essais

  • HÉLECINE CE DIMANCHE 23 AVRIL > CYCLISME > TEST MINIMES & ASPIRANTS !

  • EXCLUSIF > DES VÉLOS ÉLECTRIQUES GRATUITS !

    Carlo Di Antonio veut les multiplier en Wallonie

    C’est une grande première que le ministre wallon de la Mobilité prépare pour le printemps : il va mettre 76 vélos à assistance électrique gratuitement à la disposition des citoyens à travers toute la Wallonie. Son idée : encourager ce mode de transport et soutenir les marchands de vélos du sud du pays.

    On sait que le vélo à assistance électrique est en plein boum dans notre pays. En 2015, 150.000 exemplaires ont été vendus, majoritairement à des femmes. Et 50.000 d’entre eux ont été achetés par des cyclistes de moins de 50 ans.

    Aussi en Wallonie

    Le ministre cdH de la Mobilité veut désormais encourager ce mode de déplacement en Wallonie, convaincu que le vélo à assistance électrique est approprié au sud du pays, malgré le relief. Et qu’il convient aussi bien à la ville et à la campagne, pour les déplacements professionnels ou privés, pour les déplacements quotidiens ou les loisirs.

    Pour permettre aux Wallons de tester le vélo électrique avant, éventuellement, d’en acheter un, Carlo Di Antonio a débloqué un budget pour trois ans, histoire de permettre à chacun de tenter sa propre expérience.

    Dès le printemps prochain, 76 vélos à assistance électrique seront proposés gratuitement aux Wallons.

    Les modalités d’inscription ne sont pas encore définies, mais 38 « vélocistes » (des marchands de vélos) participeront à l’expérience, à raison de deux vélos par boutique. Répartis à travers toute la Wallonie, les vélocistes bénéficieront tous d’un budget de 5.000 euros pour mettre deux vélos électriques à la disposition de ceux qui en auront fait la demande. À ce prix-là, il devrait évidemment s’agir de vélos de très bonne qualité.

    « Les bénéficiaires pourront tester le vélo à leur guise durant un mois », explique Marie Minet, porte-parole de Carlo Di Antonio. « Certains l’utiliseront sans doute pour se rendre au boulot, d’autres pour aller au marché, pour faire les courses ou pour d’autres déplacements privés ou leurs loisirs. S’ils l’utilisent déjà une ou deux fois par semaine pour le tester en situation réelle, dans leur univers, qu’il soit urbain ou rural, plat ou accidenté, cela leur permettra d’apprécier au quotidien les avantages d’un vélo à assistance électrique. Et de conclure si ce moyen de déplacement leur convient ou non. Le partenariat avec les vélocistes de Wallonie vise aussi à encourager le retour des clients dans les boutiques de Wallonie. »

    Pour 2.700 wallons

    Avec 76 vélos mis à la disposition des Wallons pendant un mois, cette grande première devrait … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 14/01/2017

    Source > MICHEL ROYER sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 14/01/2017

  • LA SNCB TESTE LE WIFI À BORD PENDANT TROIS MOIS

    La SNCB a lancé jeudi son grand test du Wifi à bord, a-t-elle annoncé au cours d’une conférence de presse à la gare du Midi de Bruxelles.

    L’expérience durera trois mois dans deux voitures de première classe de la ligne reliant Eupen à Ostende.

    Profiter d’une connexion internet régulière tout en prenant le train, ça fait un petit temps que le projet trotte dans la tête de la SNCB. La mesure avait été annoncée à plusieurs reprises, tant par la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant, que par la … Lire la suite ici ...

    Source > Belga via > http://www.sudinfo.be/1499886 >lustration PhotoNews

  • NE VOUS TROMPEZ PAS DE MÉTIER, TESTEZ-LE D’ABORD !

    IFAPME.jpg

    Septembre approche. Vous avez de 15 à 25 ans…voire plus et vous ne savez toujours pas vers quelle formation vous orienter ?

    L’IFAPME vous propose de tester gratuitement 3 métiers pendant deux semaines ! Une occasion concrète pour mieux choisir votre avenir professionnel.

    • Du 18 au 29 août dans le Centre IFAPME de Verviers.

    • Du 25 août au 5 septembre dans les Centres IFAPME de Braine-le-Comte, Charleroi, Dinant,La Louvière, Libramont, Liège, Mons, Namur, Tournai, Villers-le-Bouillet, Wavre.

    Choisir un métier est une étape importante dans la vie.Pas évident ! Et si vous essayiez différents métiers avant de vous lancer dans une formation. Direction les Centres IFAPME pour enfiler gants, casques, ciseaux, marteaux, pinceaux,… pendant deux semaines.

    Dans les ateliers équipés de l’IFAPME, des professionnels vous informeront sur les possibilités de carrières, les conditions de travail, les formations. Ensuite, passe à la pratique, vous serez initié aux gestes techniques de base. Chaque participant sera également encadré pour définir son projet professionnel.

    Il y en aura pour tous les goûts ! Les métiers proposés sont variés et différents en fonction des Centres IFAPME : tailleur de pierre, pâtissier, carrossier, chocolatier, maçon, coiffeur, entrepreneur de jardin, chauffagiste, vendeur, électricien, boucher-charcutier, plafonneur, métallier-soudeur, garagiste-réparateur,…

    À LIÈGE (DU 25 AOÛT AU 5 SEPTEMBRE 2014)

    Au Centre de compétence CONSTRUFORM

    Les métiers :

    • Maçon
    • Sanichauffagiste (Installateur sanitaire et chauffage)
    • Couvreur

    Renseignements et inscription :

    • Service IFAPME Liège : 04 229 89 65
    • Centre IFAPME Liège : 04 229 84 84 ou 04 229 84 85
    • e-mail : reussir@formation-pme.be

    Adresse :

    CONSTRUFORM LIÈGE Rue de Wallonie, 21 > 4460 Grâce-Hollogn

    À VILLERS-LE-BOUILLET (HUY) (DU 25 AOÛT AU 5 SEPTEMBRE 2014)

    Les métiers :

    • Vendeur-préparateur en boucherie
    • Boulanger-pâtissier
    • Restaurateur

    Renseignements et inscription :

    • Service IFAPME Huy-Waremme : 085 24 14 60
    • Centre IFAPME Huy-Waremme : 085 27 13 43

    e-mail : emvillers@formation-pme.be

    Adresse :

    CENTRE IFAPME HUY-WAREMME Formation PME > Rue de Waremme, 101  > 4530 Villers-le-Bouillet

    Pour autres régions & type de formation « Essais » > Info et inscription : www.ifapme.be/essais-metiers ou au numéro gratuit 0800 90 133.

  • NOUVEAU JOB ? > 9 CHOSES A FAIRE PENDANT VOTRE PREMIERE SEMAINE

    job.jpg

    Un nouveau job peut être aussi réjouissant que stressant.

    On pénètre dans un nouvel environnement, on rencontre de nouveaux collègues, on se familiarise avec de nouvelles règles internes et, bien sûr, on doit apprendre des nouvelles tâches.

    Il n’est pas toujours facile de s’adapter et de savoir comment se positionner dans l’entreprise. Or, ce sont précisément ces premiers instants qui seront déterminants pour la suite de votre parcours au sein de votre nouvelle boîte. Comme l’avance Amanda Augustine, coacheuse spécialisée en la matière, « les trois premiers mois de n’importe quel job sont une sorte de prolongation du processus de sélection. Vous devez être dans le coup dès le premier jour. » 

    Après plus d’une décennie d’expérience, Amande Augustine fait le point sur ce que les meilleur(e)s candidat(e)s font lors de leur première semaine dans une nouvelle entreprise :

    1. Ne ratez pas une occasion de vous présenter

    N’attendez pas que l’on vienne vers vous, présentez-vous spontanément aux gens. Saluez vos collègues dans l’ascenseur, dans la cuisine et dans les couloirs. Commencez par le groupe le plus proche de vous, par les gens avec qui vous travaillez directement. Il sera également dans leur intérêt de vous intégrer rapidement. Car une bonne ambiance aura des effets positifs sur votre travail, ce qui aura évidemment un impact sur le leur également.

    2. Nouez des liens avec un ancien

    Essayez de savoir qui est qui et qui travaille dans la boîte depuis longtemps. Trouvez le vieux de la vieille, qui vous indiquera que faire et quoi éviter et qui vous montrera le chemin dans l’entreprise. Les entreprises ont leur langage propre et leurs private jokes. Cherchez la personne qui vous aidera à décoder les acronymes et les politiques de l’entreprise. Par ailleurs, vous aurez besoin d’une personne de référence à laquelle vous pourrez demander des choses un peu plus futiles. Votre boss n’appréciera pas forcément que vous lui fassiez perdre son temps pour savoir où se trouvent les crayons ou les capsules à café.  

    3. Entrez dans les objectifs de votre boss et de vos employé(e)s

    Imposez-vous sur le calendrier de votre boss. Lors de votre première réunion, tâchez de déterminer ce que votre patron attend de vous dans la semaine, le mois, le trimestre. Si vous êtes manager, sachez motiver votre équipe en lui posant des objectifs clairs. Le style de votre première réunion sera déterminant pour la suite.

    4. Décryptez la « politique café » de la boite

    Il est toujours bon de repérer la machine à café. Il est également important de décrypter les règles tacites de la boîte, qui provoqueront l’ire générale en cas de non respect. Qui fait la vaisselle ? Quelles étagères sont communes ? Il peut y avoir plusieurs frigos dans la cuisine. Sachez lequel vous pouvez utiliser, sous peine de vous attirer les foudres des autres utilisateurs. Soyez une éponge et observez la façon dont les autres procèdent. Il n’y a pas de mal à demander comment utiliser la machine à café.

    5. Commencez à prouver que vous n’avez pas menti sur la marchandise

    Mettez-vous un point d’honneur à mettre tout en œuvre pour montrer à votre employeur que vous n’avez pas menti sur la marchandise lors de l’entretien d’embauche. Si vous avez dit que vous étiez un(e) geek des réseaux sociaux ou que vous adoriez jongler avec les chiffres, commencez tout de suite à relooker les comptes sociaux ou à mettre de l’ordre dans les chiffres de la boîte. Et constituez un dossier dans lequel vous reprendrez vos réalisations, vos plus grandes contributions et vos rapports positifs. Vous aurez ainsi à tout moment sous la main de quoi argumenter vos bilans de performance et négocier une éventuelle augmentation de salaire.

    6. Soyez organisé(e) et prenez de bonnes habitudes

    Vous aurez à enregistrer des tas de nouvelles infos. Il sera dès lors crucial de vous organiser et de prendre de bonnes habitudes, qui vous rendront la vie plus facile. C’est aussi le moment de renoncer à vos mauvaises habitudes. C’est une occasion unique de relever tous les défis que vous n’avez pas pu surmonter dans le passé. Si vous aviez du mal à gérer votre temps, par exemple, profitez de cette première semaine au sein de votre nouvelle entreprise pour déterminer comment vous allez vous organiser chaque jour et commencez à mettre vos prescriptions en pratique.

    7. Consolidez vos nouvelles relations sur les réseaux sociaux

    Lorsque vous êtes officiellement engagé(e), il est important de mettre à jour votre titre sur vos comptes sociaux et de commencer à suivre votre nouvelle entreprise et vos collègues. Lorsque vous rencontrez de nouveaux collègues, consolidez vos relations en les trouvant sur Twitter ou sur LinkedIn. Identifiez également le réseau le plus pertinent. Par exemple, Facebook est généralement considéré comme un réseau « personnel ». Sachez dès lors l’utiliser avec discrétion.

    8. Renouez des liens avec d’anciens collègues

    Cela peut paraître paradoxal, mais la première semaine d’un nouveau boulot est le moment idéal pour renouer des liens avec des collègues d’anciens jobs. Retrouvez-les sur LinkedIn par exemple, et demandez-leur de vous soutenir. Le meilleur moment pour obtenir des références est précisément lorsque vous ne cherchez pas un nouvel emploi.

    9. Explorez le quartier

    Apprenez à connaître les environs. Savez-vous où se trouve le resto le plus proche ? Savez-vous où vous pouvez chercher un sandwich, emmener les gens pour un café ou pour un bon repas d’affaires ?  Être au courant de ce genre de choses est très important : cela vous évitera de passer pour le/la petit(e) nouveau (/elle) et vous permettra également à participer aux conversations entre collègues.

    Source: Business Insider via > http://www.references.be