis 10 ans et, s’il y a parfois des périodes creuses, le chiffre d’affaires était justement plutôt bon ces derniers temps », nous dit-on au magasin, sans vouloir communiquer davantage.

    On évoque officieusement la date du 4 août comme celle retenue pour la fermeture. Mais celle-ci n’a pas pu nous être confirmée par l’enseigne hollandaise, contactée par nos soins.

    Source E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 24/04/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/222702

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > HANNUT- ADMINISTRATION COMMUNALE > L’URBANISME FERMÉ CE JEUDI 08/02

    Attention, si vous comptez vous rendre ce jeudi 8 février à l’administration communale de Hannut pour, par exemple, consulter un permis de bâtir : les services de l’urbanisme seront exceptionnellement fermés.

    Ils seront à nouveau accessibles vendredi, de 8h30 à 12h15 et de 14h à 16h (sur rendez-vous). Mais aussi samedi, de 8h30 à11h30, uniquement pour les opérations courantes.

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    LA JUSTICE DE PAIX > MANU DOUETTE > « HANNUT AVAIT POURTANT PLUS D’ARGUMENTS QUE WAREMME »

    En raison de la séparation des pouvoirs, a estimé le ministre de la justice, les communes n’ont pas été consultées pour cette réforme.

    Il n’empêche, certains bourgmestres n’ont pas hésité à réagir. Et même à écrire à Koen Geens pour exprimer leur désapprobation. C’est le cas du bourgmestre MR de Hannut, Manu Douette. « Si je peux comprendre le besoin de faire évoluer les Justices de Paix et de faire des économies, il me semble qu’il y avait d’autres solutions à envisager », estime-t-il.

    Selon lui, le choix de fermer Hannut pour rapatrier une partie des affaires sur Waremme n’était pas le meilleur. « À Hannut, nous avons un bâtiment qui vient d’être rénové, nouveaux châssis, nouvelle isolation, et qui dispose de bureaux alors qu’à Waremme, la transformation est encore à faire et l’espace est plus réduit, m’a-t-on dit ».

    Pour ne pas mettre les deux communes en opposition, « ce qui n’est pas du tout notre intention » , la Ville de Hannut avait même suggéré la … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    … / … autre argument avait aussi été avancé : celui de la population, avec ses 17.000 habitants, Hannut se classe désormais 2 e plus gros ville de l’arrondissement après Huy. … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    Selon le bourgmestre, les citoyens ne semblent pas préoccupés par la fermeture du siège de Hannut. « Ils ne s’en rendent pas encore compte. Par contre, ils sont beaucoup plus inquiets de l’avenir du bâtiment de la justice de Paix. Surtout les riverains. »

    Propriété de la Régie des bâtiments, il est situé rue de Huy. Son sort n’est pas encore décidé.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/184341

  • Imprimer

    LA JUSTICE DE PAIX DE HANNUT FERME FIN 2018

    Pareil pour le siège de Hamoir qui est supprimé suite au plan d’économie décidé par le Fédéral

    On sait désormais que la Justice de Paix de Hamoir et le siège de Hannut fermeront dans le courant du 4 e trimestre de 2018. La loi réformant les cantons judiciaires vient, en effet, d’être publiée au Moniteur. On attend les arrêtés d’exécution pour mettre en œuvre la réforme décidée par mesure d’économie par le ministre de la justice Koen Geens (cd&V)  

    Il s’agit de la troisième phase du plan concernant la réforme des justices de Paix. Il a été dévoilé au printemps 2017 par le ministre de la Justice Koen Geens (cd&V) et est désormais coulé dans une loi qui a été publiée au Moniteur belge, fin décembre 2017.

    Cette réforme est motivée par des mesures d’économie et prévoit, au total, la suppression de 60 sièges de justice de Paix. Chez nous, on le sait, la justice de Paix de Hamoir et le siège de Hannut sont directement concernés par ce plan. D’ici la fin de l’année, lorsque tous les arrêtés d’exécution auront été pris, les deux bâtiments fermeront leurs portes et les justiciables seront redirigés vers Huy, Sprimont et Waremme.

    « Même s’il y aura encore des disparités, dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    … / … Les avocats sont aussi impactés. « Il faudra davantage, encore, circuler ou s’expatrier en créant des cabinets secondaires. », dénonce le bâtonnier, Renaud Destexhe, tout en regrettant « que l’on ait retiré de Huy la compétence sur le Nord et le Sud de son arrondissement, soit Hannut, Hamoir et Ferrières ».

    M e Destexhe s’inquiète pour l’avenir car, selon lui, « le pire est à venir ». « L’opinion étant que tout, de Huy à Verviers, sera regroupé à Liège dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/184341

  • Imprimer

    (SUITE) HANNUT > MAGASINS DE NUIT > FERMETURE À MINUIT CONFIRMÉE

    Réuni jeudi soir, le Conseil communal hannutois a d’abord validé l’ordonnance de police sur l’implantation et l’exploitation des magasins de nuit.

    « Nous avons déterminé les heures de fermeture et la distribution d’alcool », annonce Manu Douette (MR). Le bourgmestre précise la réglementation qui doit entrer en vigueur d’ici deux mois.

    « Nous avons ciblé les endroits comme les commerces de nuit en périphérie pour lesquels nous avons défini les horaires d’ouverture, de 18 heures à minuit et nous avons interdit la vente d’alcool après 22 heures. Nous n’avons pas ordonné la fermeture du Night Shop pour lequel nous avons reçu des plaintes (Place Maquet, NDLR), mais nous avons pris des mesures pour le futur. Le centre-ville, c’est-à-dire la Grand-Place et la place Lucien Gustin, n’est pas concerné. »

    L’opposition a voté favorablement, mais Benoît Cartilier (cdH) s’est montré inquiet : « Nous avons approuvé cette ordonnance de police administrative même si je suis inquiet au sujet de l’efficacité des mesures censées lutter contre les nuisances sonores et la consommation d’alcool hors de l’établissement.

    Il n’y a pas d’effet rétroactif, donc on touche les futurs commerces de nuit mais certains échappent au règlement car ils vendent d’autres produits comme des journaux ou du tabac. Je crains une mesure de façade. Si la police n’accompagne pas ce règlement, c’est un simple effet d’annonce. »

    Source partielle > J.M. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 27/01/2018

    Voir notre effet d’annonce du23/01 sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/23