faciale

  • SOURIEZ, VOUS AVEZ ÉTÉ RECONNU SUR TOUTES LES PHOTOS (reconnaissance faciale)

    48435_to-match-feature-internet-socialmedia-privacy.jpgLes logiciels de reconnaissance faciale ont évolué ces dix dernières années. Et les réseaux sociaux nous ont appris à vivre avec cette technologie

    Et puis il y a Facebook. Il y a dix ans, l’idée que les autorités puissent mettre au point une base de données mondiale de nos visages nous angoissait. En 2004, un étudiant de Harvard a inventé un site où les gens mettent eux-mêmes leurs noms et leurs visages, et des centaines de millions de personnes autour du globe l’ont joyeusement suivi. Tous, nous postons des photos, et nous mettons des noms sous ces photos, à une vitesse folle: à en croire Facebook,100millions de noms sont mis en légende sous des visages chaque jour.

    Les outils de reconnaissance faciale des agences gouvernementales n’ont plus qu’à croiser vos photos avec celles de leur bases de données—celle des permis de conduire ou des passeports, ou celle des personnes recherchées par le FBI—mais la technologie accessible aux consommateurs sera capable de faire aussi bien en comparant votre visage aux clichés mis en ligne. Le gouvernement n’aurait pas pu élaborer une meilleure base de données faciale (voyez la vidéo en anglais du site d’informations parodique The Onion, «Le programme “Facebook” de la CIA lui permet de faire de spectaculaires économies»).

    Pour en savoir plus > Cliquer ICI

    Facebook critiqué pour sa fonction de reconnaissance faciale >Cliquer ICI

    Comment désactiver la reconnaissance faciale sur Facebook ?> Cliquer ICI

    Cette fonction est activée par défaut, sans le consentement explicite des utilisateurs...