en 2019

  • Imprimer

    BON PLAN > COMMENT DOUBLER VOS CONGÉS EN 2019 !

    Grâce aux ponts, vous pourrez profiter de 65 jours « off » en ne prenant que 29 jours de congé 

    Magie, magie… Si les vacances sont finies, dans la plupart des entreprises, on planche déjà sur les horaires de l’année prochaine.

    Et pour se remonter un peu le moral, quoi de mieux que de poser déjà quelques jours de congé l’an prochain, pour souffler, bricoler, s’occuper des enfants ou partir en city-trip. Mais attention : il est possible d’optimiser vos congés légaux pour en doubler la valeur. On vous explique comment. 

    Vous avez l’impression que vos congés passent bien trop vite quand vous en prenez ? C’est sans doute que vous n’avez pas choisi les bonnes dates. Allez, pour 2019, on a fait le calcul pour vous : en prenant 29 jours de congé légaux, vous pourrez vous détendre 65 jours en tout, soit plus du double, en profitant des week-ends, des ponts et des fériés du calendrier.

    En moyenne, le Belge dispose de 29 jours de congé légaux par an. Et si beaucoup les utilisent durant les vacances scolaires pour profiter de leur progéniture et d’activités en famille, mieux vaut en fait les placer autour des jours fériés pour profiter de ponts et de longues périodes loin du bureau pour optimiser leur valeur.

    En 2019, il faut reconnaître qu’on sera moins gâtés que d’autres années en matière de fériés. Le 21 juillet tombe un dimanche par exemple. Mais il y a quand même moyen de se faire plaisir.

    En avril : posez congé les 23, 24, 25 et 26 et profitez ainsi de 9 jours de repos grâce au lundi de Pâques, qui tombe le 22, et aux deux week-ends.

    Entre avril et mai : vous pouvez pousser le plaisir en remettant les 29 et 30 avril, et les 2 et 3 mai de congé. Vous profiterez ainsi au maximum du 1 er mai et de la fête… du travail ! Vous pouvez en effet alors enchaîner 16 jours de repos en utilisant 8 jours de votre quota.

    Fin mai : posez le 31, lendemain de l’Ascension, et passez ainsi 4 jours à la maison ou profitez-en pour une petite escapade à la mer ou un city-trip.

    En juin : le lundi 10 juin, pour la Pentecôte, nous permettra déjà d’avoir un long week-end. Mais en prenant congé le reste de la semaine, vous aurez alors 9 jours d’affilée. En pleine période d’examens des enfants, ça peut être intéressant…

    En août : en posant quatre jours les 12, 13, 14 et 16 août, vous bénéficiez de neuf jours de vacances grâce au 15 août et aux deux week-ends.

    En octobre : gardez quelques jours pour la fin du mois, et prenez les quatre jours qui précèdent la Toussaint, qui tombe un vendredi. Et hop, encore 9 jours pour souffler…

    En novembre : on remet ça après le lundi 11 novembre, en prenant congé les 12, 13, 14 et 15. Et voilà 4 jours de congé qui en font 9 cumulés.

    En décembre : qu’on préfère Noël ou nouvel an, on garde ses 4 derniers jours de congé de l’année pour entourer le 25 décembre ou le 1 er janvier 2020, qui tomberont un mercredi. Et là encore, on profite de 9 jours d’affilée en famille.

    Maintenant qu’on vous a tout expliqué, ne tardez pas à rentrer vos jours de congé à votre employeur. Car vos collègues aussi risquent bien d’avoir flairé le bon plan…

    Source > Laurence Piret sur > https://journal.sudinfo.be