fabricant

  • Imprimer

    UN HANNUTOIS, SEUL FABRICANT WALLON DE VIVIERS POUR HOMARDS

    En Wallonie, le Hannutois Benoît Snyers est le seul à fabriquer des viviers pour homards et huîtres.

    Depuis 25 ans, il fournit les grandes surfaces, les restaurants et les poissonneries. À l’approche des fêtes de fin d’année, son carnet de commandes est plein.

    En Belgique, le homard reste le menu de fête de fin d’année par excellence. Une véritable tradition. Un métier pour le Hannutois Benoît Snyers, patron de la société Biomar, basée à Hannut.

    Depuis 25 ans, ce gradué en marketing s’est spécialisé dans la fabrication de viviers à homards destinés à la vente et la présentation des fruits de mer dans le secteur Horeca et de la grande distribution.

    Il a appris le métier sur le tas, en reprenant les activités des ... La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/163715

    Un concurrent flamand

    Le Hannutois n’a qu’un seul concurrent : «  il est en Flandre et est 5 fois plus gros que moi  ». Mais dans ce marché quasi de niche, notre Wallon résiste et parvient à garder le cap, même si, ces dernières années, les ventes ont baissé, reconnaît-il : «  avant, je produisais ... La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/163715

    Le prix d’un vivier standard: 2.950 € (hors TVA)

    Un vivier fait sur mesure.

    Le bac des viviers est constitué d’une double paroi de plexiglas thermo-formé, façonné à chaud, comme nous l’explique Benoît Sneyers. «  On démarre d’une plaque que l’on fait fondre à l’aide d’un fil chauffant. La plaque se plie à angle droit. Le fond est également en plexiglas. Toutes les parties sont assemblées par collage pour former un bac hermétique ». ... La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/163715

    De l’eau de mer reconstituée > Pour un homard au top

    Dans les aquariums, les conditions de vie des homards sont reconstituées. Une eau proche de l’eau de mer est obtenue grâce à des sels spéciaux. Sa température est en permanence refroidie pour rester à 7º.

    La durée de vie des crustacés à l’intérieur du vivier est limitée à 2, voire 3 mois ... La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/163715

    Source > Marie-Claire Gillet > . http://huy-waremme.lameuse.be