faux

  • ARNAQUE ! ATTENTION ! ALERTE AUX FAUX HUISSIERS

    UNE NOUVELLE ARNAQUE SÉVIT EN BELGIQUE

    Un document vous réclame de l’argent que vous ne devez pas

    C’est une arnaque qui se répand de plus en plus en Belgique. Un courrier vous incite à payer des dettes que vous n’avez pas. La Chambre nationale des huissiers de justice a prévenu les parquets des différentes zones concernées. Ces faits sont punissables pénalement.

    Une enveloppe arrive dans votre boîte aux lettres. Lorsque vous l’ouvrez, vous apprenez avec stupeur que vous devez vous acquitter d’une somme de 135 euros liés à des frais d’auto-école impayés. En en-tête, des noms d’huissiers connus en Belgique, ce qui vous pousse à payer rapidement la somme. Or, lorsqu’on y regarde de plus près, les prénoms sont erronés, l’orthographe des noms de famille est mauvaise.

    Cependant, plusieurs personnes sont tombées dans le panneau et, par peur ou méconnaissance de leurs possibilités, ont payé la somme qui leur était demandée.

    La Chambre nationale des huissiers de justice a averti rapidement l’ensemble de la profession. Peter Coene, dont le prénom a été changé et le nom a été modifié en « Coune » sur la fameuse lettre frauduleuse, nous explique son ressenti. « Ce sont des gens inventifs et malins. On nous a prévenus que la lettre avait fait le tour de plusieurs particuliers. Il y a donc un faux usage des identités. Cela arrive rarement, c’est peut-être déjà la 2 e ou la 3 e fois de ma carrière que je suis confronté à cela », explique-t-il.

    CHOQUÉS DE CETTE ARNAQUE

    « On est choqués bien évidemment. C’est d’une audace inconcevable. J’ignore combien de personnes ont été touchées en tout et comment ce courrier leur a été adressé. Comment cette personne peut-elle connaître leurs coordonnées ? » , s’interroge l’huissier.

    Lorsque vous recevez une lettre suspecte, Peter Coene vous invite à respecter ces quelques règles. « D’abord interrogez-vous sur le contenu de la lettre. Si vous n’avez pas eu recours à un service de ce type, ici l’auto-école, faites attention. Deuxièmement, passez toujours un coup de fil à l’huissier pour savoir de quoi il s’agit. Écoutez bien comment ce dernier vous parle et quels types de questions il vous pose. Enfin, en cas de doute, contactez d’urgence la Chambre nationale des huissiers de Belgique », indique-t-il. « Les responsables n’ont probablement pas envoyé ce courrier à des … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 15/10/2016

    Source > SPO sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 15/10/2016

  • ATTENTION, NE VOUS FAITES PAS AVOIR: bpost MET EN GARDE CONTRE UNE ARNAQUE

    Un faux courriel au nom de bpost circule sur le web.

    Il ne faut surtout pas composer le numéro de téléphone indiqué, ni envoyer ses données à l’adresse électronique mentionnée.

    « Nous avons effectivement reçu plusieurs appels à propos de ce courriel », confirme Barbara van Speybroeck, porte-parole de bpost. « Il s’agit d’un faux message. Bpost n’envoie jamais d’email. Nous avons fait les démarches pour bloquer le numéro de téléphone ».

    Le faux courriel demande d’appeler le 0909-994-07 afin de recevoir à domicile un prétendu colis en attente.

    Découvrez le mail envoyé à certains de nos concitoyens> http://www.sudinfo.be

    Source > Sudinfo.be sur > http://www.sudinfo.be

  • NON, COLRUYT N'OFFRE PAS DES BONS DE 50 EUROS: VOICI L'AVERTISSEMENT PUBLIE SUR FACEBOOK

    423279462_B975873580Z_1_20150622120002_000_GII4NQAOK_1-0.jpg

    Depuis quelques jours, de faux bons de 500 euros circulent sur les réseaux sociaux et sur les boîtes mail.

    Colruyt met en garde... contre cette « belle offre ». Lisez ceci... histoire de ne pas vous faire arnaquer.

    Voici le message de Colruyt : «  ATTENTION ! Ces derniers jours beaucoup de Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1316179

  • ARNAQUE AU FAUX FESTIVAL INTERNATIONAL FOLKLORIQUE: LA VILLE DE WAREMME DÉPOSE PLAINTE

    1922081394_B975139309Z_1_20150327175851_000_G2847T8LN_1-0.jpg

    La Ville de Waremme a annoncé vendredi qu’elle avait déposé plainte pour usurpation d’identité à l’encontre des organisateurs d’un prétendu Festival international folklorique de Pâques dans la capitale hesbignonne qui lancent un appel aux dons en utilisant les logos de la Ville alors que celle-ci n’est pas partenaire de l’événement.

    L’affiche est une escroquerie… Lire la suite ici ...

    Rédaction en ligne DR sur > http://www.lameuse.be/1250093

  • ATTENTION ARNAQUE > DE FAUX MAILS BELGACOM CIRCULENT ACTUELLEMENT !

    Projet1.jpg

    Si vous recevez ce genre de réclamations de belgacom pour non payement de facture attention !

    Avant d’agir, prenez impérativement contact avec belgacom au 0800.300.800 (langue > 1 & puis 5)

    NE PAS REMPLIR le document proposé par le lien surtout car on vous y demande vos mots de passe !!!!!!!

    Après contact personnel avec belgacom qui est bien au courant de la chose, faite passer à vos contact & connaissances cette précieuse info !

    NB : Certains mails du même acabit circule pour la messagerie « Skynet » de belgacom

  • MOUS ET FAINÉANTS LES FONCTIONNAIRES ? > TOUT FAUX!

    36_1476.jpg

    Oubliez les préjugés sur les fonctionnaires qui travaillent moins et sont moins motivés que dans le secteur privé. Une étude menée par Securex indique qu’ils ne sont pas fondés.

    Quelles sont les principales différences entre le secteur privé et la fonction publique ? Est-il exact que les fonctionnaires travaillent moins ? Securex a mené l’enquête à travers son étude ‘Secteurs privé et public : Personnel & Organisation – Benchmark Belgique 2009’.

    Les résultats démontrent que globalement, il y a peu de différences entre ces deux secteurs : les employés des secteurs privé et public obtiennent d’aussi bon résultats en termes de capacité professionnelle, de motivation, de satisfaction et d’innovation.

    Le cliché a vécu

    Les deux catégories de travailleurs possèdent également une perception identique de concepts tels que contenu de la fonction, charge, conditions et intensité de travail, esprit d’équipe et collègues, ... Alors, moins travailleurs et moins motivés, les fonctionnaires ? Le cliché a fait son temps conclut Securex.

    Consommation d'alcool: peut mieux faire

    On constate toutefois quelques différences :

    - Les employés du secteur privé semblent obtenir de meilleurs résultats en matière de consommation (limitée) d’alcool.

    - Les fonctionnaires sont un peu moins satisfaits de leurs conditions de travail. Dans le privé, 80% des travailleurs déclarent disposer de suffisamment d’outils de travail appropriés, contre 73% parmi le personnel des administrations.

    - Les perspectives quant à l’avenir sont également plus roses dans le privé.  77% des salariés de ce secteur ont une image positive de l’avenir de leur entreprise. Une telle image n’est partagée que par respectivement 73% et 68% du personnel nommé et contractuel du secteur public.

    - Les travailleurs du secteur privé et les contractuels de la fonction publique ont également plus de respect pour leurs supérieurs (respectivement 85% et 88%) que les fonctionnaires (79%).

    Secteur public: 1 contractuel sur 5 se dit harcelé

    Toujours selon l’enquête, les comportements limites tels que le harcèlement, la discrimination et l’agressivité se produisent un peu plus souvent dans le secteur publique. 21% des contractuels du secteur public déclarent avoir été victimes de harcèlement l’an dernier, contre 14% de fonctionnaires et 12% d’employés du privé.

    En termes de satisfaction des clients, la différence est également perceptible : 23% des fonctionnaires admettent qu’il leur arrive de se montrer peu aimables avec les clients, contre 17% des contractuels et 15% des collaborateurs du secteur privé.

    14% des fonctionnaires iraient bien voir ailleurs

    Chez les fonctionnaires, la volonté de rotation d’emploi est plus basse que parmi les deux autres catégories (30% dans le secteur privé, 32% chez les contractuels), mais 14% des employés nommés envisageraient de quitter leur poste – ce qu’on peut considérer comme un résultat remarquable.

    Ne touche pas à mon école !

    Le fait que ce pourcentage soit le plus élevé chez les contractuels est moins étonnant. Pourtant, 71% des fonctionnaires déclarent être fiers de travailler pour leur organisation. Dans l’enseignement, ce pourcentage atteint même les 90%. La motivation des fonctionnaires nommés n’a elle non plus rien à envier : 82% d’entre eux affirment en général se rendre volontiers à leur travail. Ce pourcentage grimpe même à 91% parmi les enseignants.

    Texte: Dominique Soenens Via > http://www.references.be