du bien

  • LE STRESS PEUT VOUS FAIRE BEAUCOUP DE BIEN

    Stress.jpg

    Dans une situation qui génère de l’anxiété, chercher à tout prix à se calmer n’est peut-être pas la bonne solution pour surmonter ses angoisses.

    On ne parle évidemment pas ici de stress chronique ou de trouble anxieux, qui relèvent d’un état pathologique, mais d’un contexte ponctuel. Beaucoup réagissent alors en essayant de se calmer, ce qui conduit à s'attarder ce qui pourrait aller de travers et donc sur ses craintes. Or, explique cette équipe de l’université Harvard (Etats-Unis), profiter de l’excitation pourrait constituer une approche bien plus efficace : cela crée un sentiment positif contribuant à la résolution du problème. Les psychologues ont conduit une série d’expériences regroupant plusieurs centaines de personnes, des étudiants et des membres du personnel de l’université.

    Le discours. Les participants devaient rédiger et lire un texte sur leurs compétences scolaires ou professionnelles. Il leur avait été signalé qu’ils allaient être évalués par un jury. Avant l’exposé, les uns devaient se répéter qu’ils étaient ravis d’y participer, alors que les autres devaient chercher à se calmer. Le résultat indique que ceux qui ont surfé sur leur stress se sont finalement montrés plus efficaces, plus convaincants et même plus détendus.

    Le karaoké. Avant de monter sur scène, les volontaires ont répondu à un questionnaire sur leur état d’esprit : anxieux, calmes, angoissés, excités… A nouveaux, l’excitation améliore la performance et fait se sentir plus confiant dans ses capacités.

    Le test de mathématiques. Avant de réaliser ces exercices, les participants ont reçu des messages de type soit « Secoue-toi, énerve-toi ! », soit « Reste calme, détends-toi… ». Et une bonne dose d’adrénaline s’accompagne d’un taux de réussite supérieur. Comme l’expliquent les auteurs, « en décidant de se calmer, on se concentre plutôt sur les menaces, alors que l’excitation est davantage orientée vers les opportunités. La façon d’exprimer nos sentiments exerce une forte influence sur la manière dont nous pensons et dont nous réagissons. Il est sans doute plus efficace de gérer le stress en acceptant l’excitation qu’en s’imposant un retour au calme. L’objectif, c’est de transformer en excitation positive l’anxiété liée à la difficulté ».

    Source publié le : 02-04-2014 >  Journal of Experimental Psychology (www.apa.org/pubs/journals/xge)  via > http://www.passionsante.be > Photo > http://www.pickthebrain