duvivier

  • HANNUT: MARC DUVIVIER PREND SES FONCTIONS DE COMMANDANT DES POMPIERS CE LUNDI

    1851142734_ID8286058_duvivier_224541_H45P4F_0.jpg

    Depuis le premier novembre, le capitaine Marc Duvivier est officiellement le nouveau commandant des pompiers de Hannut. Mais c’est ce lundi qu’il entre concrètement dans le vif du sujet et prend ses quartiers en Hesbaye.

    “ Tout au long de ma carrière j’ai toujours aimé relever des défis. Après sept ans passés à Huy, dans un corps de pompiers professionnels, j’avais envie de voir comment vivaient les pompiers volontaires ”, indique le nouveau chef des pompiers de Hannut.

    Et Marc Duvivier a bien réfléchi aux implications que cela aurait dans le fonctionnement de sa nouvelle caserne. “ Depuis plusieurs mois, j’ai déjà travaillé avec les officiers de Hannut et Waremme lors des réunions qui encadrent la mise en place des prézones opérationnelles. Au moment de postuler j’avais rencontré ceux qui seront mes seconds: Fabian Fraiture et Alexandre Crasson ainsi que les pompiers. J’ai trouvé des gens qui avaient la passion chevillée au corps. Je suis persuadé qu’ensemble nous ferons du bon travail ”.

    Marc Duvivier ne dissocie pas son travail d’une part de passion pour le mener à bien. “ Diriger des pompiers volontaires, c’est diriger une équipe de gens passionnés qui ont déjà un job et qui font leur métier de pompier en plus. J’ai toujours voulu partager cette passion. Je vais pouvoir le faire à Hannut ”.

    Et puis l’homme aime s’impliquer dans la mise en place de nouveaux projets, une manière de laisser son empreinte dans le système, en quelque sorte.

    “ À Huy, j’ai parfois été frustré par le manque de temps pour mener mes projets à bien. Je pense qu’à Hannut, le rythme de travail sera différent. Ici, j’ai le sentiment que nous pourrons entamer de belles actions, favorables pour le service, la zone et les zones avoisinantes, et surtout de les mener à leur terme. C’est une vraie motivation chez moi ”.

    Et puis Marc Duvivier veut consacrer du temps à sa vie privée.

    “ J’avais envie de voir grandir mes deux filles et d’octroyer plus de temps à ma vie de famille. Choisir la direction d’une caserne telle que celle de Hannut, c’est un peu aller dans ce sens-là. D’ailleurs, je me vois bien acheter un terrain dans la région et, pourquoi pas, m’installer en Hesbaye ”, conclut-il.

    A lire, le reportage dans la Meuse H-W

    Mis à jour le Lundi 5 Novembre 2012 à 06h12 > Photo Alain Demaret par JR