effondreé

  • WASSEIGES: QUATRE DÉPARTS DE GALERIE DÉCOUVERTS SOUS LA VOIRIE

    377327788_ID8238672_wasseiges_121127_H44Y76_0.jpg Après l’effondrement fin août d’une habitation de la rue Baron d’Obin, à Wasseiges, un ingénieur civil des mines à la direction géo-technique du Service Public de Wallonie (SPW) est descendu sous la voirie pour vérifier l’étendue des anciennes marnières souterraines.

    Des ouvriers mandatés par la Région wallonne ont creusé un trou sur la route vendredi pour descendre à l’intérieur d’une cavité localisée il y a deux semaines, à la suite de forages. Un ingénieur civil des mines à la direction géo-technique du Service Public de Wallonie (SPW) est descendu dans le trou pour connaître l’ampleur de la galerie.

    “Quatre départs de galeries ont été découverts vendredi, mais les galeries sont colmatées”, a-t-il précisé.

    Les agents du SPW retourneront sur place lundi pour effectuer un plan précis des galeries.

    Une maison s’était effondrée, fin août, après une importante inondation souterraine ayant déstabilisé le bâtiment. Deux autres habitations sont toujours interdites d’accès. La voirie sera partiellement rouverte à la circulation ce week-end.

    En savoir plus dans la MEUSE H-W

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Samedi 20 Octobre 2012 à 12h16

     

  • UNE MAISON S'EFFONDRE À WASSEIGES: LA FAMILLE MIRACULÉE

    402319995_ID8049804_maisonobin_155554_H41PQQ_0.jpgLes dégâts sont impressionnants.

    Une maison vient de s’effondrer au centre de Wasseiges, dans la rue principale du village. Les occupants sont indemnes, ils ont pu quitter les lieux in extremis. C’est un vrai miracle!

    Les pompiers de Hannut et d’Eghezée ont été appelés mercredi vers 5H30 du matin dans la rue du Baron d’Obin, au centre du village de Wasseiges. Une maison d’habitation s’y est effondrée.

    Les membres de la famille qui l’occupaient ont pu sortir indemne du bâtiment, aucune victime n’est à déplorer.

    Une rupture de canalisation pourrait être à l’origine d’une importante inondation souterraine qui aurait déstabilisé le bâtiment. En raison des débris qui jonchent la chaussée, celle-ci a été fermée à la circulation

    Plus de détails dans votre journal LA MEUSE H-W de ce jour

    Source > Sudpresse > Publié le Mercredi 29 Août 2012 à 15h58  DR > Photo ddh