eric van den berg

  • Imprimer

    HANNUT CE 07 SEPTEMBRE > VERNISSAGE DE L’EXPOSITION D’ERIC VAN DEN BERG À LA GALERIE MOTTIN

    Un pied au purgatoire > Voyeur, voleur !

    Tout ce qui est à voir est le lieu de mes braquages photographiques. Reste à dissimuler ce qui est pris, dérobé. Il faut brouiller les pistes, voiler ce que je vois. Mes images s’effacent ou se révèlent dans la clarté des transparences ou dans l’épaisseur des tons sombres.

    Doux jésus, pardonnez-nous nos offenses.

    Les bricogrammes d’Eric Van den Berg sont des images fictives, des illusions visuelles créées de toutes pièces par combinaison des techniques argentiques et numériques pour un nouvel alliage, une nouvelle alliance.

     C’est un énigmatique et savant mélange de photographies dont il est l’auteur, le voyeur, le receleur. Par effraction,  par magie, Eric Van Den Berg opère des détournements qui pourtant vont à l’essentiel. Son travail est une interrogation intime sur le fil, la trame de nos vies. Il va là où se nouent, se jouent nos rêves, nos désirs, nos illusions…

    Un pied au purgatoire

     Voyeur, voleur !

     (Jean Janssis)

    EXPOSITION DE ERIC VAN DEN BERG> du 7 au 29 septembre 2018

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/294154437834579/

    >Galerie d'art du Château Mottin > Rue de Landen, 23 à 4280 Hannut > Tél.: 019 51 90 63

  • Imprimer

    HANNUT 07 SEPTEMBRE > VERNISSAGE DE L’EXPOSITION D’ERIC VAN DEN BERG À LA GALERIE MOTTIN

    Un pied au purgatoire > Voyeur, voleur !

    Tout ce qui est à voir est le lieu de mes braquages photographiques. Reste à dissimuler ce qui est pris, dérobé. Il faut brouiller les pistes, voiler ce que je vois. Mes images s’effacent ou se révèlent dans la clarté des transparences ou dans l’épaisseur des tons sombres.

    Doux jésus, pardonnez-nous nos offenses.

    Les bricogrammes d’Eric Van den Berg sont des images fictives, des illusions visuelles créées de toutes pièces par combinaison des techniques argentiques et numériques pour un nouvel alliage, une nouvelle alliance.

     C’est un énigmatique et savant mélange de photographies dont il est l’auteur, le voyeur, le receleur. Par effraction,  par magie, Eric Van Den Berg opère des détournements qui pourtant vont à l’essentiel. Son travail est une interrogation intime sur le fil, la trame de nos vies. Il va là où se nouent, se jouent nos rêves, nos désirs, nos illusions…

           Un pied au purgatoire

                                Voyeur, voleur !

     (Jean Janssis)

    EXPOSITION DE ERIC VAN DEN BERG> du 7 au 29 septembre 2018

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/294154437834579/

    >Galerie d'art du Château Mottin > Rue de Landen, 23 à 4280 Hannut > Tél.: 019 51 90 63