expertise

  • Imprimer

    LENS SAINT REMY (HANNUT) MEURTRE DE CHANTAL HUMBLET > UNE EXPERTISE SUR LE PASSÉ EN PRISON DE MÉDOT

    D’ordre criminologique, elle doit aussi analyser sa réinsertion

    En toute logique, c’est ce vendredi que l’on devrait vraisemblablement savoir si le dossier du meurtre de Chantal Humblet (53), à Hannut en mai 2017, allait être renvoyé devant les assises.

    Mais des devoirs complémentaires ont été requis par les avocats de la défense, début de semaine. L’un d’eux consiste, pour Stéphane Médot, le meurtrier présumé, en l’analyse de son passé carcéral et de sa politique de réinsertion à sa sortie de prison. 

    C’est ce vendredi que le juge la chambre du conseil devait, en principe, statuer sur le renvoi du dossier du meurtre de Chantal Humblet devant, plus que vraisemblablement, les assises.

    En principe, car la séance ne durera finalement que … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 02/02/2018

    C’est le 24 mai 2016 que le corps sans vie de la pédicure hannutoise de 53 ans avait été retrouvé sans vie dans son domicile de Lens-Saint-Remy. Cette mère de famille sans histoire avait été ligotée et étouffée à l’aide d’un chiffon. L’enquête avait permis, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 02/02/2018

    … / … Enfin, le troisième devoir consiste en une expertise d’ordre criminologique cette fois. « En bref, les faits qui ont été commis et la personnalité de M. Médot sont à mettre en rapport avec la politique de réinsertion dont il a fait l’objet. Il a passé près de dix ans en détention … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 02/02/2018

    … / … Si ces devoirs sont acceptés, quelques semaines, voire mois, pourraient potentiellement s’ajouter à l’agenda jusqu’ici imaginé dans cette affaire. On annonçait ce procès en assises comme l’un des premiers de 2018, fin avril-début mai. À voir si un tel délai pourra encore être maintenu.

    Pour l’heure, Stéphane Médot soutient toujours la thèse d’un vol qui a mal tourné. « Il est mal et très déprimé. Il voudrait revenir en arrière et exprime des regrets. Il n’est pas … / …

    Source > E.D. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 02/02/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale ! > http://huy-waremme.lameuse.be/185797

    Les deux derniers articles de 2018 sur cette affaire >>>

    08 janvier > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/08/les-grands-proces-de-2018-pour-huy-waremme-hannut-244917.html

    22 janvier > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/22/meurtre-de-la-pedicure-a-hannut-sabrina-joannes-sort-de-pris-246092.html

  • Imprimer

    LIEGE > LES PHOTOS ISSUES D'UN PROFIL FACEBOOK PRIVE UTILISEES DANS LE CADRE D'UNE EXPERTISE (VIDEO)

    La cour d’appel de Liège a décidé mardi d’autoriser l’utilisation de photos issues d’un profil personnel de Facebook dans le cadre de la réalisation d’une expertise afin d’évaluer le préjudice d’un jeune homme qui avait été victime d’une agression.

    En s’appuyant notamment sur la loi sur la protection de la vie privée, la victime avait tenté de s’y opposer.

    Le 27 mai 2009, deux jeunes étudiants avaient connu un différend au sujet d’une … Lire la suite ici ...

    Source > Belga via > http://www.sudinfo.be/1492709