efficaces

  • RENDRE VOS E-MAILS EFFICACES EN 6 LEÇONS

    Comme la plupart des employés, vous passez peut-être une bonne partie de la journée à envoyer des e-mails… et à attendre une réponse.

    Comment rendre vos e-mails plus efficaces ?

    Vous avez parfois juste besoin d'une réponse ou d'un feed-back pour avancer dans votre travail... Mais votre mail se perd dans la messagerie surchargée de votre patron ou de vos collègues et reste sans réponse. Au lieu de rester coincé à l’attendre et de pester contre ces non-réponses, pourquoi ne pas appliquer nos six conseils ?

    1. Soyez bref

    Un conseil à appliquer à toutes les formes de communication, mais spécialement aux e-mails. Un long bloc de texte sans structure risque d'être moins lu : à la réception, le destinataire sera découragé et aura tendance à en remettre la lecture à plus tard (et souvent, à jamais). Soyez donc bref, concis et efficace. Utilisez des listes à puces, structurez votre texte en courts paragraphes, aérez-le...

    Vous n’y arrivez pas ? Peut-être essayez-vous simplement de traiter trop de sujets différents à la fois. Tenez-vous en à un seul sujet par e-mail et envoyez les autres séparément.

    2. Anticipez toutes les questions et réponses

    Soyez clair et fournissez toutes les informations nécessaires dès le premier e-mail. Sinon, vous risquez de recevoir une question à la place de la réponse dont vous avez besoin. Répondez donc à l’avance à toutes les questions potentielles : le travail fourni lors du premier e-mail ne sera plus à fournir ensuite ! Si vous demandez à votre patron de choisir un restaurant pour une réunion par exemple, joignez-y directement les sites web des endroits ainsi qu’une comparaison des prix.

    3. Soyez précis dans l’objet

    Prenez le temps de remplir la ligne de l’objet avec détails : cela permettra à votre interlocuteur de saisir directement la question de votre e-mail. Évitez les objets vagues comme « question pour toi » ou « idée pour la réunion », mais préférez quelque chose de très précis comme « besoin de feed-back : agenda du meeting budget de lundi ».  Ainsi, il sera également plus facile de retrouver le message dans votre boîte mail. 

    4. Mettre en évidence les points importants

    Vous abordez plusieurs sujets dans votre e-mail ? Assurez-vous que chacun des sujets abordés soit correctement mis en évidence. Mettez les mots-clés en gras, surlignez-les, structurez vos paragraphes. Cela attirera l’œil de votre interlocuteur sur l’essentiel du message et rendra la lecture (même en diagonale) plus agréable. Votre e-mail aura donc moins de chances de ne pas être lu.

    5. Commencez par écrire le nombre d’option

    Rien de plus frustrant que d’énumérer dans un e-mail les options possibles pour que votre interlocuteur réponde ensuite « ça m'a l’air bien » sans en choisir une... Pour éviter cela, clarifiez vos objectifs d’entrée de jeu. Mentionnez le nombre de réponses que vous souhaitez dès la première ligne de votre mail afin que votre destinataire sache exactement ce à quoi il doit répondre. Si vous éparpillez les questions à travers tout le mail, le destinataire est susceptible d'oublier de répondre à l'une ou l'autre question.

    6. Décrochez votre téléphone

    Si vous sentez que le sujet va nécessiter plusieurs laborieux échanges d’e-mails, il vaut sans doute mieux en parler de vive voix. Certaines affaires se gèrent mieux par téléphone ou en personne. Vous ferez en plus preuve d’assertivité et d’initiative !

    Source: The DailyMuse > Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

    Liens utiles > e-mails / interlocuteur / Travailler & vivre / Santé / Networking / Technologie /Conseils carrière

  • RENDRE VOS E-MAILS EFFICACES EN 6 LEÇONS

    Email_2015_04_shutterstock_194428667_0.jpg

    Comme la plupart des employés, vous passez peut-être une bonne partie de la journée à envoyer des e-mails… et à attendre une réponse.

    Comment rendre vos e-mails plus efficaces ?

    Vous avez parfois juste besoin d'une réponse ou d'un feed-back pour avancer dans votre travail... Mais votre mail se perd dans la messagerie surchargée de votre patron ou de vos collègues et reste sans réponse. Au lieu de rester coincé à l’attendre et de pester contre ces non-réponses, pourquoi ne pas appliquer nos six conseils ?

    1. Soyez bref

    Un conseil à appliquer à toutes les formes de communication, mais spécialement aux e-mails. Un long bloc de texte sans structure risque d'être moins lu : à la réception, le destinataire sera découragé et aura tendance à en remettre la lecture à plus tard (et souvent, à jamais). Soyez donc bref, concis et efficace. Utilisez des listes à puces, structurez votre texte en courts paragraphes, aérez-le...

    Vous n’y arrivez pas ? Peut-être essayez-vous simplement de traiter trop de sujets différents à la fois. Tenez-vous en à un seul sujet par e-mail et envoyez les autres séparément.

    2. Anticipez toutes les questions et réponses

    Soyez clair et fournissez toutes les informations nécessaires dès le premier e-mail. Sinon, vous risquez de recevoir une question à la place de la réponse dont vous avez besoin. Répondez donc à l’avance à toutes les questions potentielles : le travail fourni lors du premier e-mail ne sera plus à fournir ensuite ! Si vous demandez à votre patron de choisir un restaurant pour une réunion par exemple, joignez-y directement les sites web des endroits ainsi qu’une comparaison des prix.

    3. Soyez précis dans l’objet

    Prenez le temps de remplir la ligne de l’objet avec détails : cela permettra à votre interlocuteur de saisir directement la question de votre e-mail. Évitez les objets vagues comme « question pour toi » ou « idée pour la réunion », mais préférez quelque chose de très précis comme « besoin de feed-back : agenda du meeting budget de lundi ».  Ainsi, il sera également plus facile de retrouver le message dans votre boîte mail. 

    4. Mettre en évidence les points importants

    Vous abordez plusieurs sujets dans votre e-mail ? Assurez-vous que chacun des sujets abordés soit correctement mis en évidence. Mettez les mots-clés en gras, surlignez-les, structurez vos paragraphes. Cela attirera l’œil de votre interlocuteur sur l’essentiel du message et rendra la lecture (même en diagonale) plus agréable. Votre e-mail aura donc moins de chances de ne pas être lu.

    5. Commencez par écrire le nombre d’option

    Rien de plus frustrant que d’énumérer dans un e-mail les options possibles pour que votre interlocuteur réponde ensuite « ça m'a l’air bien » sans en choisir une... Pour éviter cela, clarifiez vos objectifs d’entrée de jeu. Mentionnez le nombre de réponses que vous souhaitez dès la première ligne de votre mail afin que votre destinataire sache exactement ce à quoi il doit répondre. Si vous éparpillez les questions à travers tout le mail, le destinataire est susceptible d'oublier de répondre à l'une ou l'autre question.

    6. Décrochez votre téléphone

    Si vous sentez que le sujet va nécessiter plusieurs laborieux échanges d’e-mails, il vaut sans doute mieux en parler de vive voix. Certaines affaires se gèrent mieux par téléphone ou en personne. Vous ferez en plus preuve d’assertivité et d’initiative !

    Source: The DailyMuse > Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

  • 6 TRUCS POUR RENDRE VOS RECHERCHES GOOGLE PLUS EFFICACES

    shutterstock_196595159b.jpg

    Quel est le site Internet que vous visitez le plus de fois par jour ? Quelle est votre home page ?

    Il y a beaucoup de chance que la réponse soit Google. Mais savez-vous tirer le maximum de ce moteur de recherche ultra-puissant ?

    Si vous cherchez quelque chose sur Internet, c’est instinctivement dans Google que vous taperez votre recherche. Le site fait maintenant partie intégrante de notre vie professionnelle et personnelle.

    Lorsque vous cherchez quelque chose sur Google, vous gagnez à le faire de la manière la plus efficace possible. Il n’y a rien de plus agaçant que de devoir passer par des milliers de résultats avant de trouver ce qui vous intéresse… Devenez un spécialiste de Google grâce à ces quelques conseils pratiques.

    1. Cherchez par type de fichier

    Si vous ne cherchez pas une page web mais un fichier, indiquez clairement à Google de quel type de fichier vous êtes à la recherche. Si vous cherchez par exemple des données financières, il y a beaucoup de chances que ces données se trouvent dans un fichier Excel.

    Tapez donc : "Termequevouscherchez filetype : xls "

    Vous ne recevrez que des tableurs Excels comme résultats. Si vous voulez par exemple trouver un dossier de rapport annuel, essayez alors de taper "filetype :pdf". Les extensions de programmes Microsoft Office sont les plus couramment utilisées.

    2. Cherchez sur un site spécifique

    Que faire si vous avez lu un article sur un certain site, mais que vous n’arrivez plus à le retrouver ? Vous pouvez éventuellement utiliser le moteur de recherche du site. Mais s’il n’y en a pas ou que celui-ci ne fonctionne pas bien, vous pouvez une fois de plus appeler Google à la rescousse.

    Tapez : "termederecherche site: sitedanslequelvouscherchez.be"

    Vous pouvez aussi restreindre votre recherche à un certain domaine comme "org", "be" ou "com". Par exemple "Impôts site:be" donnera seulement les résultats des sites belges qui parlent d'impôts.

    3. Cherchez dans la mémoire cache

    Et si vous cherchez un article qui a été effacé d’un site? Vous pouvez essayer de le retrouver en cherchant dans la mémoire cache du site. Dans ce cas-là, vous ne cherchez pas sur le site en lui-même, mais sur une copie archivée qui a été conservée par les serveurs de Google.

    Tapez : "cache :http://www.adressedelarticle.com"

    Avec ce procédé, vous pouvez également visiter les sites en passant inaperçu, c’est à-dire sans recevoir de cookies et sans laisser aucune trace.

    4. Cherchez un mot qui se trouve dans le titre ou l’url d’une page

    Si un certain mot se trouve dans le titre ou l’url d’une page, il y a de fortes chances pour que ce mot soit le sujet principal du texte.

    Tapez : "allintitle : termederecherche" ou "inurl : termederecherche"

    5. Cherchez dans les sites semblables

    Vous avez trouvé un site intéressant et vous voulez savoir s’il en existe d’autres dans ce genre ? Utilisez alors l’option de recherche “related”.

    Tapez: “Related:www.siteintéressant.com”

    6. Cherchez la signification d’un certain mot

    Vous êtes à la recherche de la définition exacte d’un mot ? Utilisez alors l’option "define".

    Tapez : "define :termederecherche"

    Deux autres outils utiles

    Google propose également une calculatrice intégrée et un convertisseur de devise, de taille et de poids. Ce n'est donc pas un outil qui rendra vos recherches plus efficaces, mais c’est tout de même très pratique.

    La calculatrice

    Tapez l’opération que vous voulez résoudre dans la barre de recherche, suivi du signe égal. Par exemple :

    • Additions et soustraction : 15485 + 644 – 55 =
    • Multiplication : 54 * 33 =
    • Division : 759/3 =
    • Racine carrée : sqrt(333)=
    • Elévation à une puissance : (4+18)^3=

    Google peut aussi trouver le sinus, le cosinus et la tangente d’un angle ainsi que plusieurs autres opérations mathématiques.

    Le convertisseur

    Tapez par exemple (en anglais) :

    • 15 billion dollars in euro
    • 12 pounds in kilograms
    • 1500 yards in kilometers

    Source : openforum.org > Texte: Steven Heyse sur > http://www.references.be

  • RENDRE VOS E-MAILS EFFICACES EN 6 LEÇONS

    35_1433.jpg

    Comme la plupart des employés, vous passez peut-être une bonne partie de la journée à envoyer des e-mails… et à attendre une réponse. Comment rendre vos e-mails plus efficaces ?

    Vous avez parfois juste besoin d'une réponse ou d'un feedback pour avancer dans votre travail... Mais votre mail se perd dans la messagerie surchargée de votre patron ou de vos collègues et reste sans réponse. Au lieu de rester coincé à l’attendre et de pester contre ces non-réponses, pourquoi ne pas appliquer nos 6 conseils?

    1. Soyez bref

    Un conseil à appliquer à toutes les formes de communication, mais spécialement aux e-mails. Un long bloc de texte sans structure risque d'être moins lu: à la réception, le destinataire sera découragé et aura tendance à en remettre la lecture à plus tard (et souvent, à jamais). Soyez donc bref, concis et efficace. Utilisez des listes à puces, structurez votre texte en courts paragraphes, aérez-le...

    Vous n’y arrivez pas ? Peut-être essayez-vous simplement de traiter trop de sujets différents à la fois. Tenez-vous en a un seul sujet par e-mail, et envoyez les autres séparément.

    2. Anticipez toutes les questions et réponses

    Soyez clair et fournissez toutes les informations nécessaires dès le premier e-mail. Sinon, vous risquez de recevoir une question à la place de la réponse dont vous avez besoin. Répondez donc à l’avance à toutes les questions potentielles: le travail fourni lors du premier e-mail ne sera plus à fournir ensuite! Si vous demandez à votre patron de choisir un restaurant pour une réunion par exemple, joignez-y directement les sites web des endroits ainsi qu’une comparaison des prix.

    3. Soyez précis dans l’objet

    Prenez le temps de remplir la ligne de l’objet avec détails : cela permettra à votre interlocuteur de saisir directement la question de votre e-mail. Evitez les objets vagues comme "question pour toi" ou "idée pour la réunion", préférez quelque chose de très précis comme "besoin de feedback : agenda du meeting budget de lundi". Ainsi, il sera également plus facile de retrouver le message dans votre boîte mail.

    4. Mettre en évidence les points importants

    Vous abordez plusieurs sujets dans votre e-mail? Assurez-vous que chacun des sujets abordés soit correctement mis en évidence. Mettez les mots-clés en gras, surlignez-les, structurez vos paragraphes. Cela va attirer l’œil de votre interlocuteur sur l’essentiel du message, et rendra la lecture (même en diagonale) plus agréable. Votre e-mail aura donc moins de chances de ne pas être lu.

    5. Commencez par écrire le nombre d’option

    Rien de plus frustrant que d’énumérer dans un e-mail les options possibles pour que votre interlocuteur réponde ensuite "ça m'a l’air bien " sans en choisir une... Pour éviter cela, clarifiez vos objectifs d’entrée de jeu. Mentionnez le nombre de réponses que vous souhaitez dès la première ligne de votre mail afin que votre destinataire sache exactement ce à quoi il doit répondre. Si vous éparpillez les questions à travers tout le mail, le destinataire est susceptible d'oublier de répondre à l'une ou l'autre question.

    6. Décrochez votre téléphone

    Si vous sentez que le sujet va nécessiter plusieurs laborieux échanges d’e-mails, il vaut sans doute mieux en parler de vive voix. Certaines affaires se gèrent mieux par téléphone ou en personne. Vous ferez en plus preuve d’assertivité et d’initiative!

    Source: The DailyMuse via > http://www.references.be