dopant

  • 7 PRODUITS DOPANTS AUTORISES AU TRAVAIL … A VOUS DE SAVOIR …

    Pilules_shutterstock_70250746.jpg

    La vie active est parfois épuisante. Pas étonnant donc que certains employés ne puissent plus s’en sortir sans l’aide de substances stimulantes.

    Un certain nombre d’entre elles sont inoffensives, mais d’autres le sont nettement moins… Ce qui ne veut pas dire pour autant qu’elles sont illégales : à côté de la cocaïne etc., il existe beaucoup d’autres substances autorisées par les employeurs. Voici 7 exemples…

    1. Le café

    Une sévère addiction pour beaucoup de bourreaux de travail. Le produit est très facile d’accès, puisque beaucoup d’employeurs mettent gratuitement la boisson à disposition. Dans le meilleur des cas, le café est bon et dynamisant. Mais il n’est pas tout à fait inoffensif. Ainsi, consommé à hautes doses, il peut endommager votre foie et augmenter votre tension artérielle. Ne buvez donc jamais plus de huit tasses par jour !

    2. Les boissons énergétiques

    Une autre grande source de caféine : les boissons énergisantes de type Red Bull, Burn, Monster, Nalu… La plupart d’entre elles contiennent également de la taurine. La taurine, déjà présente naturellement dans le corps humain, libère une impression d’énergie. Ici aussi, mieux vaut tout de même faire attention. En boire fait disparaître la sensation de soif, le risque de déshydratation est donc réel. Le maximum : 2 cannettes par jour.

    3. Les cigarettes

    On ne peut plus fumer au bureau bien sûr, mais la plupart des entreprises accordent des pauses cigarette à leurs employés. Il est prouvé que les cigarettes apaisent, stimulent, libèrent de l’adrénaline et augmentent la concentration et la mémoire. Il est aussi prouvé que la nicotine est extrêmement nocive pour la santé et que fumer tue plus de 5 millions de personnes chaque année.

    4. Le chocolat

    Le chocolat contient beaucoup de magnésium, très efficace contre les coups de fatigue, le stress et l’anxiété. Il est en plus excellent pour le moral. Malheureusement, en consommer trop peut faire mal à l’estomac (sans oublier que c'est mauvais pour la ligne).

    5. Le ginseng

    Les Chinois vantent depuis des siècles les vertus de cette racine. Le ginseng asiatique (Panax ginseng) est censé tonifier l'organisme des personnes fatiguées ou affaiblies, rétablir la capacité de travail physique et de concentration intellectuelle. On trouve le ginseng dans certains compléments alimentaires.

    6. Le guarana

    Le guarana est une plante d’Amazonie dont les graines pilées et compressées en pilules de type complément alimentaire auraient des vertus énergisantes. Il s’agit de la plante contenant le plus haut taux de caféine au monde. Ses graines contiennent en effet 4,5 g de caféine par 100 g. De ce fait, sa consommation à haute dose est également néfaste.

    7. Les fruits

    Le choix le plus sain en termes de « produit dopant »  au travail reste un fruit frais, source naturelle de vitamines. Kiwi, mangue, orange et fruits rouges contiennent de la vitamine C. Les fruits rouges et les abricots sont également riches en provitamine A. On trouve la vitamine B dans les noix, le cassis et les raisins. Le cassis et les noix sont également une source de vitamine E. Si vous ne comptez que sur ces énergisants naturels pour vous rebooster au bureau, votre santé ne craint rien.

    Source > Texte: Steven Heyse sur > http://www.references.be

  • ENTRAÎNEMENT SPORTIF : LA LUMINOSITÉ, UN DOPANT NATUREL

    ENTRAN~1.JPGL’exposition à lumière vive permet d’améliorer la performance physique. Mais sous certaines conditions précises.

    Ces recherches ont été réalisées par une équipe de l’université de Bâle, qui a mis à l’épreuve une cinquantaine de volontaires, des étudiants. Ils ont été séparés en deux groupes : les lève-tôt (qui se couchent également tôt) et les couche-tard, qui restent actifs plus longtemps dans la journée. Les chercheurs les ont respectivement baptisés les « alouettes » et les « chouettes ».

    L’expérience a consisté à les faire pédaler sur un cycloergomètre (un vélo statique) durant quarante minutes ; après avoir été exposés, durant une période donnée, soit à une lumière vive, soit à une luminosité crépusculaire. Résultat (publié dans la revue « PLoS One ») : les « alouettes » ont vu leurs performances physiques notablement améliorées après avoir été baignées dans la lumière vive. Par contre, celle-ci n’a été d’aucune utilité pour les « chouettes », alors que la lumière crépusculaire n’a eu aucun effet (positif) sur ce plan.

     « Nous avons donc pu montrer que la lumière augmente la capacité de performance », indique l’équipe suisse (qui a collaboré avec des confrères néerlandais et allemands), citée par la Tribune de Genève. L’impact dépend de l’horloge biologique de chaque individu et il apparaît que le bénéfice le plus significatif est obtenu lorsque l’expérience était conduite 14h30 – précisément – après la phase de sommeil la plus profonde. Ces observations, poursuivent les auteurs, pourraient contribuer à l’optimalisation de l’entraînement des sportifs.

    Réagir à l’article > ICI

    Source > http://www.passionsante.be