ensemble

  • LES COUPLES EN NAVETTE DANS LA MEME DIRECTION SONT PLUS HEUREUX

    Metro_2015_shutterstock_157269482_0.jpg

    Les couples qui font la navette dans la même direction pour aller au travail sont en général plus heureux que ceux qui partent chaque matin dans des directions opposées.

    C’est en tout cas ce qui ressort d’une enquête de l’Université de Hong-Kong.

    Statistiquement

    Plus de 400 couples des États-Unis et de Hong-Kong ont été interrogés sur la direction, la distance et la durée de leurs trajets domicile-travail. D’après les résultats, le bonheur conjugal dépend étroitement de la direction de ceux-ci.

    Une expérience a par la suite été menée en laboratoire pour confirmer ces résultats. Les sujets, qui ne se connaissaient pas auparavant, étaient placés deux par deux pour exécuter certaines tâches. Les duos qui avaient marché ensemble dans la même direction avant étaient plus satisfaits de leur partenaire que les duos qui étaient arrivés chacun de leur côté.

    Pas de panique

    Selon le professeur Robert Wyer – qui a dirigé l’étude en collaboration avec les professeurs Xun Huang, Ping Dong et Xianchi Dai –, les couples qui partent dans des directions opposées chaque matin ne doivent pas pour autant craindre une rupture.

    Le bonheur conjugal se définit par beaucoup d’autres choses bien plus importantes que les trajets domicile-travail, a-t-il conclut en interview. Il est pourtant étonnant qu’un facteur aussi petit et anodin que la direction des navetteurs ait une influence significative sur une relation.

    Source & Texte: Evelien Maes sur > http://www.references.be

    navetteur / étude / enquête / amour / couple / Travailler & vivre / Equilibre travail & vie / Mobilité

  • DÉCHETS INTERDITS À WAREMME: DENIS MOTTARD RÉAGIT

    341962828_ID7797374_crhwgedapress_denis_motta_H3WW1D_0.JPGDécidément, le dossier des dépôts interdits à Waremme suscite la polémique. Après la sortie de Waremme ensemblE et la réponse de la majorité PS, c’est Denis Mottard qui tient à s’exprimer. L’ancien directeur-gérant du Home Waremmien n’a pas apprécié d’être mis en cause par Guy Coëme dans la presse.

    L’ancien directeur-gérant du Home Waremmien n’a pas apprécié d’être mis en cause par Guy Coëme dans la presse. “ Il déclare que c’est moi qui ait autorisé le dépôt sur le terrain d’Al Wilade à la Haute Wegge. C’est un peu trop facile de me rendre unique responsable. M. Coëme oublie de préciser c’est à la demande de la Ville de Waremme. Et plus précisément via le bourgmestre de l’époque, Jacques Chabot. Il était président du Home Waremmien. En tant qu’employé, je n’ai fait qu’accéder à la demande. Ça devait rester deux semaines mais ça n’a jamais été évacué... ”

    Interrogé par nos soins, Jacques Chabot confirme les dires de Denis Mottard. “ Si je me souviens bien, nous n’avions pas de solution immédiate pour évacuer les terres des travaux de la rue des Prés et nous avons demandé ce dépôt à titre précaire. Le terrain devait ensuite être remis à neuf. ”

    Le problème, c’est que cela fait 7 ans qu’un dépôt existe à cet endroit, certaines entreprises privées et certains riverains ne se gênant pas pour y déverser leurs déchets.

    Pour rappel, la majorité PS a indiqué qu’une somme de 10.000€ avait été prévue au budget pour l’évacuation définitive de ces remblais. L’exécution des travaux sera votée lors de la séance du Conseil communal du 2 juillet prochain.

    Guy Coëme a aussi annoncé que le terrain sera nettoyé dans les deux à trois mois et qu’il sera clôturé pour éviter que les dépôts clandestins ne reviennent.

    En savoir plus dans votre journal de ce lundi !

    Source > Sudpresse > Publié le Dimanche 10 Juin 2012 à 10h49 > Christophe Caubergh