douze

  • HANNUT: « REICHMANN, PAS SYMPA ! »

    1469788012_.jpg

    Le temps d’une émission, Frédéric Moras a participé le mois dernier aux « Douze coups de midi », une émission diffusée sur TF1. Le 19 décembre la diffusion a eu lieu. L’occasion de revenir sur les impressions du Hannutois.

    Une nouvelle star de la télévision française est-elle née à Hannut?«Certainement pas!», insiste Frédéric Moras. Il a beau avoir tenu tête aux candidats français de l'émission, «Les douze coups de midi» sur TF1, le trentenaire tient à garder les pieds sur terre.

     «Au départ, je l'ai fait pour le fun et l'expérience. Si j'ai été jusqu'au deuxième tour de la compétition, c'était surtout un coup de chance», explique le Hannutois. Mais alors, qu’a principalement retenu notre compatriote de son incursion dans une émission de divertissement française ? « L’absence de sympathie de Jean-Luc Reichmann. On est toujours briefé par son assistant et on n’a aucun contact avec lui en dehors de l’émission. Même sur le plateau, il reste très froid. Je ne sais pas si c’est parce qu’il a besoin de concentration (l’émission se tourne dans des conditions de quasi direct), mais c’était assez déstabilisant ». Depuis ce jour, Frédéric regarde les émissions de télévision différemment. « Tout ce qui brille est sous les projecteurs. Mais derrière les caméras, le studio est assez crade ».

    Plus de détails dans La Meuse Huy-Waremme d’hier lundi.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Dimanche 23 Décembre 2012 à 21h53 > Photo D.R.