entrainement

  • UN CENTRE D'ENTRAINEMENT CYNOPHILE A CRISNEE DES 2016

    Créée en hommage aux victimes de l’explosion d'un immeuble, en janvier 2010 dans la rue Léopold à Liège, la Fondation Vicky & Alexis dégagera prochainement quelque 80.000 euros pour financer divers projets d’utilité publique, dont un centre d'entraînement cynophile à Crisnée, a annoncé samedi soir son président, Benoît Robert, lors du challenge annuel de golf organisé à Wanze par l’association.

    « Une convention doit être prochainement signée à cet effet entre la fondation Vicky & Alexis, l’Ecole du Feu de la Province de Liège et le SPF Intérieur. Quant à l’aménagement du terrain … Lire la suite ici ...

    Source > D.DH. sur > http://www.sudinfo.be/1374464

  • LA ZONE DE SECOURS HESBAYE SE DOTE D'UNE PLATEFORME D'ENTRAÎNEMENT POUR SES POMPIERS.

    Projet7.jpg

    Depuis toujours, les pompiers de Hannut et de Waremme s'entraînent régulièrement pour conserver leurs compétences et aptitudes dans l'exercice des différentes missions qui sont les leurs.

    Qu'il s'agisse de découper le toit d'une voiture pour libérer une personne incarcérée, de pénétrer dans un local embrasé pour y secourir une personne prisonnière des flammes et des fumées ou de réagir efficacement lors des accidents de la route et des missions de balisage, les pompiers travaillent le plus souvent à l'exercice de manière a apprendre les automatismes qui serviront de base lors des interventions réelles.

    À cette fin, de nombreux exercices pratiques sont organisés par chaque poste de secours. À Waremme, il n'est pas rare de voir les hommes du feu s'entraîner sur le parking d'une grande surface, ou dans un clos résidentiel, tous deux situés en périphérie de la ville. À Hannut, les conditions d'entraînement étaient sensiblement les mêmes, mais organisées à la caserne. Eh bien, les choses changent. Si certains exercices continueront de se faire en extérieur, la plupart des entraînements spécifiques pourront être organisés sur la nouvelle plateforme d'exercice installée à Hannut.

     

    hannut,blog,jcd,entrainement,pompiers,plateforme

     

    Dans une zone de secours de taille modeste comme celle de Hesbaye, il est possible, pour un coût raisonnable, de se doter d'outils de travail et d'exercices performants. Il suffit de faire preuve d'imagination et d'initiative pour dégager des moyens pratiques pour assurer la formation continue des sapeurs-pompiers de la zone. "On ne fait bien que ce que l'on fait souvent. Or, aujourd'hui, il y a de moins en moins d'interventions importantes ou graves qui permettent aux hommes d'acquérir de l'expérience. Et c'est très bien ainsi. Cependant, les hommes doivent continuer à se former pour être efficaces. C'est donc lors d'exercices planifiés et structurés que nos pompiers sont à même d'assimiler les techniques indispensables à la pratique opérationnelle de leur métier", explique Manu Douette le président de la zone de Hesbaye et bourgmestre de Hannut faisant fonction.

    C'est dans cet esprit que le major Duvivier a émis le projet d'installer une aire d'exercice hannut,blog,jcd,entrainement,pompiers,plateformequi serait accessible à tous les pompiers de la zone de secours. "Il ne s'agit en aucune manière de nous substituer aux installations, bien plus performantes que les nôtres, de l'École du Feu à Amay", indique l'instigateur du projet. "Nous avons voulu nous doter d'un espace qui permet de reconstituer, de manière assez réaliste, les conditions de l'intervention. Ceci afin d'offrir à nos hommes la possibilité de se confronter à des situations réalistes et sécurisées".

    La plateforme d'exercice se situe à l'extérieur de la ville de Hannut et sera accessible à tous les pompiers de la zone, qu'ils soient basés au poste de secours de Waremme ou à celui de Hannut. L'aire d'exercice comporte plusieurs aménagements : des conteneurs "feu" que l'on peut aménager de différentes manières pour les exercices en environnement enfumé ou des exercices avec dégagement de chaleur. Il y a aussi une piste représentant une zone de voirie pour simuler un accident de voiture, réaliser une désincarcération, induire un balisage, s'exercer au positionnement des véhicules… La zone d'exercice est assez vaste pour revoir les différents plans de manœuvre qui sont les procédures standard d'intervention et doivent être connues de tous, du sapeur au plus haut gradé.

    Les possibilités de la nouvelle plateforme d'exercices de la Zone de Secours Hesbaye > Télécharger le document EXPLICATIF.pdf

    Source > Communique de presse de la ville de Hannut

  • HANNUT > NOUVEAU CENTRE D'EXERCICES POUR LES POMPIERS

    608593059_.jpg

    Les pompiers de Hannut investiront bientôt l’ancien domaine militaire.

    Ils y ont trouvé un terrain adapté pour faire des exercices, tels que le balisage, l’accoutumance à la chaleur, ou les désincarcérations. Un plus pour les hommes du feu qui pourront s’entraîner tout près de leur caserne.

    Même si le terrain du CPAS qui se trouve à l’ancien domaine militaire, ressemble à une « jungle » actuellement, ce sera bientôt le nouveau centre d’exercices pour les pompiers. Pour l’instant, seul un container y est installé. Mais d’ici six mois, environ, des voitures déclassées, une fausse route, des extincteurs y feront leur apparition. Objectif ? Permettre aux hommes du feu de s’entraîner facilement avec de petits moyens, à quelques minutes de la caserne.

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme d’hier mardi.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/785144

  • ENTRAÎNEMENT SPORTIF : LA LUMINOSITÉ, UN DOPANT NATUREL

    ENTRAN~1.JPGL’exposition à lumière vive permet d’améliorer la performance physique. Mais sous certaines conditions précises.

    Ces recherches ont été réalisées par une équipe de l’université de Bâle, qui a mis à l’épreuve une cinquantaine de volontaires, des étudiants. Ils ont été séparés en deux groupes : les lève-tôt (qui se couchent également tôt) et les couche-tard, qui restent actifs plus longtemps dans la journée. Les chercheurs les ont respectivement baptisés les « alouettes » et les « chouettes ».

    L’expérience a consisté à les faire pédaler sur un cycloergomètre (un vélo statique) durant quarante minutes ; après avoir été exposés, durant une période donnée, soit à une lumière vive, soit à une luminosité crépusculaire. Résultat (publié dans la revue « PLoS One ») : les « alouettes » ont vu leurs performances physiques notablement améliorées après avoir été baignées dans la lumière vive. Par contre, celle-ci n’a été d’aucune utilité pour les « chouettes », alors que la lumière crépusculaire n’a eu aucun effet (positif) sur ce plan.

     « Nous avons donc pu montrer que la lumière augmente la capacité de performance », indique l’équipe suisse (qui a collaboré avec des confrères néerlandais et allemands), citée par la Tribune de Genève. L’impact dépend de l’horloge biologique de chaque individu et il apparaît que le bénéfice le plus significatif est obtenu lorsque l’expérience était conduite 14h30 – précisément – après la phase de sommeil la plus profonde. Ces observations, poursuivent les auteurs, pourraient contribuer à l’optimalisation de l’entraînement des sportifs.

    Réagir à l’article > ICI

    Source > http://www.passionsante.be