dons

  • LE « KIWANIS DE HANNUT-GEER-MEHAIGNE » REMET SEPT CHÈQUES !

    K_260913_Chèques_ 040.jpg

    C’est ce jeudi 26/09, dans le cadre du château de l’Hirondelle à Oteppe que le KIWANIS Hannut-Geer-Mehaigne a remis à 7 asbl la somme globale de 13.500€.

    C’est le Président Raymond Robert qui a ouvert la séance, il passera ensuite la parole à Jean-Louis Lemestre de Hannut suppléant du Directeur des œuvres absent Patrick de Changy de Couthuin il remettra à chacune des asbl le don qui leurs est attribués.

    Les asbl sont :kioval.jpg

    On dénombre actuellement 12 Clubs KIWANIS (& bientôt 13) dans la Division de Liège qui fonts partie du district Belgique Luxembourg lequel compte 180 clubs soit 4.100 membres.

    Le « Kiwanis » réunit des personnes qui organisent des activités en vue de collecter des fonds pour ses actions sociales orientées essentiellement en faveur des enfants.

    Aujourd’hui ; le « Kiwanis » compte 600.000 membres dans 860 clubs et 82 pays.

    Le KC HGM sur Facebook > https://www.facebook.com/khannut1?fref=ts

    Sur le Web > http://kiwanishannut.wikeo.be/

    Tout savoir sur le KIWANIS Belgique Luxembourg > http://www.kiwanis.be/fr/51/qui-sommes-nous

    Tout savoir sur le KIWANIS International  > http://sites.kiwanis.org/kiwanis/fr/home.aspx

    Source > Jean-Claude DUBOIS Responsable Communication du K -HGM

  • HANNUT > APPEL AUX DONS POUR LA CASERNE > PAS UNE ARNAQUE

    1725405705.jpg

    L’amicale des pompiers de la caserne de Hannut vient de créer une initiative unique dans la région.

    Via un toutes-boîtes, ces derniers lancent un appel aux dons. L’argent récolté servira à augmenter le confort dans la caserne, qui est, pour beaucoup de pompiers, un véritable lieu de vie.

    Attention : si vous recevez un courrier des pompiers de Hannut, avec un appel à votre générosité, ce n’est pas une arnaque. Il suffit de passer un coup de fil à la caserne pour s’en rendre compte. « Beaucoup utilisent le nom de pompier pour escroquer les gens. C’est pourquoi, nous avons mis notre numéro de téléphone sur le papier pour rassurer la population », nous indique Raphaël Markus.

    L’utilisation des fonds récoltés sera communiquée lors des journées portes ouvertes.

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme d’hier vendredi.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/778025 Photo > SP

  • COMMUNIQUE DE PRESSE > MR > HERVÉ JAMAR > DONS D’ORGANES

    transchat.gifSensibiliser les citoyens aux dons d'organe :  une initiative d’Hervé Jamar

    L'initiative du Député-Bourgmestre MR Hervé Jamar invitant les pouvoirs locaux à sensibiliser les citoyens aux dons d'organe a été concrétisée mercredi avec l'adoption par le Parlement wallon de la proposition de résolution relative à cette matière.

    Hervé Jamar demandait au Gouvernement régional d'inviter formellement les pouvoirs locaux à participer à des opérations de sensibilisation au don d'organes, et plus particulièrement à l'occasion des élections communales et provinciales du 14 octobre.

    On sait, en effet, que la demande d'organes est plus importante que l'offre. La loi du 13 juin 1986 autorise le prélèvement chez tout citoyen domicilié en Belgique, sauf s'il a manifesté son opposition. Or, ce principe du consentement présumé n'est que potentiel. Dans la pratique, les familles peuvent refuser le don d'un proche décédé subitement, à devoir gérer dans l'urgence et l'émotion une décision difficile en l'absence d'opinion exprimée par le donneur présumé. D'où l'encouragement à accepter expressément de son vivant le don d'organes.

    "La loi est insatisfaisante, mieux vaut s'inscrire," souligne le Député-Bourgmestre de Hannut, rappelant que, "dans chaque administration communale, chacun peut ainsi remplir un formulaire de consentement. Une démarche peu connue, ou ignorée par les apparences d'automatisme de la loi. Quelque 128 000 citoyens l'ont faite en Belgique depuis son entrée en vigueur; ils sont 188 000 à avoir exprimé leur refus. Des communes sont attentives à la question, mais pas toutes. D'où cet appel à soutenir des opérations de sensibilisation. Elections de proximité, les communales sont l'occasion d'un deuxième geste citoyen."

    La résolution initiée par Hervé Jamar invite donc les pouvoirs locaux à une sensibilisation des citoyens par le biais du bulletin ou du site internet de la commune. Elle incite également les communes à proposer à chaque citoyen, lors de ses contacts avec l'administration à propos d'un document administratif, un temps de réflexion sur la possibilité de remplir directement les formalités relatives au don d'organes.  

    La résolution prône aussi une "présence communale" consacrée à ce sujet lors des élections. 

    Source > MR

  • SENSIBILISER LES CITOYENS AUX DONS D'ORGANE: UNE INITIATIVE DU MR

    Copie de don-organe_agence-biomedecine_02.jpgL'initiative du Député-Bourgmestre MR Hervé Jamar invitant les pouvoirs locaux à sensibiliser les citoyens aux dons d'organe a été concrétisée mercredi avec l'adoption par le Parlement wallon de la proposition de résolution relative à cette matière.

    Hervé Jamar demandait au Gouvernement régional d'inviter formellement les pouvoirs locaux à participer à des opérations de sensibilisation au don d'organes, et plus particulièrement à l'occasion des élections communales et provinciales du 14 octobre.

    On sait, en effet, que la demande d'organes est plus importante que l'offre. La loi du 13 juin 1986 autorise le prélèvement chez tout citoyen domicilié en Belgique, sauf s'il a manifesté son opposition. Or, ce principe du consentement présumé n'est que potentiel. Dans la pratique, les familles peuvent refuser le don d'un proche décédé subitement, à devoir gérer dans l'urgence et l'émotion une décision difficile en l'absence d'opinion exprimée par le donneur présumé. D'où l'encouragement à accepter expressément de son vivant le don d'organes.

    "La loi est insatisfaisante, mieux vaut s'inscrire," souligne le Député-Bourgmestre de hannut, blog, dons, organes, hervé, jamar, sensibilisation, initiativeHannut, rappelant que, "dans chaque administration communale, chacun peut ainsi remplir un formulaire de consentement. Une démarche peu connue, ou ignorée par les apparences d'automatisme de la loi. Quelque 128 000 citoyens l'ont faite en Belgique depuis son entrée en vigueur; ils sont 188 000 à avoir exprimé leur refus. Des communes sont attentives à la question, mais pas toutes. D'où cet appel à soutenir des opérations de sensibilisation. Elections de proximité, les communales sont l'occasion d'un deuxième geste citoyen."

    La résolution initiée par Hervé Jamar invite donc les pouvoirs locaux à une sensibilisation des citoyens par le biais du bulletin ou du site internet de la commune. Elle incite également les communes à proposer à chaque citoyen, lors de ses contacts avec l'administration à propos d'un document administratif, un temps de réflexion sur la possibilité de remplir directement les formalités relatives au don d'organes. 

    La résolution prône aussi une "présence communale" consacrée à ce sujet lors des élections.

    Source > http://www.mr.be/actualites/toute-lactualite/zoom/article/dons-dorganes/