enseigner

  • FORMATEUR: ENSEIGNER ET APPRENDRE EN RETOUR

    formation_0.jpg

    Ce job s’applique à de nombreux domaines et permet un recyclage continu

    Curieux et inventif: deux qualités qui vous correspondent? Elles sont propres au formateur! Un métier pluridisciplinaire et pétri par les contacts humains.

    Le formateur développe des activités pédagogiques destinées à former différents publics (adultes, enfants, personnes handicapées, travailleurs, etc.). Dans le domaine socioculturel, il peut par exemple s’agir de formations traitant du sport, des arts, des langues, de l’alphabétisation, de l’informatique...

    Tous les domaines sont à sa portée, libre à lui de se spécialiser selon la demande. À l’aide d’une trame de contenus structurée, de techniques d’animation et de supports pédagogiques variés (jeux, exercices, mises en situation, documents de synthèse...), le formateur s’adapte aux apprenants. La progression du groupe est assurée par la vérification des acquis et leur utilisation dans un maximum de situations.

    Le formateur peut également intervenir auprès des travailleurs au sein d’une entreprise en renforçant leurs acquis en vue d’une évolution de leurs fonctions. Au terme d’une formation, il suivra de près les résultats et établira des bilans afin de réajuster les contenus, d’adapter les méthodes si cela s’avère nécessaire (Source: SIEP).

    Dans le public ou le privé, parfois au sein de la direction des ressources humaines d’une entreprise, le formateur est chargé d’assurer des prestations de conseil, de formation ou de perfectionnement auprès d’adultes salariés ou demandeurs d’emploi. Concrètement, le formateur leur transmet des connaissances théoriques, pratiques et professionnelles très spécialisées, ainsi qu’un savoir-faire correspondant à une demande spécifique d’une entreprise, ou encore d’un service de ressources humaines.

    AUTONOMIE ET DYNAMISME

    Le formateur définit le contenu pédagogique et le déroulement de la formation dans un souci d’adaptation au public stagiaire et à l’objectif de la formation. Comme pour un enseignant, le formateur doit être capable de réguler les dynamiques de groupe. Ce métier exige autonomie et dynamisme tout en étant patient, curieux et inventif. Il faut maîtriser les matières à enseigner, faire preuve d’expérience et de volonté.

    La prise de parole en public est quotidienne et la confiance en soi est donc un atout majeur.

    Si le métier demande du temps en préparation et de nombreux déplacements, il compte l’avantage d’un apprentissage régulier et d’un recyclage en continu... Sans oublier la possibilité de nouer de nombreuses relations! «

    + LAURENCE BRIQUET

    LES FORMATIONS en province de liège

    > Remarque: Selon le domaine et/ou l’organisme dans lequel on veut devenir formateur (ex.: formateur à l’IFAPME en carrosserie, formateur au Forem/Bruxelles Formation en secrétariat...), outre un titre pédagogique qui pourrait être demandé (CAP-Certificat d’Aptitudes Pédagogiques, régendat, agrégation...), une connaissance approfondie de la matière enseignée sera requise (formation de base).
    Sont listées ci-dessous les formations complémentaires:
    > Enseignement supérieur dans les Universités: bachelier de transition et master en sciences de l’éducation à (finalité spécialisée en formation des adultes). Contact: 04/366 20 23
    > FormaForm: partenariat entre Le Forem, Bruxelles Formation et l’IFAPME. Formations pour les nouveaux formateurs et formations continues. Contact: formaform@forem.be
    > Organismes divers: formateur chez CALIF (Liège- Contact: 04 343 48 98); formateur d’animateur à l’Université Populaire de Liège (Contact: 0476/228.946); CJLg à Ans (Contact: 04 247 14 36); responsables de formation, formateurs et tuteurs chez CEFORA (Contact: 078/15 36 03).
    > Forem: http://www.leforem.be >

    Les autres régions > ICI

    Sources > http://www.jobsregions.be > infos: http://www.siep.be